DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

RSF dénonce les sévices infligés aux professionnels des média en Centrafrique

Par Autre médias - 26/06/2014

Le 18 juin, l’ONG a cosigné une lettre ouverte appelant le gouvernement de transition centrafricain à respecter et faire appliquer le droit à l’information, et protéger les professionnels des médias

 

L’ONG de défense de la presse Reporters sans Frontières (RSF) s’est dite «atterrée» par la mort de la journaliste centrafricaine Elisabeth Blanche Olofio. Elle est décédée à Bangui le 22 juin des séquelles de la violente agression dont elle avait été victime en janvier 2013 par des hommes de la rébellion Séléka. Cette journaliste à Radio Be Oko de Bambari, au Centre de la République centrafricaine, (RCA) avait été ciblée parce que les rebelles de la Seleka lui reprochaient d’avoir «la langue bien tranchante», rappelle RSF.

 


© Centrafrique Libre
La journaliste centrafricaine Elisabeth Blanche Olofio (décédée le 22 juin 2014 à Bangui)
D’abord soignée de façon traditionnelle, elle avait été transférée à Bangui en février 2013, sans jamais se remettre des séquelles physiques et mentales conséquentes à ces sévices. «La mort de cette journaliste, qui, selon tous les témoins est clairement due aux séquelles de sa violente agression par des hommes armés, rappelle les graves dangers qui pèsent sur les acteurs des médias en République centrafricaine depuis maintenant près de deux ans» déclare RSF dans un communiqué.

Le 18 juin, l’ONG a cosigné une lettre ouverte appelant le gouvernement de transition centrafricain et la communauté internationale à tout mettre en œuvre pour respecter et faire appliquer le droit à l’information, et protéger les professionnels des médias.

RSF a déploré le contexte de la criminalité ambiante en Centrafrique, évoquant les agressions perpétrées contre deux autres journalistes, Désiré Luc Sayenga et René Padou, qui ont succombé à leurs blessures. Sans oublier la mort le 13 mai de la photographe française Camille Lepage, retrouvée sans vie lors d’un contrôle routier entre Bouar et Baboua, à l’ouest du pays.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués