NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: deux manifestants tués par balle, plusieurs blessés

Par AFP - 30/05/2014

Deux personnes ont été tuées par balle et plusieurs autres grièvement blessées à Bangui vendredi lors de manifestations réclamant le départ de la présidente de transition centrafricaine

 

Deux personnes ont été tuées par balle et plusieurs autres grièvement blessées à Bangui vendredi lors de manifestations réclamant le départ de la présidente de transition centrafricaine et du contingent burundais de la force africaine, selon des sources concordantes.

Deux personnes ont été tuées par balle, selon des témoignages de manifestants confirmés par une source militaire. Au moins trois autres personnes ont été blessées par balle, dont deux grièvement, ont été conduites à l'hôpital communautaire de Bangui, a constaté de son côté un journaliste de l'AFP.


 


© Droits réservés
Un des manifestants tués a été touché par balle, et plusieurs autres ont été blessés, au cours d'échauffourées avec des forces africaines de la Misca, dans le centre de Bangui, vendredi matin, a indiqué une source policière à l'AFP.

Plusieurs marches ont rassemblé des milliers de manifestants vendredi matin dans une capitale paralysée où il n'y a aucune circulation et où les boutiques ont fermé.

Les manifestants dont les motivations sont multiples, demandent le départ de la présidente de transition Catherine Samba-Panza, le départ de certaines forces militaires étrangères déployés dans le pays, notamment les Burundais accusés de laisser faire les violences anti-chrétiens, ou le désarmement du quartier à majorité musulmane du PK-5, selon les témoignages recueillis.
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Madame Mballa doit comprendre qu'on ne trompe jamais toute une Nation, c'est se tromper soit même car la révolte de cette -ci est un Tsunami.

Par sorokaté

31/05/2014 10:07

Madame vous n'êtes pas la volonté du peuple centrafricain, on vous a imposé au peuple centrafricain par le néo colonialiste français. Vous êtres une branche de la seleka, ne vous trompez pas le peuple vous aura raison de vous d'ici peu.

Vous n'êtes pas centrafricaine de souche, vous n'avez pas l'amour de ce pays dont vous bénéficiez de la nationalité vous êtes une sangsue. Une opportuniste selekiste vampire. Vous et vos complices nommés honteusement à la tête de ce pays pour permettre à la France de mieux piller les richesses de la RCA , vous êtes une mal propre , souillée par des détournements de dénier public. Votre fille nommée honteusement à la présidence surprise avec un pactole de 35000 euro dans son sac à main en partance de France est une illustration.

Des pagnes faits à votre effigie relève d'une simple folie de grandeur de votre part. Comprenez vous ce qu'on appelle une présidence de Transition? vous pensez être une présidente du peuple centrafricain. Vous êtes entrain de construire une villa au Cameroun chez vous avec quel argent? Dieu est grand, un bien mal acquis ne profite jamais, c'est éphémère. le sang du peuple centrafricain versé pour que vous accédiez honteusement via le CNT seleka à ce poste vous hantera.

Le peuple Centrafricain est docile mais une fois que son honneur est mis à mal rien ne l'arrêtera. Il y a déjà une braise dans le foin juste une question de temps aucun sapeur pompier ne pourra intervenir.

Tout se paie ici bas.

Sorokaté alias Domzan-Bène.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués