DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Centrafrique: la situation politique se dégrade, selon l’ONU

Par avec AFP - 25/06/2014

Pour M. Gaye, les forces internationales ne peuvent cependant être efficaces «que si leurs efforts vont de pair avec des mesures efficaces pour étendre l’autorité de l’État»

 

La situation politique en Centrafrique «s’est nettement détériorée depuis un mois», a affirmé devant le Conseil de sécurité le représentant spécial de l’ONU en Centrafrique, le général Babacar Gaye. «L’insécurité créée par les divers groupes armés s’améliore trop lentement pour satisfaire la population», ce qui alimente «des critiques croissantes» envers le gouvernement de transition et «risque de miner son autorité», a expliqué le général Gaye, qui s’exprimait par vidéoconférence depuis Bangui avant des consultations à huis clos au Conseil sur la RCA. «Les élites politiques sont profondément divisées et il y a un haut niveau d’antagonisme et de méfiance parmi les acteurs politiques et entre les communautés», a-t-il ajouté. «Cela n’augure rien de bon pour la tenue d’élections crédibles au début de l’an prochain». «Pour assurer une sécurité durable, le désarmement et un dialogue politique inclusif sont des étapes essentielles», préconise le général Gaye.

 


© photos/information_binuca
image d'illustration
En attendant, il estime «qu’il y a un besoin urgent de renforcer les capacités de la Misca (force africaine en RCA)», car «les besoins de protection dans le pays sont énormes». Environ 2000 militaires français sont déployés depuis fin 2013 en RCA dans le cadre de l’opération Sangaris, aux côtés de quelque 5000 soldats de la Misca, pour stopper les massacres commis par les milices chrétiennes anti-balaka et les ex-rebelles Séléka, à majorité musulmane. À partir du 15 septembre, la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RCA (Minusca) doit prendre progressivement le relais. À terme, la Minusca doit compter 12 000 hommes, issus principalement de pays de la région.

Pour l’instant, a indiqué M. Gaye, la Minusca «augmente sa composante civile» avec pour objectif de la déployer en dehors de Bangui d’ici la fin juillet afin d’assister les autorités locales. De leur côté, les soldats et policiers européens de l’Eufor-RCA «ont atteint leur pleine capacité opérationnelle» et protègent l’aéroport de Bangui et deux arrondissements de la capitale. Les effectifs prévus pour Eufor-RCA sont de 800 hommes, dont 600 soldats, venant de 12 pays. Pour M. Gaye, les forces internationales ne peuvent cependant être efficaces «que si leurs efforts vont de pair avec des mesures efficaces pour étendre l’autorité de l’État», et notamment lutter contre l’impunité.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

l'ONU est elle crédible?

Par sorokaté

25/06/2014 18:31

Si c'est bien l'ONU qui a mandaté la sangaris(France) en Centrafrique mais pourquoi celle-ci n'applique pas les résolutions issues de ce mandat?.

Quelle est la réaction du SG de l'ONU relative au fait que la sangaris a mis de coté le mandat Onusien?
Si des massacres, et crimes continuent en RCA et que le peuple est sacrifié tous les jours aux mercenaires malgré la présence de la Sangaris Française.

Cette France qui d'une part a reçu le mandat de l'ONU et d'autre qui , une fois en RCA s'est convertie en accompagnatrice des seleka dans leur réorganisation( mise en place d'un état major parallèle au Nord-Est de la RCA).

Ce constat fait par le représentant spécial de l'ONU en RCA est vrai car le peuple n'a plus confiance en ses politicards et ni même aux forces étrangères déployées en RCA. Mr général Gaye en sait beaucoup de chose sur la crise en RCA.

Vous pouvez envoyer toutes les armées du monde en RCA tant que les FACA ne sont pas opérationnelles les mercenaires et autres rebellions soutenues par la FranceAfrique auront une avenir radieux en RCA.

La France soutient les seleka pour s'imposer en RCA. Qui a réorganisé les musulmans douteux de seleka convertis en Centrafricains vers le Nord? Qui a accompagné ces seleak dans la mise en place de leur état major? Qui nogocie avec les mercenaires de seleka au lieu de les désarmer?

La France, toujours la France encore la France responsable du malheur et des crimes humanitaires et économique en Afrique Centrale.

Qu'est ce que je comprends par ce journal? "...En attendant, il estime «qu’il y a un besoin urgent de renforcer les capacités de la Misca (force africaine en RCA)», car «les besoins de protection dans le pays sont énormes».

Il s'agit là une manière de nous ramener les troupes Tchadiennes et Soudanaises dans notre pays, un homme prudent voit le mal de loin. Nulle part le représentant de l'ONU n'a parlé des FACA (Forces Armées Centrafricaines) ce que je trouve comme une mauvaise volonté d'aider le peuple Centrafricain.

Comprenez que quoi que ce soit le peuple centrafricain va se réorganiser et les seleka seront une Histoire.

Tout le peuple centrafricain sera uni et converti en ANTI BALAKA.

Qui Vivra VERRA, nous commenceront d'abord par tuer nos politicards ensuite nous combattrons tous ces mercenaires nuisibles sur notre sol.
On Verra bien, ce moment est proche. le Volcan entrera en ébullition d'ici peu.

Sorokaté Alias Domzan-Bène.

A quoi sert la RCA?

Par Alpha

28/06/2014 00:47

Par leurs bétises, les centrafs contribuent à maintenir en activité des types qui servent à rien... Ong, généraux de l'onu, pam, croix rouge, etc...

HALTE ! Laissons les dans leur merde, qu'ils voient enfin qu'ils en sont les principaux responsables!

Quand ils auront 1 million de morts de famine, ils se mettront peut être à travailler... quoique? Ils disparaitront plutot...

a l'attention de SOROKATE et d'ALPHA

Par Témoin

29/06/2014 02:43

Messieurs,
Merci de nous épargner ces commentaires grotesques. Il faut être"irresponsable" pour "tirer" sur l'ambulances, etc... qui intervient au chevet d'un malade, tout comme "surfer" sur les préjugés.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués