ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Cameroun/RCA: grève des camionneurs camerounais à la frontière

Par journaldebangui.com/APA - 11/06/2014

Elle est organisée par le Syndicat national des camionneurs du Cameroun (SYNACAM) qui «exige que toute la lumière soit faite sur l’assassinat d’un des leurs

 

Les camionneurs camerounais observent depuis le week-end, une grève «illimitée» à la frontière avec la Centrafrique, suite à l’assassinat d’un transporteur par des milices armées centrafricaines, a appris lundi APA de sources syndicales. Une grève organisée par le Syndicat national des camionneurs du Cameroun (SYNACAM) qui «exige que toute la lumière soit faite sur cet assassinat».

 


© Luidor Nono/journaldebangui.com
Les camions à la frontière camerounaise du côté de Garoua-Boulaï (Cameroun)
Les camionneurs conditionnent également la reprise de leurs activités par l’amélioration des conditions de sécurité dans le territoire camerounais, les camionneurs indiquant notamment la multiplication des actes de vol, et de pillage des milices armées en Centrafrique. «Nous ne voulons plus être à la merci des bandes armées qui pillent souvent nos marchandises sans que cela soit forcément médiatisé. Mais lorsque ces gens attentent aux vies humaines, nous ne pouvons pas prendre des risques inutiles en exposant la vie des membres de notre corporation», ont déclaré des syndicalistes.

Conséquence, des dizaines de camions sont actuellement stationnés à la frontière centrafricaine, en attendant le renforcement des mesures de sécurité, en l’occurrence, les forces françaises SANGARIS et les forces africaines de maintien de la paix, la MISCA, qui assurent le convoi des camionneurs de la localité de Garoua-Boulai (Est du Cameroun) jusqu’à Bangui, la capitale centrafricaine.

 

 
MOTS CLES :  Camions   Grève   Cameroun   Synacam 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

RECTIFICATIF SUR LE NOM DU SYNDICAT QUI A DEMANDE PLUS DE SECURITE SUR LE CORRIDOR DOUALA-BANGUI

Par ibrahim

21/06/2014 19:44

Au CAMEROUN on a pas de syndicat qui s'appelle SYNACAM,notre syndicat est:syndicat national des chauffeurs professionnels des transports du Cameroun en abrégé SYNCPROTCAM,nous sommes leader dans le domaine de la défense et de la protection des conducteurs dans la sous-région en particulier le CAMEROUN.notre arrêt est du à la mort tragique de l'un de nos adhérents au de nom ADAMOU OUMAROU matricule syndical ZRA4134; il est né le 13octobre 1983 à DOUALA; la reprise du trafic est du à la diplomatie et aux bonnes paroles du coordonnateur général du bureau des gestions des frets terrestres du Cameroun; de son excellence monsieur le ministre des transports de la r&publique Centrafricaine,du sous-préfet de Garoua-Boulai et nous même étant syndicat qui aurait revendiquer plus de sécurité sur ce corridor.
nous avons eu l'invitation de son excellence monsieur le premier ministre de transition de la RCA pour débattre de fond en combe affaire sécurité dans le territoire Centrafricain mais une date n'est pas encore arrêté sinon nos frais de transport sont pris en charge par le gouvernement Centrafricain.plus important à retenir le ministre des transports Centrafricain a remis une enveloppe à la famille durement éprouvée qui a certainement baissé les tensions dans nos rang et adresser les condoléances à nous et toute la famille Camerounaise. la grande réunion est prévue à BANGUI dans les prochains jours.IBRAHIMA YAYA Président National du SYNCPROTCAM tel 76 44 44 22.94 12 20 88

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués