SOCIéTé  |    

Centrafrique: un incendie ravage le ministère des Finances

Par avec APA - 18/06/2014

Le sinistre qui s'est déclenché au niveau du service des dépenses du Ministère des Finances et du Budget serait causé par un court-circuit

 

Le malheur est survenu dans la nuit du mardi à mercredi au ministère des Finances et du Budget de Centrafrique, occasionnant d’importants dégâts matériels. Selon une source policière, le sinistre qui s'est déclenché au niveau du service des dépenses du Ministère des Finances et du Budget serait causé par un court-circuit. «Je vous avoue que les dégâts sont énormes. Parce que nous avons perdu une quinzaine d'ordinateurs avec leurs serveurs, toute la documentation et les archives depuis l'indépendance. Tout a été consumé», s'est-il alarmé. «Nous ignorons tout de l'origine de cet incident. C'est vers une heure du matin que j'ai été alerté» a confié le directeur d'exécution du budget (DEB), M Germais Ngawen, avant de préciser: «nous sommes catastrophés parce que c'est ce service qui gère toutes les dépenses de l'Etat».

 


© autres médias
image d'illustration
Selon Ngawen, le bâtiment du bloc finances a pu être sauvé grâce à plusieurs interventions des sentinelles, des équipes de l'Energie Centrafricaine (ENERCA) et des Sapeurs-Pompiers de l'aéroport qui ont réussi à circonscrire et éteindre cet incident. «Cet incident est préoccupant mais il est important vraiment qu'une enquête approfondie soit menée pour détecter son origine. C'est vrai que c'est un vieux bâtiment qui date de l'époque coloniale» a dit le premier ministre André Nzapayéké, lors de sa descente sur les lieux.

A en croire M Nzapayéké, le malheur n'est pas toujours de mauvaise chose. Car dit-il «cela nous permet de prendre de mesures nouvelles afin d'améliorer les choses». «Nous espérons de tout cœur que cet incident n'est pas criminel. Mais vu l'état du bâtiment je crois que c'est une surtension» a conclu le chef du gouvernement André Nzapayéké

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

UN INCENDIE CRIMINEL

Par NADE Berty

18/06/2014 19:09

Décidément le mal n'arrête plus de s'abattre sur notre pays. Qu'avons -nous fait pour mériter une telle série noire après les pillages d'anthologie que certains départements ministériels et administrations ont connus depuis l'avènement des criminels de la séléka au pouvoir.
Je doute fort que cet incendie soit d'origine CRIMINELLE parce que occasionné par ceux qui sont responsables de détournements de deniers publics et dans le but de d’effacer les traces de leur forfait à la veille du prochain remaniement du gouvernement.

ils disent avant les enquetes que un court circuit

Par gerald

18/06/2014 19:50

ne prenez pas les centrafricains pour des imbeciles,au moment ou les detournements des sommes faramineuses sont signaler dans la presse,un incendie rare se deroule au ministere des finances,de surcroit depuis l,independance jusqu,a nos il n,ya jamais eu de court-circuit et avant qu,une enquete independante montre l,origine de l,incendie vous tirez les conclusions.des personnes mal- intentionnes tentent de detruirent notre pays,apres que l,entreprise criminelle seleka avait detruite les mairies et les documents L,AILE INTELLECTUEllE DES SELEKA SONT toujours la.il faut remettre la loi dans ce pays,non a l,anarchie et la destruction de la rca.

NOUS SOMMES ET RESTERONS LES DERNIERS

Par GRISS-BEMBE

19/06/2014 06:15

«Je vous avoue que les dégâts sont énormes. Parce que nous avons perdu une quinzaine d'ordinateurs avec leurs serveurs, toute la documentation et les archives depuis l'indépendance. Tout a été consumé».

C'est simplement énorme ce mec parle comme un analphabète du moins s'il n'est pas, ça trahit, de manière flagrante, notre "incapacité intellectuelle" du moins pour les pseudos Informaticiens rattachés ou délégués à ce Ministère. Hélas ! Tribalisme quand tu nous tiens !

Si dans ce Ministère on avait des "Hommes qu'il faut à la place qu'il faut" on aurait pas eu ce "... On a tout perdu" car c'est le b.a.ba de l'Informatique !

- Ou est le Plan de Continuité d'Activité : Ce plan doit permettre à un groupe (gouvernement, collectivité, institution, entreprise, hôpital..) de fonctionner même en cas de désastre ; quitte à ce que ce soit en mode dégradé, ou en situation de crise majeure.

- Le NAS (Network Attached Storage) ?
- Ou est le SAN (Storage Area Network)

Mon Dieu, comme quoi !

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués