DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

RCA: un «Club RFI» dans un camp de réfugiés

Par Yoann Labroux-Satabin/La-Croix - 24/06/2014

Lors de la Journée mondiale des refugiés, la radio française a implanté un de ses clubs dans le camp de Molé en RDC

 

À seulement 35 kilomètres au sud de Bangui, la capitale centrafricaine, se situe le camp de Molé, au cœur de la brousse. C’est là, en République Démocratique du Congo, que des milliers de Centrafricains ont trouvé refuge depuis le début des affrontements entre Séléka et anti-Balaka. Créé en Juin 2013, le camp a doublé de volume en décembre, en passant de 4 000 à 8 000 personnes. Il en compte aujourd’hui 12 000, essentiellement des jeunes de moins de 20 ans. Fidèles auditeurs de la radio mondiale RFI en Centrafrique, les réfugiés ont demandé auprès du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) la création d’un Club, comme il en existe déjà à Bangui.

 


© autres médias
Des regroupements spontanés d’auditeurs
C’est ainsi que fonctionnent ces Clubs, toujours par regroupements spontanés d’auditeurs et ce, depuis 1995. Ils rassemblent aujourd’hui près de 100 000 adhérents sur tous les continents. RFI leur apporte un soutien d’organisation ou de logistique mais la gestion se fait au niveau local. Avec une offre d’activités culturelles, sportives ou éducatives, les Clubs se retrouvent à l’antenne dans l’émission «Le Club RFI» et sur Internet via un site et un blog.

Au centre de réfugiés de Molé, le nouveau Club permettra d’accompagner des populations qui sont en manque de tout. «Le président du Club espère ainsi apporter un supplément d’âme», confie Sébastien Bonijol, du service des auditeurs de RFI et de retour du camp, en RDC. Parmi les priorités du tout jeune club, on trouve la sensibilisation, notamment contre le sida. Les missions sanitaires ne résument pas à elles seules tous les objectifs de cette structure qui vise aussi à amener un esprit de solidarité et d’amitié. Le Club va ainsi participer au tournoi de football des Clubs RFI, qui se déroule en parallèle de la Coupe du monde, et organiser un atelier de capoeira, afin d’occuper ces populations désœuvrées. Sébastien Bonijol en est certain, «les réfugiés vont écouter la station toute la journée et cela leur mettra du baume au cœur de voir qu’on parle d’eux à des milliers de kilomètres.»

Des clubs solidaires entre eux
L’arrivée d’un Club RFI permet aussi d’apporter la solidarité des autres Clubs et tout particulièrement de ceux présents en RDC. Ainsi, les Clubs de la région des grands lacs, à l’est du pays, vont bientôt mettre en route une caravane de la paix qui sillonnera les environs. Lors de son déplacement à Molé, Sébastien Bonijol était ainsi accompagné de Félix Kabena, le président du Club RFI de Kinshasa, qui n’avait jamais quitté la capitale et était ravi d’aller à la rencontre des populations. «Il vient d’ailleurs de m’envoyer par mail cette phrase amusante :’la fille qui n’a jamais voyagé croit que sa mère est la meilleure cuisinière du monde’.» La suite sur

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

A BAS LES IMPOSTEURS

Par Nomzamo

24/06/2014 14:34

A BAS LA FRANCE. A BAS RFI, RADIO DE PROPAGANDE FRANCAISE. A BAS FRANCE24 CHAINE DE PROPAGANDE FRANCAISE. A BAS TOUS LES SYMBOLES DE LA FRANCE RACIALISTE ET RACISTE EN AFRIQUE.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués