INTERVIEW  |    

Centrafricains: «évitez que Boko Haram profite de vos divisions!»

Par journaldebangui.com - 12/06/2014

L’imam de la mosquée de Drancy, en région parisienne, Hassen Chalghoumi a lancé un appel à l’unité et à la réconciliation à l’endroit des Centrafricains de toute confession

 


© hirondelle.org
Le président de la Conférence des imams de France rencontre les déplacés
Il en a profité pour les mettre en garde contre le risque de voir des groupes armés comme Boko Haram et Aqmi profiter de leurs divisions pour détruire la RCA. «J'ai peur que ce conflit soit récupéré par des groupuscules armés comme que Boko Haram, Aqmi et d’autres. C’est donc un discours de responsabilité que je leur lance», a confié à la presse l’Imam de la mosquée de Drancy, par ailleurs président de la conférence des Imams de France. «On ne peut pas se permettre ce conflit ni au nom de ni chrétien ni musulman. Cela n’est pas la vérité. Il y a des bandits et surtout des gens qui ont déjà perdu leurs âmes derrière cela», a martelé Hassen Chalgoumi qui effectue depuis quelques jours une visite de travail de quatre jours en Centrafrique.

 


© hirondelle.org
L'imam Chalghoumi et l'imam Oumar Kobine Layama de Bangui
L'imam Chalghoumi qui s’exprimait, à Bangui, au sortir d’audience avec le président du conseil national de transition (CNT) Alexandre Ferdinand Nguendet, a réaffirmé son appel à la paix à l’endroit de tous les Centrafricains, soulignant être venu pour surtout demander «à chacun de prendre ses responsabilités» dans la recherche de solution définitive à la crise.

 


© hirondelle.org
A Yaloké, dans l’Ombella-M’Poko, il a touché du doigt la misère de centaines de déplacés musulmans
De son côté, Imam Oumar Kobine Layama, président de la communauté islamique centrafricaine (CICA), s’est félicité de la visite de Hassen Chalgoumi qui est accompagné de plusieurs dignitaires musulmans français. «La venue de ces imams français en Centrafrique est le fruit de notre périple en occident», a-t-il souligné non sans se réjouir que leur plaidoyer en France ait eu des échos favorables pour la RCA. L’agenda en Centrafrique de cette délégation conduite par l’imam Chalghoumi prévoit une visite de terrain à Yaloké et une série de rencontres avec les autorités de la transition et les leaders religieux centrafricains et autres.

 

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Boko Haram

Par Le Booster

13/06/2014 12:39

Juste pour appuyer les dires de cet imam Français, nous de Centrafrique ne voyons pas venir à l'horizon ces dangers du terrorisme, je mettai souvent en garde mes compatriotes sur ce point, comme les Anti Balaka sont seulement assoiffés de vols, pillages, tueries et lynchages, ils ne voient même pas venir le danger à horizon. Ce qui est sûr, Boko Haram en profitera, j'en suis convaincu, la RCA attise l'appétit de ces organisations terroristes, même moi, j'ai pensé à cette solution, vu que, nous musulmans ont beaucoup souffert et continuent à souffrir, notre sort est seulement entre nos mains et non aux mains de ceux qui continuent à chanter au nom des musulmans. Et quant on nous fait croire qu'il ne d'agit d'une guerre de religion, c'est comme si c'est ce moquer de nos morts, peut être que c'est pour prouver aux yeux du monde que les politiques se battent pour la cause des milieux des musulmans Centrafricains exilés ou morts, or tout ce monde politique est complice de ce qui se passe actuellement, la seule solution pour nous maintenant c'est de voir se faire aider par ces organisations terroristes pour notre survit, nous en avons assez de se voir martyriser, traiter comme de chairs à canon des armes traditionnelles et autres, il est temps pour nous de nous défendre et il y va de notre honneur et de notre citoyenneté Centrafricaine qu'on nous dénie, la crise à trop perdurée et aucune solution de la part de nos gouvernant n'est visible, dont la solution ne peut que provenir de nous même. Continuez à ouvrir grands vos yeux, le temps pour nous de nous préparé, on nous annonce la prise de Birao par Nourradine, je dis que c'est le début de l'imminence attaque que nous allons préparée. Comme tout les musulmans sont assimilés à des Seleka, alors nous sommes devenuent des Selana par les circontances des choses et on nous a forcé à l'être et ce sans aucun complexe, nous en assumons dès aujourd'hui la paternité et la responsabilité. Convaincu que seules les armes peuvent nous données raisons, on ne peux que saisir cette opportunité pour nous faire valoir et comme les politiques ont échoués.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués