NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Samba-Panza: « Pas de discussions spéciales en cours avec l’ex-Séléka »

Par Afrique Inside - 23/05/2014

Rencontrée à Libréville lors du New York Forum Africa, la présidente de la transition est revenue sur la situation en Centrafrique

 

En quoi votre présence au New York Forum Africa peut contribuer au retour de la paix en Centrafrique ?
Ce sont les jeunes qui sont les acteurs et les victimes des violences en Centrafrique. Il leur faut des perspectives, un espoir en l’avenir et je pense que venir ici échanger sur les possibilités d’offrir un meilleur avenir aux jeunes pour mieux les impliquer dans la gestion dans la chose publique, est utile. Et j’en tirerai toutes les leçons pour essayer au niveau de la République Centrafricaine, voir ensemble, les voies et les moyens pour ramener la paix au travers l’emploi des jeunes

 


© Droits réservés
La priorité reste avant toute chose, la sécurité dans votre pays, l’ancienne Séléka se restructure sur le plan politique et militaire. Est-ce que des discussions sont en cours avec l’ancienne rébellion ?
Des discussions en cours pas spécialement. Nous sommes en perpétuel dialogue avec toutes les forces vives de la nation y compris avec les ex-seleka. Mais je pense que dans le cadre d’une transition apaisée, il faut être ouvert à tout le monde, à toutes les forces vives et écouter tout le monde et à les impliquer dans la gestion de la transition.

La Centrafrique reste dans l’attente du déploiement des Casques bleus, qu’en attendez-vous ?
Dès le départ quand je suis arrivée, j’ai estimé qu’un effectif d’environ 7000 hommes sur le terrain n’était pas efficace pour ramener la paix et qu’il fallait l’appui des Nations Unis pour ramener la paix, j’estime simplement que septembre est trop loin mais nous ne pouvons pas faire autrement.
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Pensez d'abord à vos troupes nationales

Par NADE Berty

23/05/2014 22:59

Madame, j'aurais aimé vous entendre parler de vos efforts afin de rendre opérationnelles les forces armées centrafricaines( souveraineté oblige) que de vous plaindre de l'effectif assez réduit des forces internationales.
Sachez qu'on est mieux défendu que par ses forces à soi...Pauvre Centrafrique!
Qu'avons-nous fait à la nature pour un tel sort ???

les forces centrafricaines doivent accompagner les forces en presence pour le desarmement

Par famoundjou

24/05/2014 00:52

madame SAMBA PANZA n,est pas presidente de la RCA mais presidente de transition a l,instar de NDOTODIA celui qui l,a catapulter comme MAIRE DE BANGUI sans election nomme pour son appartenance a cette nebuleuse terroriste appele SELEKA(AL QUAIDA EN ARABE)NOURREDINE ADAM QUI EST TCHADIEN ET DEVENUE MINISTRE EN RCA PENDANT LE REGIME DES SELEKA UTILISAIT LE TELEPHONE PAYE PAR LE CONTRIBUBUABLE CENTRAFRICAIN pour appeler IDRISS DEBY tout les matins pour lui rendre compte de sa province conquise la RCA notre pays.je suis abasourdi de lire sur les reseaux sociaux centrafricains les proches de madame MBALLA qui sont a la MANGEOIRE AVEC ELLE DIRE je cite(elle n,est pas venue au pouvoir par un coup etat)OUI mais c,est un coup-etat constitutionelle,car les personnes qui sont dans LE CNT n,ont pas de legitimite ils n,ont ete voter par le peuple ?et il ya des tchadiens dans le CNT ET AU PALAIS de la renaissance,c,est un organe mis en place par les ennemies du peuple centrafricain,monsieur NZAPALAINGA ou un ARCHEVEQUE peut conduire la rca pendant la transition.le peuple reprendra son droit tot ou tard,cet accident de l,histoire sera corriger.madame MBALLA EST IMPOPULAIRE FAITE UN SONDAGE ET VOUS VERREZ 90% des centrafricains n,ont pas confiance en elle et l,assimile aux SELEKA car elle est placer pour defendre le clan des arabes.

le peuple centrafricain ne digere pas encore le fait que MADAME MBALLA A DEMANDER AU SANGARIS D,ASSURER LA LOGISTIQUE DU CONGRES DES SELEKA,UNE ANERIE INADMISSIBLE,ELLE DEVRAIT DEMISSIONER,CAR LES SELEKA SONT ET RESTENT DES MERCENAIRES ETRANGERS SUR LE TERRITOIRE NATIONALQUI CHERCHE A DIVISER LA RCA.APRES LE SURSAUT PATRIOTIQUE DU PROFESSEUR NGEREKATA QUI A DEAMANDER A MADAME DE RENDRE DES COMPTES,le ministre francais de la defence est venue donner l,ordre a se regime de condamner cette tentative de partition de la rca,l,intervention du professeur a eu echos,dans les chancelleries internationales et le visage masquee de la FRANCE EST APPARUE,ils veulent changer de strategie.le premier ministre n,a pas reagit avant la venue du ministre de la defence francais LE DRIAN pour vous dire qu,ils n,ont aucune marge de manoeuvre,ils interviennent sur ordre de la france et sur les PARTI POLITIQUE PLUS DE 54,trois patriotes ont COMDAMNER,CHARLES DOUBANE,LE PROFESSEUR NGEREKATA,ET BIDA KOYAGBELE,LE RESTE DES POLITICIENS N,ONT PAS CONDAMNER,ILS GARDENT LEUR SOUFFLE POUR LES CAMPAGNES PRESIDENTIELLE PROCHAINE.le president du CNT cette organe invente par la france et le tchad monsieur NGUEDET celui qui a des liens d,affinites avec NDOTODIA plus de dix jours apres sort de son mutisme et tente de condamner,car les centrafricains connaissent tous vos combines,mais le temps des comptes viendra.NGUEDET avait organiser une marche de soutiens a NDOTODIA qui a vue des femmes avec des HIJABS et DES PERSONNES aux ideologies proche des ISLAMO-FASCISTES faire des marches de soutiens au meme moment la polulation civile etait decimer par les mercenaires.nous n,avons pas la memoire courte car le passe nous permet de projetter dans l,avenir.

notre pays traverse des moments difficile,le gouvernement actuel parle beaucoup de RECONCILIATION MAIS PAS UN MOT SUR LA JUSTICE,mais sans justice les plaies des meurtres resterons ouvertes et que la reconciliation viens du COEUR et du pardon de l,autre apres avoir reconnue les faits,il ya plus de 5000 orphelins et selon une ONG IRLANDAISE 76% des femmes centrafricaines en province etaient violer par les SELEKA SI ELLES PARTENT CHERCHER DES BOIS DANS LA FORET POUR CUISINER,c,est triste que vous vouliez une reconciliation sans une JUSTICE.nous souhaitons les FACA vite rearmer pour defendre ce qui reste.que les huitsmois qui reste passe vite pour cette dame parte et un gouvernement enfin elu par le peuple se met en place pour donner un elan vital a notre pays elle veux gouverner pour faire plaisir a tout le monde UN AMATEURISME POLITIQUE au moment ou la RCA a besoin des hommes et femmes fortspour conduire la nation vers un avenir meilleur.l,histoire nous dira.........

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués