CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Sortie: «Dosso Bangui, Retour en Centrafrique»

Par journaldebangui.com - 23/06/2014

Le premier roman de la française Chris Grégoire-Chatelin, vient d’être publié aux éditions l’Hamattan

 

Ce que dit le résumé
Bangui, années 2000. La République Centrafricaine, son passé colonial, son présent chaotique, ses coutumes en péril, tout le poids d’une tragédie familiale viennent se confronter au drame de Clara, jeune Française mariée à un Centrafricain et disparue dans des circonstances mystérieuses. Dix ans plus tard, Isabelle, la narratrice, revient enquêter sur les traces de son amie et découvre une région qui a beaucoup changé. Pour tenter de reconstituer les événements, elle se perd en brousse et c’est sa vie qui bascule dans le désordre et la passion. Au cœur d’un pays à haut risque, le retour d’Isabelle est aussi un voyage vers un peuple, une société et des paysages qui donnent au récit sa trame romanesque.

 


© journaldebangui.com
«Dosso Bangui, Retour en Centrafrique», qui vient de paraitre aux éditions de L'Harmattan est le premier roman de l’auteur, cependant elle a déjà commis d’autres ouvrages plus pédagogique sur le multimédia. Si elle affirme que l’ouvrage n’a rien à voir avec une quelconque biographie, elle reconnaît que le statut de l’héroïne a à voir avec sa situation d’enseignante à l’époque. De son roman elle écrit que c’est le «récit d'un retour à Bangui pour retrouver un pays, un peuple et une situation politique qui ont beaucoup changé, l'intrigue est centré sur la disparition tragique de Clara Koumassi, tuée par les milices dans la région de Bouar. Au fil du récit on découvre la culture centrafricaine et ce monde si attachant.

A propos de l’auteur
Kris Grégoire est professeure de Lettres et spécialiste du multimédia. Elle a enseigné en Afrique notamment en République Centrafricaine et en Côte d’Ivoire. Elle connaît bien Bangui où elle a vécu pendant plusieurs années avant de s’installer aux États-Unis. Les élèves du Lycée technique et celui des Filles Jeanne Caron se souviendront elle. De retour en France, elle vit désormais à Aix-en-Provence et dans l’arrière-pays niçois.

Des extraits diffusés par l’Editeur
«Tout est différent sous les tropiques…tout est plus violent, la pluie inonde, le soleil tue, les fièvres sont mortifères, les amours impossibles »

« …Aujourd’hui, je peux comprendre Clara et toutes les filles de ce pays dont le sort est réglé bien avant la naissance. Race, religion, âge, code ethnique, rang social, pouvoir légal, beauté, fécondité, qu’importe le carcan, la servitude se conjugue au féminin, dans le Tiers-Monde bien plus qu’en Occident. Ici, le mâle a le pouvoir : s’il règne, c’est par le sexe, avec la peur du sexe et la brutalité de cette peur… C’est un conte immémorial qui résume le destin des êtres, la vieille histoire : le sexe, la petite guerre, archétype et symbole de notre élan vital ! »

…« Quel mystère que la vie sauvage : chaque odeur est un signe, une parole que le vent transporte pour aiguiser la vigilance des herbivores. Quelle intelligence dans le regard de ces bêtes sensitives: les antilopes et quel secret que ce lien qui les unit contre la violence des prédateurs, homme compris… Je revois tout: le marigot boueux et ce buffle qui léchait son museau humide en nous observant derrière les arbres, les hippopotames à gueule rouge, énormes, avec leurs yeux en périscope veillant au raz des eaux. Il y avait les éléphanteaux collés au ventre de leurs mères qu’il fallait approcher en rampant et les petites gazelles broutant, paisibles, dans la prairie, le cob aux longues cornes, le bubale, le guib harnaché, j’ai tout gardé… Le plus dangereux de tous, le rhinocéros, grand solitaire qu’on suivait à la jumelle, sous le soleil frappant le crâne comme un marteau et puis, dans l’ombre du soir, le glissement des fauves invisibles, les reniflements, les grattements et les oiseaux nocturnes battant des ailes dansle noir au-dessus de la tente. »

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués