FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Le Nigeria suspendu de l'instance suprême du football

Par source: pana - 16/07/2014

Les députés du pays exhortent l’exécutif à éviter la sanction de la FIFA

 

La Chambre des Représentants du Nigeria a appelé, mardi, le ministre fédéral des Sports, le Dr Tamuno Wenike Danagogo à s’assurer, comme une question d'urgence, que la sanction de la FIFA ne va pas tomber sur le Nigeria. La Chambre basse du Nigeria a demandé au ministre des Sports et au directeur général de la Commission Sportive Nationale du Nigeria, Gbenga Elegbeleye, d'œuvrer pour un règlement à l’amiable entre les parties belligérantes impliquées dans le conflit qui a conduit au limogeage du président de la fédération nigériane de football, (Nigeria de football Fédération, NFF), Alhaji Aminu Maigari.

 

La semaine dernière, la FIFA avait suspendu le Nigeria des activités internationales de football après l’expulsion décidée pour le Conseil dirigé par Maigari par le Congrès extraordinaire de la NFF qui a agi sur une ordonnance du tribunal rendue par une Haute Cour de Jos. La FIFA considère les deux actions comme une ingérence et une infraction claire à l'article 13, paragraphe 1 et à l'article 17, paragraphe 1 des Statuts de la FIFA.

M. Mohammed Wudil, avait fait valoir dans un débat relatif à la motion lors de la session plénière de la Chambre présidée par Aminu Waziri Tambuwal, que si la suspension n'est pas annulée, cela signifierait que les équipes ou clubs de football nigérians seraient interdits de tout contact sportif international avec des équipes ou des clubs de tous les autres pays. Il a déclaré que la conséquence immédiate de cette suspension serait que le Nigeria ne pourra pas participer à la prochaine Coupe du monde féminine des U-20 prévue au Canada du 5 au 24 août 2014 si l'ordonnance de suspension n'est pas levée avant le 17 juillet 2014.

M. Wudil a, également, exprimé ses inquiétudes que l'effet négatif de la suspension aurait sur la carrière des footballeurs nigérians et a noté que ni la NFF, ni aucun de ses membres ou des agents ne pourront bénéficier d’aucun des programmes de développement de la FIFA ou de la CAF, y compris des cours ou des programmes de formation au cours de la période de la suspension.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués