SOCIéTé  |    

Centrafrique: 21 morts dans des affrontements près de Bambari

Par Source : RNL - 12/06/2014

D’autres personnes ont été blessées et des maisons incendiées et des hommes ont été pris en otages

 

Au moins 21 personnes ont trouvé la mort lors d’affrontements lundi et mardi dans le village de Liwa, à 10 kilomètres de Bambari, selon des sources locales. D’autres personnes ont été blessées et des maisons incendiées, selon ces sources qui précisent que les affrontements ont opposé des habitants du village à un groupe de jeunes assaillants musulmans venus de Bambari. Parmi les 21 victimes, figurent, selon un fonctionnaire local, deux hommes qui ont été tués après avoir été pris en otage. «Ils ont été exécutés publiquement mardi devant la Cour d’appel de Bambari, l’actuel siège de l’état-major de l’ex-Séléka, à proximité du marché central», a précisé ce fonctionnaire qui a préféré garder l’anonymat.

 


© droits réservés
L'insécurité se poursuit
Sur leur chemin du retour, lundi aux environs de 18 heures, les assaillants musulmans ont été interceptés par un groupe de jeunes du quartier Akpé, mécontents de l’attaque du village de Liwa. Un de ses assaillants a lancé une grenade dans la foule, faisant trois blessés, toujours selon le fonctionnaire local.

Mardi, plusieurs barrières ont été érigées sur la route qui mène du «Point Zéro» au quartier Bornou, principal centre d’affaires de Bambari.Un autre agent de l’Etat, travaillant à Ngakobo, a indiqué que depuis plus d’un mois des Peuhls de la communauté Ouda suivaient une formation militaire dans le secteur. Le porte-parole local de l’ex- Séléka, Ahmat Nédjad, a rejeté toutes ces accusations. «Il n’y a pas de formation militaire à Ngakobo. Nous ne sommes pas habilités à former qui que ce soit», a-t-il protesté.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

c'est la faute à SANGARIS et OMI

Par merlin

12/06/2014 16:31

responsabilité de omi et sangaris pour avoir transportes ces barbares là bas,les faisant passer pour des civils,quand les centrafricains prevenaient!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués