INTERVIEW  |    

Ahmad Allam-Mi: «La Ceeac ne remet pas en cause la légitimité de Samba-Panza»

Par Jeuneafrique.com - 30/06/2014

Le secrétaire général de l'organisation, le Tchadien Ahmad Allam-Mi, détaille les principales mesures prises lors de cette réunion informelle sur la Centrafrique

 

La communauté économique des États d'Afrique centrale (CEEAC) a tenu une réunion informelle sur la situation en Centrafrique en marge du sommet de l'Union africaine qui se tient à Malabo (Guinée équatoriale). Le secrétaire général de l'organisation, le Tchadien Ahmad Allam-Mi, en détaille les principales mesures.

Quelles ont été les décisions prises à l'issue de cette réunion?
Le secrétariat général de la CEEAC, la médiation congolaise et les autres partenaires doivent s'assurer que la transition dirigée par la présidente Catherine Samba-Panza ne soit pas victime des anti-balaka ou des ex-Séléka. Ensuite, il est urgent d'avoir un dialogue entre toutes les parties pour aboutir à une cessation des hostilités. Enfin, nous avons redonné mission à la Misca de s'opposer et de désarmer les groupes déstabilisateurs.

 


© consilium.europa.eu
Ahmad Allam-Mi, le SG de la CEEAC
A-t-on demandé à Catherine Samba-Panza de prendre des orientations particulières l'ouverture du gouvernement aux différentes régions?
Oui, mais elle s'y emploie. Nous avons surtout l'intention d'organiser un forum entre toutes les parties prenantes. Ce sera à ce forum de décider. La Ceeac demande aux Centrafricains de se réunir pour créer un gouvernement d'union national sacré derrière leur présidente. Toutefois, nous n'avons rien imposer. Tout a été fait dans le respect de la souveraineté de la Centrafrique. La solution doit être centrafricaine, nous ne venons qu'en soutien.

La RCA a tout de même des comptes à rendre à ses partenaires extérieurs...
Mais nous avons tous des comptes à rendre. La communauté internationale a les mêmes obligations que Madame Samba-Panza et son gouvernement, à savoir ramener la paix. Contrairement à toutes les rumeurs qui ont circulé, le secrétariat général de la Ceeac n'a pas l'intention de remettre en cause la légitimité de Samba-Panza. Elle représente la transition centrafricaine et doit être soutenue jusqu'au bout pour stabiliser le paix.

Va-t-on imposer à Catherine Samba-Panza de nommer deux vice-Premiers ministres?
C'est une des idées proposées parmi d'autres. Certains disent même qu’il faut un Premier ministre issu de la Séléka. Je ne sais pas si elle va retenir cette idée.

 

 

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Va-t-on imposer à Catherine Samba-Panza de nommer deux vice-Premiers ministres? C'est une des idées proposées parmi d'autres. Certains disent même qu’il faut un Premier ministre issu de la Séléka. Je ne sais pas si elle va retenir cette idée.

Par sorokaté

30/06/2014 20:43

La communauté internationale a les mêmes obligations que Madame Samba-Panza et son gouvernement, à savoir ramener la paix. Contrairement à toutes les rumeurs qui ont circulé, le secrétariat général de la Ceeac n'a pas l'intention de remettre en cause la légitimité de Samba-Panza. Elle représente la transition centrafricaine et doit être soutenue jusqu'au bout pour stabiliser le paix.



Quelle légitimité de madame Mballa faites vous allusion?
Malheureusement que la RCA n'a plus d'Hommes politiques patriotes, nationalistes.
J'ai écouté la conférence du PM virtuel monsieur Nzapa yéké dire que le Centrafricain vit pauvre mais meure riche car il, est enterré avec parmi les diamants. Quelle moquerie de sa part PM? voilà un PM qui se moque éperdument du peuple qu'il entend représenter et servir.

Mon pays va mal. Le CNT la Présidente et le PM sont issus de quelle suffrage universel? Quel peuple les a élu démocratiquement, si ce n'est pas à N'Djamena que le scénario a été mis en route.

Pourquoi partent-ils souvent à Paris avant de se rendre quelque part pour parler du Pays? j'ai très honte à leur place.
Pauvres marionnettes , des salauds vautours.

je suis convaincu que la FIN sera bientôt on ne peut pas maintenir toute une NATION dans la servitude, il y aura de la révolte populaire.
Le Pm a fait allusion à monsieur serge Bokassa d'avoir dénoncer son mutisme complice selekiste par rapport aux massacres programmés du peuple Centrafricain.

Sorokaté Alias Domzan-Bène.

sorokaté

Par camerounais

13/07/2014 16:23

Le CNT et la communauté internationale ont l'obligation de ramener la paix en RCA. Au lieu de critiquer et insulter tout le monde. Qu'est-ce que le centrafricain fait pour son propre pays? Aide- toi et le ciel t'aidera. C'est si difficile à comprendre?

sorokaté

Par camerounais

13/07/2014 16:34

Le CNT et la communauté internationale ont l'obligation de ramener la paix en RCA. Au lieu de critiquer et insulter tout le monde. Qu'est-ce que le centrafricain fait pour son propre pays? Aide- toi et le ciel t'aidera. C'est si difficile à comprendre?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués