NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Justice: la CPI enquêtera sur la situation en Centrafrique

Par APA - 11/06/2014

La ministre de la justice, Garde des Sceaux, Mme Gaudeuille vient de saisir l’institution internationale

 

Le gouvernement centrafricain, par la voix du ministre de la justice, Garde des Sceaux, Mme Gaudeuille, a annoncé ce mardi, avoir saisi la Cour Pénale Internationale (CPI) aux fins d’enquêter sur «la situation en République Centrafricaine depuis le 1er août 2012et au cours de laquelle des crimes relevant de sa compétence ont été commis». Au cours de cette déclaration, Mme Isabelle Gaudeuille a déclaré que «les multiples cas de crimes contre l’humanité et autres odieuses violations généralisées des droits de l’homme perpétrées dans notre pays depuis 2012 ont ému la communauté internationale».

 


© UN Geneva
Isabelle Gaudeuille, Ministre de la Justice, garde des Sceaux, Chargé de la Réforme Judiciaire et des Droits de l’Homme de RCA
Préoccupée par la situation de la RCA, a-t-elle précisé «Madame la procureure de la CPI qui, après plusieurs déclarations tenues courant 2013, a décidé le 7 février 2014 d’ouvrir une enquête préliminaires sur ces violations des droits de l’homme dans notre pays afin d’envisager de se saisir de notre cas» En attendant les conclusions de la CPI quant à l’opportunité d’ouvrir cette enquête, les autorités de transition centrafricaines se sont félicitées de la sollicitude de la CPI pour le sort du peuple centrafricain avant d’encourager la Cour à aider les autorités de transitions dans cette la poursuite et le jugement des auteurs des plus graves de crimes. «Les victimes réclament justice, car les individus qui ont choisi le crime comme mode d’affirmation de leurs revendications doivent faire face à la justice tôt ou tard», clame –t-elle.

La ministre centrafricaine de la Justice a rassuré la CPI de l’appui sans faille du gouvernement de son pays, assurant que «la justice centrafricaine va apporter son appui total à la CPI pour que les commanditaires de ces crimes soient poursuivis, mis hors d’état de nuire, afin d’enrayer ce cycle infernal de violence et en finir avec l’impunité». La présidente par intérim de la Centrafrique avait, dans son adresse à la nation du 30 mai 2014, demandé officiellement à la procureure de la CPI, d’enquêter sur la situation en Centrafrique depuis le 1er août 2012.

 

 
MOTS CLES :

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

SI ca part de la requette du peuple avec accusations propres oui,mais si c'est encore un faux jeu français imposer à cette dame,pas la peine,soyons comme le rwanda jusqu'à la verite

Par Alexandre

11/06/2014 16:22

On espère que ce n'est pas qu'une démarche politique pour ne pointer que des gens qui ne plaisent pas aux colons et manipulent des marionnettes comme ont voit qui n'ont aucun amour d'une patrie ou de leurs concitoyens mais de leurs propres personnes et exécutent à la lettre sans apport personnel en phase avec la demende d'un peuple. Il faut poser la bonne question ,pourquoi un Etat qui est entré en democratie meme si une democratie qui n'est pas bonne mais avec une élection si meme pas parfaite a été avalisée par la communauté internationale,pourquoi certains se disant democrates et qui se foutent de ce peuple par leur arrogance de reve de pouvoir,ont emprunté cette voie meurtrière séléka ,en leur préparant le terrain par des troubles faussement politiques et amener ce pays par ce qu'on a connu et affirmé pour certain que djotodia etait l'homme de la situation et ont gardé le silence alors que djotodia et sa clique tuaient impuniment,pointant toujours le peuple d'etre celui qui est mauvais?. Plein de jeunes de certains quartiers ne sont plus,ces politiciens pensent ils à leurs parents,frères,imaginent-ils si c'étaient leurs propres enfants,peres ,meres qui ont subi seleka? ils sont tout le temps en train de justifier ou disculper seleka,par ce que ces politiques n'aiment pas les centrafricains ,lleurs ennemis ce sont leurs peuple. voyez la haine qu'ils se vouent en politique(ziguélé-doumba envers bozizé) alors que déby peut tuer leur peuple il faut lire leurs articles chois ou interviews),Qui a financé cette séléka qui s 'était retrouvé2 surarmée que l'armée nationale? Ca devait etre une question pour tout vrai politicien centrafriain,ils sont tous muets comme si ils avaient cirer les fusils. Cpi ok que tous ces gens soient mis aussi en examen pour que de telle trahison n'ait plus lieu dans ce pays. on ne va pas faire la cpi de la france,celle qu'elle a fait a Gbagbo,si c'est cela,le peuple se fera justice soi meme de ces politiciens vereux.Comment les séléka se retrouvaient habillés en habit des soldats de la cemac supposés défendre et collaborer avec les faca pour contrer les rebelles,et de ce jeu,fusillaient en nombre des soldats de la faca au front se croyant avec des collaborateurs alors que des tenues ont été echangées avec les seleka,se trouvant pris au piège de massacre en nombre? Comment les responsables militaires peuvent ils ignorer cela,comment sans combat ils ont tracer la route a séléka jusqu à damara et la dernière phase qu'il faut lire des temoignages des soldats sud africains. Pourquoi le population civile est devenue la cible,pourtant le pouvoir a changé de mains sans combat dans la capitale? pourquoi Omi a fait sortir les séléka sous de faux pretexte de civils et fait enflammer d'autes provinces au nord,nord est voir leur presence encombrante a bambari et la tuerie du pretre à paoua? les centrafricains doivent se porter partis civiles,trop de famille sont en deuil et les pleurs continuent et les assassins semblent continuer d'avoir l'appui et protection, alors que les cas du peuple meurtri,il faut le cacher. La preuve l'attitude de l'ambassadeur de france envers certains hommes politiques comme bendouga et bokassa fils ,comme si ce peuple ne doit se revolter comme au temps des colonies mais doit subir en silence. Aujourd'hui cette meme puissance se déguise derrière leurs pantins samba panza et nzapayeke pour museler et inquiéter des journalistes et des radios.si Samba panza avait fait le bon boulot,il n 'y aurait pas eu tous ces débats qui dévoile son incapacité avec son premier ministre qu'ils essaient de cacher en baillonnant les gens. Ils sont des enfants de la dictature,ne savent pas ce qu'écouter des critiques pour s'améliorer,allant jusqu à nous sortir un cahier de charge,mais qui respecte quelque chose chez nous,en commençant par eux memes,qui respecte la constitution,si on tenait à la constitution comme eux tiennent à leur cahier de charge(la loi c'st pour les autres ,pas pour soi),ni samba panza ni nzapayele n'ont d'existence là où ils sont.
Dites à votre gouveurneur qu'il y a une radio en france,par exemple la radio courtoisie,il faut entendre ce que les intervenants disent par appel telephonique ou sur plateau concernant des communautés ou immigrés,on n'a pas vu le gouvernement de mr l'ambassadeur y interdire quoi que ce soit disant que par ce temps de racisme,ceci va anéantir les efforts de leur gouvernement pour l'acceptation des immigrés ou français de couleurs?. on laisse faire et eduque les gens pour se faire un bon jugement,pour cela il fut que les gens s'aident,si les immigrés bandits continuent de faire du grand banditisme,comme ce que font les sélekas encore sur la population et sur le pays,ça ne peut que nourrir cette distance et regard .L'interdit n' a jamais produit,En interdisant on braque les gens et creent un sentiment contraire plus fort. Non seulement ils ne font rien et vivent das l'illusion d'avancées,ils viennent emmerder le peuple. Vous allez les baillonner jusqu'à quand? jusqu' à ce que le gouverneur vous dise de cessser. on vous manipule comme des marrionnetes,cette idée de justice ,j'espère qu'elle soit le résultat d'un travail de justice spontanée car avec ces perroquets que la france met en avant pour asseoir sa politique,j'espère que ce n'est pas un autre cas,car cette france avec son france 24 nous a abusé avec un reortage mettant en avant une noire bien sur ,la stratégie du faux,ainsi ,n a eu un faux reportage bien monté allant dans le sens de ce que kimberly demande pour un ok à la remise du diamant centro en commerce. evidemment on nous dit qu il y a aucun soldat par hasard là où se cherche les diamants etc,ainsi point de sangaris et seleka,ah ah ,seulement accompagnée par des gendarmes,un faux reportage pour appuyer la decision du tuteur frnace pour la ventze des diamants centro,maintenant que certains se sont bien servis et pensent continuer à le faire,il faut commencer à liquider, et toujours des nègres à trouver pour mieux passer leur propagande,alors j'espère que le discours de madame gaudeuille n'est pas encore une soupe française,avec des plans derrière la tête qui ne sont pas ceux des centrafricains

la justice aussi de ceux qui prennent la transition comme leur vache à lait

Par jpierre

11/06/2014 16:45

un autre cas de justice a ouvrir est celui de madame ngakola et son mari. De la douane et l'argent angola.Ex de kouyagbounou parachutée à la tete de la douane ,elle a bien volé et connait les rouages.Ces genres de femmes qui sautent d'un regimme à l'autre selon les titres des mecs,on ne sait comment elle peut atterrir à ce poste avec tout ce que les gens disaient de sa gestion déjà,pourquoi samba opanza qui nous endort avec des gens d'une probité sans faute,nous impose cette voleuse? et madame de la justice,comment l'argent destiné à un etet passe par cette filière,pourquoi un transfert de banque à banque n'est il pas possible? est un blanchiment d'argent? l'argent etant volatilisé,qui va payé,car ce sont des prets,centrafricains,il faut arreter de payer à la place des voleurs. ces vols font que vous ne pouvez etre soignés normalement dans les hopitaux ou recevoir des meedicaments gratuits ou que vous enfants aillent à l'école gratuitement. n'acceptons plus ces detournements qui nous privent,si l'etat ne fait rien,mettons ces gens nous memes en prison

LA JUSTICE VRAIE? PAS CELLE POLITIQUE DE LA FRANCE QUI VOUS GOUVERNE

Par HERMAN

11/06/2014 17:58

Ami de centrafrique,un à envoyer à la cpi est votre homme politique Martin Ziguele. je reste à penser depuis que je l'ai ecouté,que c'est un has been qui ne reflète pas la nouvelle Afrique. Il est aussi dangereux pour centrafrique que pour l'Afrique. Son amour propre démesuré et sa gourmandise du pouvoir le rend inhumain,à tel point qu'on a l'impression que tout ce qui compte c'est lui,et il fait tout par pommades là où ça lui permettra d'accéder au pouvoir. A le voir et à l'entendre,vous ne servez à rien (ne tient pas compte de vos humeurs ou soucis)dans sa recherche pour l'ascension qu'il rêve,pour lui c'est l'extérieur qui va et doit le mettre là,le peuple il s'en fout,d'ailleurs vos accusations dans le doute de le croire démocrate se conforte:il ne trouvait pas de problèmes avec une rebellion la plus meurtrière que votre pays ait connue,ce n'est pas son problème,c'est encore bozizé votre ex president qu'il n'arrête pas de citer ,d'accuser,sa haine politique effraie. Cherchez,moi,j'ai essayé et ne l'ai pas trouvé. jamais il n'a condamné séléka aussi franchement comme quand il parle de votre ex président bozizé,peut-on faire de la politique nationale avec de la haine,une question à,mediter dessus. Chaque fois ,il évite de condamner Séléka,quand on le pousse à cela il faut qu'il mette les anti balakas en parallèle. il vient de donner une interviews à mondafrique ,je crois,il fait pitié. il commence à enfoncer les milices anti balaks(je comprends,un véritable agent,le general français a repris le concert anti balaka pour un but que j'ignore et lui permet de masquer son propre echec , celui de sa mission ),mais de seleka qui a mis votre pays ainsi,il est aveugle et permissif. Il précise pour faire comprendre qu'il ne condamne pas séléka dans cette nuance faite par lui:il condamne les selekas qui parlent de partiton,s'il y avait pas de discours de partition,tous ces morts de vos compatriotes,ce n'est pas son problème,il ne verrait pas pourquoi condamner seleka au temps de nourredine et d'autres terreurs et monstres. Déby,il lui trouve meme une excuse sécuritaire,mais quel naif politique ou il est sujet?pourquoi pense -t-il gouverner un pays,s'il n'est qu'une femelette? Est-il réellement démocrate ce monsieur? Quel problème securitaire pour déby si ce n'est que le problème d'absence de démocratie au Tchad qui fait que ses opposants armés circulent partout,et que son frère bechir utilise dans leur logique de guerrier inutile s'intimide de ces barbaries d'un autre siècle. Sa securité ,c'est à voir avec sa mentalité et celle de béchyr. Question sur l'ingérence des pays voisins sur la politique centrafricaine,a-t-il une réponse qu'attend les centrafricains d'un futur candidat? une manière toujours lâche d'esquiver des questions de souveraineté,quand on me dit que lui meme s'agenouille chez Sassou et Déby pour esperer prendre le pouvoir à travers ces despotes,quelle idée de democratie!je comprends sa non réponse. Demain si pris en etau par ces deux fous,viendra -t-il crier au peuple de votre pays que des pays voisins s'ingèrent chez lui?,ne le savait-il pas,n'est il pas en train de l' encourager dans son seul interêt égoiste. Il parle du fraction confessionnelle artificielle ,c'est facile à interpréter quand on est loin des souffrances endurées et vécues.j'avais vecu chez vous et ai vu comment les premiers musulmans installés par l'administrations française avaient epousé des centrafricains ou restés travailler et chacun respectait la religion de l'autre et à cette époque ils se sentaient tous beaucoup africains et n'oubliaient pas leur origine qui fait partie et fierté d'un être.Pourquoi d'autre veulent l'effacer si ce n'est que des bandits ou clandestins qu'on voit bruler leur empreinte pour se donner n'importe quelle nationalité sans problème. Le problème que connait votre pays si monsieur Ziguélé qui dit avoir fait du militantisme 32 ans et se dit homme politique ne le voit pas exactement comme la dame qui tatonne à a tete de votre transition,c'est très grave.Le monde a changé,l'islam qui cherche a percé en afrique n'est pas celle des anciens africains,mais celle d'une ideologie en concurrence avec d'autres religieuse qui ne sont pas de conquête aggressive. il y a une autre culture de l'islam que peut -etre certains civils musulmans n'ont pas mais ceux qui ont accompagné seleka l'ont,il ne faut pas le nier pour faire plaisir à qui ou à Déby comme monsieur ziguélé a l'air de le faire.Centrafrique a été aggressé,tout le monde le chuchote à l'extérieur sauf ziguéléLà ,la grossièreté c'est qu'il accuse encore l'ancien président centrafricain pour avoir désigné séléka d'islamistes. mais cet ancien president avait il tort? Que faisait seleka jusqu'à Bangui votre capitale et le continuant,les églises ont beaucoup payé,certaines provinces ont vu les porcs interdits d'elevage,ou des commerces musulmans epargnés,alors monsieur ziguélé,si ce n'est pas islamiste c'est quoi? pourquoi regrouper des gens et leur faire comprendre qu'ils ont un president musulman etc et les manipuler à chaque tentative de désarmenent? Tout ce que votre compatriote bozizé a prévu est arrivé,encore qu'il s'était trompé et que vous disiez cela,donnera un sens à vos dires mais là vous faite juste la politique haineuse,et l'afrique actuelle n'a pas besoin de cela. votre commentaire sur la france,la france sait pourquoi les centrafricains lui en veulent ,c'est comme au mali actuellement. si la france avait fait le bon travail pour ramener la paix ,mais elle s'est compromise et contredite lusieurs fois en peu de temps et ce peuple ne peut le suivre ,en lus du fait que votre peuple est plus mature que les politiciens et est à la page de la nouvelle afrique,alors que vous cultivez le sytème qui a crée bozizé et que vous voulez emprunter le meme chemin. Attendre etre mis au pouvoir par l'exterieur et vous foutre de ce que votre peuple pense ou pense de vous. la preuve,vous ne parlez pas à ce peuple,vous le fuyez,vous etes à parcourir le monde pour parlerà d autres gens du monde exterieur comme si ce sont eux vos électeurs,ce que votre tête de colonisé non sortie de la colonisation en a la conviction.Quelle tristesse de vous entendre souventsur des medias totalement décalé de la réalité africaine mais dire ce que le colon peut penser que vous êtes le BON,quel gâchis pour ce pays de payer votre bourse,pour avoir encore un qui ne vit que pour lui. mais ce qui etait avant vous ils ont emporté ou laissé quoi? Vous serez un de ceux là,et centrafrique sera encore ce pays où tout le monde piétine,place les présidents,les habitants et imposent des lois et aux centrafricains de toujours subir à cause de gens comme ce monsieur

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués