SOCIéTé  |    

Centrafrique: plus d’une vingtaine de personnes tuées dans l'Est

Par avec AFP - 12/06/2014

On dénombre aussi 127 maisons d'habitation incendiées par les ex-Séléka et peuls armés

 

Au moins 22 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans des affrontements entre des ex-rebelles Séléka, à dominante musulmane, et des milices chrétiennes anti-balaka dans l'est de la Centrafrique, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie locale. Les violences ont éclaté lundi et mardi derniers dans le village de Liwa, à 10 km de Bambari (est), a affirmé une source au sein de la gendarmerie locale ayant requis l'anonymat. Ces violences opposaient des ex-Séléka appuyés par des peuls armés et des anti-balaka, a précisé la même source. On dénombre aussi 127 maisons d'habitation incendiées par les ex-Séléka et peuls armés. D'autres personnes ont été enlevées et conduites à Bambari par ces derniers, qui ont exécuté publiquement mardi deux hommes, a précisé la source.

 


© lesplumesderca.com
image d'illustration
A Paris, le ministère français de la Défense a également fait état jeudi de combats entre ex-Séléka et anti-balaka dans les environs de Bambari les 6 et 10 juin. Nous avons retrouvé en particulier le corps de cinq chrétiens et de deux musulmans, a indiqué un porte-parole de l'état-major de l'armée française, le colonel Gilles Jaron, lors d'une conférence de presse au ministère. Les forces françaises de l'opération Sangaris sont positionnées à Bambari, où un accrochage les avait opposées, fin mai, à des éléments incontrôlés de l'ex-Séléka, selon Paris. On est toujours dans cette même logique. On ne sait pas qui a frappé le premier, a ajouté le colonel Jaron. Joints au téléphone par l'AFP, des responsables Séléka ayant requis l'anonymat ont confirmé ces affrontements, affirmant qu'il s'agissait d'une riposte de (leurs) éléments à des attaques des anti-balaka.

Mi-mai, plusieurs cadres du mouvement avaient affirmé vouloir restructurer la Séléka et ont installé leur quartier général à Bambari, région où sont également signalés des mouvements de miliciens chrétiens anti-balaka, hostiles aux combattants Séléka majoritairement musulmans. La Séléka avait pris le pouvoir à Bangui en mars 2013, puis été mise en déroute début 2014 après la démission forcée de son chef Michel Djotodia de la présidence de la République. Désormais, les combattants du mouvement, sans réelle ligne de commandement, écument la province, se rendant coupables de nombreuses exactions. Le gouvernement centrafricain de transition, appuyé par la communauté internationale, a dénoncé l'installation à Bambari du nouvel état-major formé à la mi-mai par d'ex-Séléka.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

la justice aussi de ceux qui prennent la transition comme leur vache à lait Par jpierre

Par sorokaté

12/06/2014 16:55

Par jpierre
11/06/2014 16:45
un autre cas de justice a ouvrir est celui de madame ngakola et son mari. De la douane et l'argent angola.Ex de kouyagbounou parachutée à la tete de la douane ,elle a bien volé et connait les rouages.Ces genres de femmes qui sautent d'un regimme à l'autre selon les titres des mecs,on ne sait comment elle peut atterrir à ce poste avec tout ce que les gens disaient de sa gestion déjà,pourquoi samba opanza qui nous endort avec des gens d'une probité sans faute,nous impose cette voleuse? et madame de la justice,comment l'argent destiné à un etet passe par cette filière,pourquoi un transfert de banque à banque n'est il pas possible? est un blanchiment d'argent? l'argent etant volatilisé,qui va payé,car ce sont des prets,centrafricains,il faut arreter de payer à la place des voleurs. ces vols font que vous ne pouvez etre soignés normalement dans les hopitaux ou recevoir des meedicaments gratuits ou que vous enfants aillent à l'école gratuitement. n'acceptons plus ces detournements qui nous privent,si l'etat ne fait rien,mettons ces gens nous memes en prison

LA JUSTICE VRAIE? PAS CELLE POLITIQUE DE LA FRANCE QUI VOUS GOUVERNE
Par HERMAN
11/06/2014 17:58
Ami de centrafrique,un à envoyer à la cpi est votre homme politique Martin Ziguele. je reste à penser depuis que je l'ai ecouté,que c'est un has been qui ne reflète pas la nouvelle Afrique. Il est aussi dangereux pour centrafrique que pour l'Afrique. Son amour propre démesuré et sa gourmandise du pouvoir le rend inhumain,à tel point qu'on a l'impression que tout ce qui compte c'est lui,et il fait tout par pommades là où ça lui permettra d'accéder au pouvoir. A le voir et à l'entendre,vous ne servez à rien (ne tient pas compte de vos humeurs ou soucis)dans sa recherche pour l'ascension qu'il rêve,pour lui c'est l'extérieur qui va et doit le mettre là,le peuple il s'en fout,d'ailleurs vos accusations dans le doute de le croire démocrate se conforte:il ne trouvait pas de problèmes avec une rebellion la plus meurtrière que votre pays ait connue,ce n'est pas son problème,c'est encore bozizé votre ex president qu'il n'arrête pas de citer ,d'accuser,sa haine politique effraie. Cherchez,moi,j'ai essayé et ne l'ai pas trouvé. jamais il n'a condamné séléka aussi franchement comme quand il parle de votre ex président bozizé,peut-on faire de la politique nationale avec de la haine,une question à,mediter dessus. Chaque fois ,il évite de condamner Séléka,quand on le pousse à cela il faut qu'il mette les anti balakas en parallèle. il vient de donner une interviews à mondafrique ,je crois,il fait pitié. il commence à enfoncer les milices anti balaks(je comprends,un véritable agent,le general français a repris le concert anti balaka pour un but que j'ignore et lui permet de masquer son propre echec , celui de sa mission ),mais de seleka qui a mis votre pays ainsi,il est aveugle et permissif. Il précise pour faire comprendre qu'il ne condamne pas séléka dans cette nuance faite par lui:il condamne les selekas qui parlent de partiton,s'il y avait pas de discours de partition,tous ces morts de vos compatriotes,ce n'est pas son problème,il ne verrait pas pourquoi condamner seleka au temps de nourredine et d'autres terreurs et monstres. Déby,il lui trouve meme une excuse sécuritaire,mais quel naif politique ou il est sujet?pourquoi pense -t-il gouverner un pays,s'il n'est qu'une femelette? Est-il réellement démocrate ce monsieur? Quel problème securitaire pour déby si ce n'est que le problème d'absence de démocratie au Tchad qui fait que ses opposants armés circulent partout,et que son frère bechir utilise dans leur logique de guerrier inutile s'intimide de ces barbaries d'un autre siècle. Sa securité ,c'est à voir avec sa mentalité et celle de béchyr. Question sur l'ingérence des pays voisins sur la politique centrafricaine,a-t-il une réponse qu'attend les centrafricains d'un futur candidat? une manière toujours lâche d'esquiver des questions de souveraineté,quand on me dit que lui meme s'agenouille chez Sassou et Déby pour esperer prendre le pouvoir à travers ces despotes,quelle idée de democratie!je comprends sa non réponse. Demain si pris en etau par ces deux fous,viendra -t-il crier au peuple de votre pays que des pays voisins s'ingèrent chez lui?,ne le savait-il pas,n'est il pas en train de l' encourager dans son seul interêt égoiste. Il parle du fraction confessionnelle artificielle ,c'est facile à interpréter quand on est loin des souffrances endurées et vécues.j'avais vecu chez vous et ai vu comment les premiers musulmans installés par l'administrations française avaient epousé des centrafricains ou restés travailler et chacun respectait la religion de l'autre et à cette époque ils se sentaient tous beaucoup africains et n'oubliaient pas leur origine qui fait partie et fierté d'un être.Pourquoi d'autre veulent l'effacer si ce n'est que des bandits ou clandestins qu'on voit bruler leur empreinte pour se donner n'importe quelle nationalité sans problème. Le problème que connait votre pays si monsieur Ziguélé qui dit avoir fait du militantisme 32 ans et se dit homme politique ne le voit pas exactement comme la dame qui tatonne à a tete de votre transition,c'est très grave.Le monde a changé,l'islam qui cherche a percé en afrique n'est pas celle des anciens africains,mais celle d'une ideologie en concurrence avec d'autres religieuse qui ne sont pas de conquête aggressive. il y a une autre culture de l'islam que peut -etre certains civils musulmans n'ont pas mais ceux qui ont accompagné seleka l'ont,il ne faut pas le nier pour faire plaisir à qui ou à Déby comme monsieur ziguélé a l'air de le faire.Centrafrique a été aggressé,tout le monde le chuchote à l'extérieur sauf ziguéléLà ,la grossièreté c'est qu'il accuse encore l'ancien président centrafricain pour avoir désigné séléka d'islamistes. mais cet ancien president avait il tort? Que faisait seleka jusqu'à Bangui votre capitale et le continuant,les églises ont beaucoup payé,certaines provinces ont vu les porcs interdits d'elevage,ou des commerces musulmans epargnés,alors monsieur ziguélé,si ce n'est pas islamiste c'est quoi? pourquoi regrouper des gens et leur faire comprendre qu'ils ont un president musulman etc et les manipuler à chaque tentative de désarmenent? Tout ce que votre compatriote bozizé a prévu est arrivé,encore qu'il s'était trompé et que vous disiez cela,donnera un sens à vos dires mais là vous faite juste la politique haineuse,et l'afrique actuelle n'a pas besoin de cela. votre commentaire sur la france,la france sait pourquoi les centrafricains lui en veulent ,c'est comme au mali actuellement. si la france avait fait le bon travail pour ramener la paix ,mais elle s'est compromise et contredite lusieurs fois en peu de temps et ce peuple ne peut le suivre ,en lus du fait que votre peuple est plus mature que les politiciens et est à la page de la nouvelle afrique,alors que vous cultivez le sytème qui a crée bozizé et que vous voulez emprunter le meme chemin. Attendre etre mis au pouvoir par l'exterieur et vous foutre de ce que votre peuple pense ou pense de vous. la preuve,vous ne parlez pas à ce peuple,vous le fuyez,vous etes à parcourir le monde pour parlerà d autres gens du monde exterieur comme si ce sont eux vos électeurs,ce que votre tête de colonisé non sortie de la colonisation en a la conviction.Quelle tristesse de vous entendre souventsur des medias totalement décalé de la réalité africaine mais dire ce que le colon peut penser que vous êtes le BON,quel gâchis pour ce pays de payer votre bourse,pour avoir encore un qui ne vit que pour lui. mais ce qui etait avant vous ils ont emporté ou laissé quoi? Vous serez un de ceux là,et centrafrique sera encore ce pays où tout le monde piétine,place les présidents,les habitants et imposent des lois et aux centrafricains de toujours subir à cause de gens comme ce monsieur

Ca ,ca n'emeut ni la france (hollande,Ledrian,Fabius)ni l'onu et seleka continue de tuer mais jusqu'à?

Par thierry

13/06/2014 16:26

C EST QUAND MEME TRISTE ERT DESOL2 AVEC CES PERSONNES AU DESSUS DE LA TRANSITION ET VOIENT LEURS COMPATRIOTES TU2ES ET QUI NE R2AGISSENT PAS ET SONT L UNE SE DISANT TOURISTE?ON LIT SUR LES PLUMES DE RCA QU ELLE EST UNE BENI OUI OUI PLUS QUE CEUX QU ON A EU ET EN PLUS SE FOUT DE L OPINION DU PEUPLE EST DANS DES TRACTATIONS POUR SA CANDIDATURE A LA PRESIDENCE. ET TENEZ BIEN ON PARLE DE REMANIEMENT OU TOUJOURS LES DICTATEURS DES PAYS VOISINS VEULENT IMPOSER,mon téka mo tèguè,Meckassoua en remplacement de nzapayeke. on aura alors deux seleka à la tête de la transition. Une transition est une transition,ont ils besoin de changement de primature? CE QUE JE REPROCHE 0 CE SITE LES PLUMES DE RCA C est de raconter des choses comme acquis au lieu d'y porter des avis. Si la personne dont l'eloge figure dans leur article est meckassoua, ce n'est pas le genre que les centrafricains attendent car ce monsieur il ne fonctionne que par rapport à son interet. S'il etait un consultant prospère,il ne s'encombrera pas des pas de danse avec tous les régimes car ses consultations c'est pas un carnet rempli 365 j comme un cabinet entreprise pignon sur rue,monsieur travaille à titre individuelle comme tous ces comptables africains qui demarche par ci par là. Il a profité des fonctions pour se vendre aux chefs d'etats dont des dictateurs incultent qui lui voue une admmiration mais en dessous c'est le diamant dont ses proches abusent des sous sols centrafricains. DIRE QU IL N EST PAS SELEKA PAR CE JOURNALISTE QUI DEROUTE PAR MOMENTS:UN JOUR IL CRITIQUE UN AUTRE TROUVE DES CIRCONSTANCES ATTENUANTES QUI LE CONTREDIT. Si c'est ce qui leur vaut des primeurs des infos,ce pays a beaucoup souffert ,on veut des journalistes qui analysent bien les gens et condamne ce qu'ils laissent comme normal ,le fait que ça soit des presidents exterieurs qui imposent un premier d'un etat,quelle est la part de leur orgueil ou de leur souveraineté dans une telle soumission. des presidents quiont boussillé leurs peuples divisés en chiens de faience et qui l'exportent juste par leur intertes d'idiots dictateurs. Meskassoua est bien seleka ,c'etait lui qui informait de tout ce qui se disait en conseille de ministres sous son pot BOZIZE dont il avait la plus grande confiance . Quand seléka avançait, il a éte informé et alors ministre monsieur s'est inventé une mission dont il n'est rentré 3 mois avant que séléka ne prenne la capitale. C'est bien lui qui a amené l'idée de politique communautaire musulman en centrafrique.
Centrafrique on a eu raison des dictateurs, tous ceux qui pensent s'éssuyer les pieds sur nous comme le fait madame samba panza dont les morts des centrafricains n"e la peine pas mais docile pour faire plaisir et garnir sa garde robe, demain la lutte ira jusqu à leurs portes ,chers compatriotes pour qu'on libere ce pays. vous voyez la tournure que prend la marche de cette transition,les gens se foutent de vous,on vous trompe par des mots comme on veut qu'on rearme les faca, c'était ça dicté pour pousser à la sympathie mais en disant cette phrase ils savent tous qu'avec la france ils ne veulent pas de cela mais c'est dit pour leurrer le peuple.
Si on veut continuer de nous imposer des gens au pouvoir chers compatriotes ,battons nous jusqu' au dernier,ce n'est ni samba panza daans son antipathie actuelle envers notre peuple,ni Meckassoua avec son ideologie dangereuse sous son personnage deguisé en homme moderne qui piétineront le voeu du peuple: tourner la page des hommes imposés,et quand on dit democratie,il faut laisser les gens choisir,il faut refuser les financements des partis autres que des centrafricains,il faut que la surveillance soit centrafricaine et non ces faux observateurs payés pour la cause et qui viennent avaliser des coups d'etats des urnes.
Séléka tuent sous le nez des sangaris et ça ne fait pas le tritre des journaux,elle continue d'egorger à bangui et des journalistes comme j' ai lu tombent dans la propagande pour dédouaner un pouvoir inutile que ce sont les hommes politiques. ATTENDEZ,c est leur inefficacité qui donne alors l'opportunité aux hommes politiques alors. quand ils parlent d'efforts ,quels efforts,les barbares de km5 continuent de tuer.le quartier yakité en deux mois combien de fois ils y font des degats avec la complicité des soldats burundais et tout cela rien de la part du gouvernement,un burundi arrogant qui dit encore envoyer des corruptibles. quand quelqu'un dit que c'est transfert de soldats (tchad et burundais, c'est à verifier les adn.
il ne faut pas nous laisser faire,les traites seront deracinés par leurs fondations et dehors. car etre centrafricains et accepter tout ce que vit ce pays,ce n'est pas normal et parle de qui sont ces traites

Linjustice des traitements se voient de jour en jour dans les non reactions aux actes des seleka,quand ce sont des journalistes,des politiciens qui ne baissent pas leurs culottes,samba panza sait ce que c'est réagir

Par martin

13/06/2014 16:40

Meckassoua est bien séléka,il viendra si ce peuple se laisse faire,il dira à ses copains mercenaires enterrons ces armes et attendons et on va l'applaudir d'avoir fait la paix alors qu'il est lui même partiz prenante de ce systeme nocif de kilometres 5. se faire niquer.pendant qu'on tue c'est lui meme qui ferait des bras et des pieds pour etre au pouvoir. Un personnage fourbe,faux comme on le dit ,regard fuyant ne vit que pour son interet partout où il pose les pieds.
avec une conseillère en communication qui a fait ses ecoles sous dictature et a bouffé à tous les rateliers,on pense qu'il ya beau du griotisme,du ma chérie, il faut arreter ça que d'amener une folle de pouvoir et de paraitre à reposer les pieds sur terre et prendre en compte les ressentiments du peuple. si vous voyez le tapis rouge jusqu'au bas de son lit,vous voyez le genre de conseils qu'un conseiller peut lui donner ou le genre de personne qui n'ecoute que sa folie de paraitre.tout a une fin et ce jour j'aimerais etre là et voir où elle marchera dans cette ville. certainement le chemin de l'exil

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués