DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Bangui: quels critères pour participer au forum de Brazzaville

Par Source: RJDH-RCA - 18/07/2014

La présidente de transition, Mme Catherine Samba-Panza, a convoqué un atelier de travail le jeudi 17 juillet, regroupant les forces vives de la nation

 

Il s’agissait de débattre sur les critères qui permettront d’identifier les entités qui se rendront à Brazzaville, de choisir les participants et de proposer l’effectif par plateforme. Dans son mot introductif, la Présidente de Transition a signifié aux participants que l’objectif du Forum de Brazzaville est de parvenir à un cessez-le-feu entre les principaux belligérants afin de mettre définitivement un terme aux violences dont souffrent les populations centrafricaines depuis de nombreuses décennies. «Le Forum de Brazzaville est conçu aussi comme le lieu qui devra permettre aux acteurs sociopolitiques centrafricains de convenir de la cessation des hostilités, comme le point de départ d’un processus de construction d’une paix durable. Ainsi, il devra être largement ouvert de façon à inclure toutes les sensibilités et composantes sociologiques de la nation centrafricaine», a-t-elle dit.

 


© UN Women/Catianne Tijerina
La présidente de transition, Mme Catherine Samba
Un document déterminant le principal critère d’identification des entités et personnes à inviter a été distribué aux participants. Il s’agit de la capacité du groupe à parler avec autorité au nom de la frange de la population dont il se revendique. Un autre document sur le contenu des thèmes à débattre a été rejeté par les participants parce qu’un autre document similaire de la CEEAC est aussi en circulation. Les participants ont exigé que les travaux de l’atelier puisse être suspendus le temps que le deuxième document de la CEEAC soit distribué et qu’ils s’imprègnent du contenu. Les travaux de l’atelier devaient reprendre à 14h00.

150 participants ?
L’atelier est présidé par le premier ministre, André Nzapayeke, assisté de deux vice-présidents. Le premier vice-président est Cyriaque Gonda des partis politiques qui ont refusé de participer au forum de Brazzaville et le deuxième vice-président est Mgr Dieudonné Nzapalaïnga, archevêque de Bangui et représentant de la plateforme religieuse.

Le Forum de Brazzaville va recevoir 150 participants issus des regroupements politiques, des groupes armés non conventionnels à savoir: Séléka, Anti-Balaka, APRD, FDPC, UFR, 3 RJ. Il y a aura également des délégués qui représenteront les entités suivantes : La Cour Constitutionnelle, la présidence de la République, la Primature, le Gouvernement, le CNT, le CNJ, l’OFCA, le Comité consultatif des femmes leaders, le CNAEC, la Plateforme religieuse, le Syndicat et groupement de syndicats, le GICA, l’UNPC, la Diaspora du Soudan et de Soudan du Sud, la Diaspora d’Europe, le reste de la Diaspora, les Communautés à risque, les Réfugié et les déplacés

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

critères de participation forum de Bra

Par JPMARA

20/07/2014 01:34

Je reste persuadeé que les Centrafricaibns attendent trois choses
1/ramener la paix et la sécurité, pour cela il faut restructurer l’armée nationale
2/Refonder l’administration, reconstruire l’Etat de droit, la justice et la lutte contre l’impunité, pour cela il faut une armée forte qui n'existe pas
3/enfin créer les éléments d’une nouvelle République avec des institutions qui garantissent rigoureusement la séparation des pouvoirs.

Pour réaliser les trois points, il faut une vraie concertation entre Centrafricains, peu importe le lieu ou celle-ci a lieu

Il faut prendre le temps d'identifier les acteurs si on veut réussir. Seulement, les décisions de dernière minute qui écartent de facto les vraie penseurs n'aboutiront jamais au conscensus.

L'issue de cette rencontre est déjà scellée vu la courte période impartie qui écarte certaines catégories d'acteurs

Jean-Pierre MARA

Centrafrique circus à Brazzaville

Par Batoula

20/07/2014 23:33

Chouette, le cirque sera de passage à Brazzaville! Après Libreville, N’Djamena et Malabo, c'est dans la capitale congolaise qu'on aura droit à une nouvelle représentation des bouffons de l’Afrique centrale, peut-être même du monde tout court. Pas besoin d'un prophète pour savoir qu'on aura des beaux discours, de belles promesses, des déclarations solennelles...mais rien de sérieux. Ils prendront des engagements que personne ne respectera une fois de retour à Bangui.Ils ne savent même pas se faire respecter d'ailleurs. Ces calculateurs n'ont rien à voir avec les problèmes du peuple. Ce sont des vampires comme les autres. Ils parlent tous de paix mais ont le cœur noir comme le cramoisi. Ne venez pas me parler de "représentant" du peuple. Ces gens ne représentent que leur ventre.
Désarmez tout le monde comme résolu en décembre 2013 au lieu de nous perdre le temps avec tous ces cirques qui n'en finissent pas. Bande d'abrutis!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués