DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

RCA: José Richard Pouambi nommé président du HCCT

Par journaldebangui.com et agences - 11/07/2014

Ainsi, outre le président, le bureau du HCCT comprend un Vice-président (Tita Samba Solé) et un rapporteur général (Françoise Doninguin)

 

José Richard Pouambi a été élu président du Haut Conseil de communication de la Transition (HCCT), a-t-on appris à Bangui au terme d’une réunion de l’instance qui élisait à l’occasion son bureau constitué de trois membres. Ainsi, outre le président, le bureau du HCCT comprend un Vice-président (Tita Samba Solé) et un rapporteur général (Françoise Doninguin).

 


© APA
Le 5ème président José Richard Pouambi du HCCT
Fort de huit membres, le HCCT a pour principale mission de «rappeler tous les organes de presse au strict respect de leurs cahiers de charge, au respect de la déontologie et de l’éthique, a confié le 5ème président José Richard Pouambi. Selon lui, seul le respect des textes réglementaires épargnera les hauts conseillers de la poursuite judiciaire.

Quant à la délivrance des autorisations de publication et l’attribution des fréquences sujette à des poursuites judiciaires, dont le procureur général a fait mention lors de la prestation de serment, il a déclaré : «les dossiers passent toujours par le ministère de la communication, avec qui nous allons travailler en synergie. Et le HCC ne peut statuer sur ces documents après l’avis technique des experts du département de la communication. Pour cela il n’y a pas de souci à se faire ».

 


© acap-info
Lors de la prestation de serment
L’élection des huit membres du HCCT a été entérinée le 20 mai par un décret présidentiel et ils ont prêté serment le 9 juillet devant la Cour d’Appel de Bangui à Bangui. Lors de la cérémonie, le Procureur général près la Cour d’Appel de Bangui, Dibert Dollé a exhorté les membres de cette institution de la République à accomplir leur mission avec impartialité et professionnalisme notamment dans leur prise de position sur les dérives des journalistes des médias publics et privés. Selon José Richard Pouambi, l’un des récipiendaires, devenu président, la responsabilité des Haut Conseillers est de veiller au respect des règles d’éthique et de la déontologie de la profession, à l’accès équitable des partis politiques aux médias de service public. Il convient de noter que sur les neuf membres du HCCT initialement prévue, seul le représentant des médias privés n’avait pas prêté serment.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués