ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Kimberley: le diamant centrafricain circule malgré l'embargo

Par Autre médias - 02/07/2014

Le Conseil mondial du diamant, CMD, se dit alarmé par le constat que les diamants centrafricains sont toujours exportés, malgré la suspension de ce pays du Processus de Kimberley

 

La levée de l'embargo sollicitée par Bangui n'est pas pour demain. Le Conseil mondial du diamant, CMD, se dit alarmé par le constat que les diamants centrafricains sont toujours exportés, malgré la suspension de ce pays du Processus de Kimberley. Le CMD rassemble les industries du diamant et de la bijouterie, tandis que le Processus de Kimberley est un mécanisme mis en place pour juguler le trafic des diamants dits du sang. La République Centrafricaine a été suspendue de Kimberley en mai 2013, en raison de la guerre civile qui déchire le pays.

 


© journaldebangui.com
Le Conseil mondial du diamant rappelle que tant que la suspension n'est pas levée, le commerce de diamants centrafricains est illicite. Et il met en garde dans un communiqué: les contrevenants seront bannis de toutes les bourses de diamant dans le monde. Le Conseil invite aussi les membres de l'industrie à dénoncer toute activité suspecte aux autorités en charge du Processus de Kimberley. Pour Edward Asscher, président du Conseil Mondial, l'affaire est capitale. Car le commerce illicite de diamants sape non seulement les efforts de la communauté internationale pour restaurer la paix mais il met aussi en danger la réputation du Processus de Kimberley et les efforts pour éradiquer le trafic de diamants de la guerre.

La levée de la suspension de l'embargo, pourtant sollicitée par Bangui, n'est pas pour demain. Il faut pour cela qu'une mission du Processus de Kimberley se rende en Centrafrique et donne son feu vert, précise Edward Asscher. Or, en raison de l'insécurité, une telle mission est improbable dans l'avenir proche, dit le communiqué. La présence de diamants centrafricains dans les zones frontalières au Cameroun avait pourtant été dénoncée au début de l'année par le Processus de Kimberley. Le ministre des mines de ce pays avait annoncé des mesures de sécurisation des sites de production, en avril.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ce qui préoccupe le ministre des Mines en RCA c'est la levée de cet embargo sur le diamant il promet de sécuriser les sites de productions abandonnant la sécurisation de la population...ce qui veut dire le peuple n'a pas d'importance à ses yeux.

Par sorokaté

02/07/2014 13:12

La présence de diamants centrafricains dans les zones frontalières au Cameroun avait pourtant été dénoncée au début de l'année par le Processus de Kimberley. Le ministre des mines de ce pays avait annoncé des mesures de sécurisation des sites de production, en avril.

la contrebande fait le bonheur des marchands de mort qui ne veulent pas la paix

Par famoundjou

02/07/2014 15:57

car a la bonne surprise de monsieur le premier ministre NZAPAYEKE,selon une presse audiovesuelle francaise,NYALA au soudan est devenue le centre de transit du diamant centrafricain vers les marches du moyen-orient,DUBAI,DOHA,ce n,est pas pour rien que le SOUDAN s,interesse a la RCA.puis des hommes d.affaires du CONGO-BRAZZA font transiter le diamand centrafricains vers JOHANNESBOURG EN AFRIQUE DU SUD,un homme d,affaire du congo-brazza,depuis decembre 2012 a l,exclusivite de ce trafic illicite du diamant centrafricain.et le cameroun aussi la contrebande fait le bonheur des hommes sulfureux du diamant centrafricain qui va vers les marches europeens par des hommes camerounais.disons que la betise des politiciens centrafricains qui detruisent leur pays par son egoisme et egocentrisme primaire,car tu les voyent partout pour mandier mais incapable de mettre des strategies en place pour avoir une armee pour defendre l,integrite du territoire et permettre a la douane de faire son boulot permettant l,argent de rentrer dans les caisses de l,etat,HONTE,HONTE ET HONTE.


le diamant est un secteur qui n,a jamais profiter aux jeunes centrafricains mais aux etrangers,LIBANAIS,TCHADIENS,MAURITANIENS,SOUDANAIS ET AUTRES,quand un jeune entrepreneur centrafricain autochtone veut se lancer meme s,il est en regle vis a vis de la reglementation L,ADMINISTRATION CENTRAFRICAINE LUI MET LES BATONS DANS LES ROUX,ET LA CORRUPTION DES ETRANGERS QUI ONT L,EXCLUSIVITE DU TAFIC DU DIAMANT ET DE L,OR.nous laissons des secteurs clefs de notre economie dans la main des emmigres LOGISTIQUE,COMMERCE.j,etais au CAMEROUN en 2005 juste apres la chutte de PATASSE (paix a son ame)un ami CAMEROUNAIS me revelait ceci je cite(quand la guerre a demarrer chez vousentre 2001-2003 tous ces etrangers qui vivaient et ont le monopole de votre economie sont arrivee a DOUALA,ils ont tenter de faire ces mauvaises pratiques chez nous,mais les camerounais entrepreneurs ne ce sont pas laisser faire,car ils (camerounais)controlent tout.des la fin des hostilites meme pas un jour ils ont plier bagage pour la RCA,pour vous dire la pagaille qui existe chez vous.fin de citation.)


les detenteurs etrangers de permis d,exploitation ont recruter des mercenairesavec l,argent du diamant centrafricain pour venir tuer les civiles et les forces de l,ordre chez eux et prendre illegallement le controle des MINES DE DIAMANT ET D,OR et le commerce illicite des biens de l,etat continuent.LES MINISTRES DE L,INTERIEURS QUI ONT SERVIENT DEPUIS 93 COMMENT VOUS CONTROLEZ NOS FRONTIERES?SUR QUEL CRITERE VOUS DONNEZ LA NATIONALITE AUX ETRANGERS?vous etes tous responsable du drame actuel.nous n,essayons pas d,etre ANTI-ETRANGERS OU ADOPTER UN PRINCIPE DE CENTRAFRICANITE COMME EN COTE D,IVOIRE ,mais les enfants du pays deviennent des domestiques avec des salaires de misere chez eux,dans quel pays du monde on voit ce genre de pagaille?un ministre de l,interieur NOURREDINE ADAM UN TCHADIEN QUI NE SAIT NI LIRE NI ECRIRE QUI OCCUPE LE POSTE DE MINISTRE DE L,INTERIEUR ET PARTAGE LA NATIONALITE AUX SOUDANAIS ET TCHADIENS,MONSIEUR NOURREDINE ADAM S,ASSOIE AVEC MONSIEUR TIANGAYE PORTANT L,UN DES BRILLANT JURISTE DU PAYS EN CONSEIL DES MINISTRES,il ne parle ni SANGO ,ni FRANCAIS,notre pays a toucher le fond.NOURREDINE ADAM EST MINISTRE AU BUREAU ET DANS LA JOURNEE PREND DES ELEMENTS ARMEES ET PART DANS CERTAINS QUARTIERS DE BANGUI TUES EN TOUTE IMPUNITE,chers compatriotes ces graves,il faut tout changer dans ce pays.le peuple depuis des generations ne vient que l,agonie a cause de se bordel qui existe,nous pouvons dire mieux vaut tard que jamais que les nouvelles generations soient epargner................... CIAO.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués