DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Centrafrique: Tuer les séquelles de l’histoire

Par Dii Jonas Yedidia, Integrations - 21/01/2011

«Les postulants n’ont pas trop à se reprocher, du moins ils ne le devraient peut être pas»

 

Il existe, dans la vie, des choses qui semblent généralement difficiles à maitriser. Bien évidement citons une bataille qui oppose les lutteurs formés dans la même école ; mieux une élection qui met en course les prétendants à qui l’histoire reproche les mêmes pratiques: «l’organisation ou la participation à un coup d’Etat.» Mais la courageuse République née de la terre de l’Empereur Bokassa s’essaie à cet exerce. C’est donc le 23 janvier prochain, que les frères, tous non moins connaisseurs des armes et d’avantages offerts par un régime parvenu aux affaires par coup d’Etat vont s’affronter en Centrafrique, au cours d’une élection démocratique. Election démocratique? Fantastique!

Mais le passé des candidats est une grosse matière à commentaire. Patassé et Bozizé par exemple se rappellent l’année 1983, genèse d’une fraternité courageusement enterrée le 15 mars 2003 par le poids des épaulettes de Bozizé. Dès lors le général n’eut plus jamais la bassesse d’être au gardez- vous de Patassé. Car l’arme s’est emparé de Bangui sans coup férir alors que Patassé, président d’alors rentrait d’un voyage à l’étranger. Et l’histoire têtue ne s’était que malheureusement répétée. Patassé se voyait administrer la même « soumission » dont il avait fait preuve face à Kolingba. Le même Kolingba qui eut embarrassé David Dacko de la même manière. La chaine, bien horrible, est à remonter.

 

Mais le soleil de sagesse devrait déjà se levé en RCA. Si les expériences vécues sont désormais d’une autre époque, le 23 janvier devrait libérer les centrafricains, déjà pas du tout pléthoriques dans un territoire pourtant vaste de 622 000 Km2, mais toujours meurtri. Si l’histoire a pu dissoudre l’Empire Bokassa, que la même histoire consume les pratiques qui ont longtemps engouffré la RCA dans la liste des pays courageux, détenteurs des indicateurs socioéconomiques pas enviables. Le soleil devrait éclairer tous et tout afin que les incendies qui ont, dans la mémoire, fait de cendre d’hommes dans la Nord Ouest, le Nord Est et le Centre Nord entre autres n’aient de nouveaux éditeurs.

Les postulants n’ont pas trop à se reprocher, du moins ils ne le devraient peut être pas. Le lien de l’histoire leur rappelle les collaborations d’hier. Les uns, ministres des autres, membres de la grande famille etc. La purge individuelle et volontaire des émotions ethniques jouera un rôle très important dans la reconstruction de cet autre valeureux Etat de l’Afrique centrale. Car un tournant comme celui qui l’attend nécessite plus de crédit de raison que d’émotion. Et l’acceptation des résultats est indispensable. Mais aussi, le gagnant pourra faire perdre l’espoir au pays, s’il croit être «le gagnant de tout», considérant les autres les candidats malheureux comme «ceux qui ont tout perdu.» Même si le pouvoir politique ne se donne jamais, le gagnant de la prochaine présidentielle centrafricaine sauvera sa patrie s’il est prêt à partager le gâteau de la fête du dépouillement. C’est l’arme qui pourra définitivement chasser, voir tuer les séquelles de l’histoire. Voilà le pari à tenir, après le vent de paix et de réconciliation qui souffle aujourd’hui en RCA.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués