NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Séléka: Moussa Dhaffane, ancien cadre de l’ex-Séléka dénonce!

Par Source: RJDH-RCA - 20/06/2014

Un processus de réconciliation déclenché il y a quelques jours entre les ex-Séléka et les Anti-Balaka ne fait pas unanimité au sein de la coalition Séléka

 

Abdoulaye Isseine et Patrice Edouard Ngaissona, respectivement coordonnateurs politiques des ex-Séléka et des Anti-Balaka, ont lancé un processus de réconciliation entre les deux mouvements. Une première réunion, qui s’est soldée par la désignation du Guinéen Béni Kouyaté comme médiateur principal entre les deux parties. Quarante-huit heures après, cette première rencontre entre les leaders des ex-Séléka et ceux des Anti-Balaka, le général Moussa Dhaffane, ancien président par intérim de l’ex Séléka, a publié une déclaration dans laquelle il dénonce le processus. Ce dernier a qualifié le processus de «démarche isolée de quelques membres de sa coordination provisoire, ayant abouti à un accord de dialogue et de réconciliation avec les Anti-Balaka en date du 16 juin 2014. Ce pseudo accord est considéré comme une démarche individuelle qui n’engage pas le Mouvement. Ni l’aile politique ni l’Etat-major Militaire de la Séléka ne sauraient se reconnaître dans une initiative biaisée qui n’a pas requis leur avis.»

 


© afriquenewsblog
Du côté de l’Etat-major, on dit n’avoir pas été impliqué dans l’initiative de Dhaffane
Contacté depuis Bambari, au début de l’après-midi, le général Joseph Zoundeko, chef d’Etat-major de l’ex-Séléka dit n’avoir pas été informé de l’initiative en question. Ce dernier a toutefois indiqué que ses éléments et lui ne sont pas contre de pareilles initiatives. « Nous voulons tous aller vers la réconciliation mais il me parait important que la coordination politique que nous avons élue puisse nous tenir au courant des initiatives qu’elle prend dans ce sens ». Le chef d’Etat-major de l’ex-Séléka ne s’est pas reconnu dans la déclaration que Moussa Dhaffane a publiée à ce sujet « Moussa Dhaffane n’a pas le droit de parler en notre nom. Il ne fait pas partie de la coordination politique. Donc ce qu’il a dit n’engage que lui mais nous ici, nous ne nous reconnaissons pas dans ce qu’il a dit».

Joint par le RJDH, le coordonnateur politique des ex-Séléka, Abdoulaye Isseine a également déclaré que Moussa Dhaffane n’a la qualité de remettre en question les engagements que la coordination politique prend. « C’est au nom de la coalition que j’ai pris cette initiative. Tout le monde veut la paix et c’est ce que nous sommes en train de faire ». Il a précisé que « tous ceux qui s’opposeront à cette volonté de paix, nous trouveront sur leur chemin. » Le coordonnateur politique de l’Etat-major n’a pas souhaité se prononcer sur la position de l’Etat-major mais il a noté que « tout le monde sera mis au même niveau d’information lorsque les choses seront bien avancées ». Dans l’entourage d’Abdoulaye Isseine, on confie qu’une mission se rendra bientôt à Bambari pour informer de manière officielle les éléments qui y sont présents.

Le processus de réconciliation entre les ex-Séléka et Anti-Balaka est piloté par l’ONG Pareto. Cette organisation a été créée en janvier 2014 par Emile Gros Raymond Nakombo, ancien candidat du Rassemblement Démocratique Centrafricain à la présidentielle de 2011.

 

 
MOTS CLES :

10 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Monsieur Dhaffane doit comprendre que le peuple Centrafricain se dressera deveu lui et ses mercenaires le moment venu.

Par sorokaté

20/06/2014 21:06

La seleka n'a qu'une sortie possible en RCA c'est de demander parton publiquement au peuple centrafricain ensuite quitter le territoire pour de bon.

revoir un sujet seleka en RCA c'est vouloir une révolution populaire , ce serait tout le peuple qui se dressera devant ces mercenaires de tout bord. Trop c'est trop. que ce soit Dondoja que ce soit qui d'autres parmi les seleka le peuple les affrontera.

par contre je salut l'initiative prise par ceux qui ont opté pour une réconciliation du coté seleka , je crois c'est une bonne chose il faut que cela soit sincère. Oui il existe de bonnes volontés parmi ces mercenaires, ceux là ont compris qu'ils ne pourront pas aller ailleurs car la RCA leur a tout donné( la nationalité...).

A bon entendeur,
Sorokaté Alias Domzan-Bénè.

100% D'ACCORD

Par abou

21/06/2014 00:18

La séléka est une organisation criminelle au meme titre que Boko Haram; elle doit être déclarée organisation terroriste et ceux qui s'en réclament des leaders devront être appréhendés dans le monde entier pour rendre compte de leurs crimes contre l'humanité. Ce qui est choquant c'est qu'il y ait encore des gens dans ce pays à se réclamer ouvertement de cette organisation criminelle. Il en va de même pour les anti-balaks, vus les crimes cntre l'humanité commis par de milliers de leurs milices. Les sélékas étaient et restent tous de criminels, une bonne partie de anti-balakas aussi hélas. OUT CES DEUX ORGANISATIONS TERRORISTES ! BALLE A TERRE ET QUE LA POLITIQUE SANS ARMES REPRENNE LE DESSUS.

Oui à la réconcialiation

Par Vanova

21/06/2014 13:49

J'adhère à cette initiative, mais seulement que les étrangers ( séléka tchadiens et soudanais) ne pensent pas que c'est une occasion de s'installer dans notre pays. S'ils sont chassés par Deby et Bechir, c'est pas en Centrafrique qu'ils vont s'installer. Nous avons assez de problèmes, et ne pouvons ajouter encore la Peste. Quq'ils rentrent chez eux et combattent leur Chef bandit DEBY. Quant aux centrafricains aliénés qui les ont suivi, on peut les pardonner, mais leurs chefs seront sans doute pendus.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués