NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: encore une nouvelle rébellion en gestation!

Par avec APA - 25/06/2014

L’Union des Forces Armées Centrafricaines pour le Redressement (UFACAR) coordonnée par M. Alain Hassane Dondaye a été officiellement lancée dans la capitale centrafricaine

 

Composé pour la plupart des principaux lieutenants de la rébellion du 15 mars qui ont porté au pouvoir le général François Bozize, ce mouvement a pour objectif principal de restaurer la paix, la cohésion nationale, le respect des principes de la laïcité de l’Etat et le respect du processus du DDR (désarmement, démobilisation et réintégration).Cette rébellion est structurée en aile politique notamment un comité de pilotage sous la direction de M Alain Hassane Dondaye) et en une aile militaire composée du haut commandement dirigé par le Colonel Amadou Danzoumi et du bataillon d’intervention rapide (BIR) placé sous l’ordre du commandant Anatole Ngaya.

 


© autres médias
image d'illustration
Dans son allocution, le coordonnateur Alain Hassane Dondaye a rappelé que l’UFACAR occupe une grande partie de la Centrafrique puisqu’elle est « solidement implantée dans une partie de Bangui, dans la Nana Mambéré, la Mambéré-Kadéi et la Ouaka ». A l’en croire, l’UFACAR est née pour aider la transition jusqu’aux élections de février 2015, car ajoute-t-il «nous sommes là pour la cause de la République centrafricaine. Nous sommes là pour le retour à l’ordre constitutionnel et le respect du DDR » « Nous avons constaté que beaucoup des FACA se sont fondus dans la nature et qu’il fallait très vite les récupérer pour ramener l’ordre et pour redresser le pays » a confié à APA le porte-parole Franck Valence de Joie Rocard Samba, expliquant pourquoi l’opérationnalisation des FACA est une urgence.« Pourquoi ce redressement ? Parce que nous avons constaté au jour d’aujourd’hui les gens jouent à la vie de la nation et l’intérêt national du pays est foulé au pied et qu’il fallait que les FACA puissent ramener l’ordre et la discipline », a –t-il expliqué.

S’adressant aux FACA pour leur adhésion au mouvement le porte-parole a lancé « un vibrant appel aux FACA qui se trouvent dans les différents mouvements politico-militaires de rejoindre les rangs de l’UFACAR » Le comité de coordination de ce mouvement a été mis en place le 16 avril 2014 et composé de Alain Hassane Dondaye, coordonnateur, le secrétaire général porte-parole est M Franck Valence de Joie Rocard Samba avec comme adjoint le Lieutenant Martial Nathan Kambassio.

 

 
MOTS CLES :

8 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Les armes ne resoudront rien

Par binga

25/06/2014 15:56

Je suis plus qu'attristé de savoir qu'il y a des journaleux sans vergogne qui continuent de supporter voir vendre les merites de tels ou tels groupes armés. La RCA n'a point bésoin de ces hommes sans scripules pour retablir la paix et la laïcité de la RCA. Le Dialogue reste et demeurera le seul moyen pour consolider la paix et faire fuire les criminels de guérre et ceux qui ne cherchent qu'à cultiver la haine. VIVE le dialogue

Oui , je salue cette initiative patriotique de la part de nos braves FACA honteusement écartées par la France qui entretien le massacre commis par sa création seleka en RCA.

Par sorokaté

25/06/2014 22:06

Je soutiens totalement cette initiative car pour moi tout le peuple Centrafricain soucieux de voir la RCA libérée de la FranceAfrique sous l'emprise des mercenaires à la solde du néo colonialisme Français d'intégrer sans hésitation ce groupe " Patriotique".

Si nous avons des officiers de l'armée qu'ils se joignent à cette initiative afin de coordonner les actions sur le terrain en vu de libérer notre pays. trop c'est trop pourquoi interdire à nos FACA de reprendre les armes puis elles sont sacrifiées aux mercenaires, bandits qui les tuent comme des simples mouches?

Ni la France encore moins l'ONU ne peuvent soulager notre servitude, il nous revient de droit même au prix de notre vie pourvu que nous léguions la RCA une et indivisible à nos progénitures. j'en appel à tous le peuple Centrafricain, à tous les Anti balaka de se joindre à cette initiative, même avec les armes artisanales nous vaincrons ces mercenaires Tchadiens et Soudanais. Vive cette initiative , vive une RCA anti- FranceAfrique , une RCA sans le CFA .

La révolution que la RCA a voulu est enclenchée, si elle avait appliqué les résolutions de l'ONU on n'en serait pas là.
NB: Tous les officiers et gradés de FACA qui ne s’allieront pas à cette initiative patriotique seront considérés comme ennemis de la PATRIE, quant aux politicards il est temps de se racheter.

Non à la seleka non à une collaboration avec le Tchad et le Soudan pour le moment jusqu'à ce que le peuple ait choisi son représentant.

Non à la France, nous ne voulons plus de la FranceAfrique, de la Cellule Africaine de l'Elysée de s'immiscer dans la gestion de notre pays souverain. Nous devons collaborer politiquement, économiquement et militairement avec qui on veut. La RCA n'est pas la France .

Oui à cette initiative populaire, oui à cette organisation patriotique car ni la sangaris ni, la Misca ne sont pas crédible.
Comment monsieur Alexandre Nguendet est devenu psdt du CNT? comment madame la Camerounaise Mballa est parachutée maire et ce qu'elle est aujourd'hui? voyez vous ceux là sont tous issus de seleka donc ils ne peuvent la combattre.
Nous allons nous organiser afin de libérer notre pays sous l'occupation des talibans noirs enturbannés.
Je ne suis pas un brutal, ni je ne prends pas du plaisir à faire du mal mais je suis contraint de soutenir cette initiative populaire. On verra bien le volcan réchauffé par la France via la seleka va entrer en ébullition.

Tous les musulmans Centrafricains qui vivaient en symbiose avec leurs compatriotes Centrafricains, ceux qui aiment leur pays la RCA doivent se joindre à cette initiative nationale. Les Anti balaka doivent aussi s'organiser et se joindre à cela.

Sorokaté Alias Domzan-Bène.

www.seriestreaming.ca

Par indianaz

26/06/2014 06:09

Franchement, c'est un grand n'importe quoi tout ce qui se passe dans ce pays. Tout le monde sort de n'importe où pour faire souffrir le peuple Centrafricain. Déjà il n'y a pas de stabilité et voilà une rébellion.

Pauvre peuple de la Centrafrique, que Dieu vous bénisse.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués