DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Centrafrique: Abdoulaye Bathily appuyera le dialogue national

Par APA - 17/07/2014

En se basant sur des expériences africaines, le chef de l’UNOCA a fait remarquer que «le dialogue inter centrafricain doit se faire entre Centrafricains et en terre centrafricaine»

 

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies (RSSG) pour l’Afrique centrale, M. Abdoulaye Bathily, est arrivé à Bangui pour une visite de travail de quelques jours durant laquelle il aura plusieurs entretiens pour appuyer le dialogue national en cours. «Entant que Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, on m’a confié la mission, avec mon collègue responsable de la MINUSCA, de suivre ce processus dans le cadre du dialogue qui a si heureusement commencé entre les Centrafricains et appuyer la médiation du président congolais», a confié M. Bathily.

 


© Minusma
Le Représentant spécial du SG de l'ONU pour l'Afrique Centrale Abdoulaye Bathily
Il a indiqué que sa venue à Bangui témoigne de la pleine implication des Nations unies dans le processus de paix en Centrafrique et de son soutien sur le plan politique à la transition. «Je suis venu dans ce cadre pour m’entretenir avec les différents acteurs, pour leur montrer combien il est important que se tienne à Brazzaville ce forum qui n’est qu’une étape pour permettre à l’ensemble des acteurs de se parler, de prendre un certain nombre de décisions qui vont constituer le préface au véritable processus de réconciliation nationale», a-t-il soutenu. En se basant sur des expériences africaines, M. Bathily a fait remarquer que «le dialogue inter centrafricain doit se faire entre Centrafricains et en terre centrafricaine».

Parlant des deux tendances qui se dégagent quant à la tenue du Forum de Brazzaville, il a trouvé «normal qu’il y ait des différences d’approche», ajoutant que «lorsqu’on explique, on donne suffisamment de clarifications, on arrivera à un consensus pour que ce forum se tienne et c’est le souhait des Nations unies». L’agenda de M. Bathily prévoit une série de rencontres avec les différents acteurs impliqués dans le processus.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués