SOCIéTé  |    

Centrafrique: Une journée pour les Martyrs à Bangui

Par Sébastien Lamba - 20/01/2011

Elle a été célébrée en souvenir des étudiants reprimés durant le mois de janvier 1979

 

Environ mille cinq cent (1500) élèves et étudiants et anciens étudiants de l’année 1979, ont timidement célébré la 32ème journée des Martyrs, mardi 18 janvier 2011, dans la fièvre de campagne électorale du 23 janvier prochain, à Bangui. Le Président du Collectif des anciens acteurs et Patriotes, Dieudonné Salamatou a expliqué que d’une part, la manifestation de la journée des Martyrs 2011, a coïncidé avec la campagne électorale des élections groupées, et d’autre part la réhabilitation de l’ex-empereur Bokassa de Centrafrique a changé la donne de l’événement.

 


© journaldebangui.com
M. Dieudonné Salamatou, Président du Collectif des anciens acteurs et Patriotes
Nous au collectif, nous ne sommes pas fondamentalement contre cette réhabilitation, mais nous aurions souhaité que cela s’entoure de quelques propositions. Car, la journée du 18 janvier est un patrimoine de la jeunesse, a-t-il souhaité. Les causes de cet événement était le port obligatoire de tenue imposé aux élèves par le régime de Bokassa, alors que les parents accusaient des retards de salaires, a rappelé le représentant des anciens élèves, Jean Claude Koudoulendji. Nous voulons ne nullement nous ingérer dans l’affaire politique. Aujourd’hui le port de tenue fait la beauté des établissements, mais les conditions de l’époque n’étaient pas réunies, a-t-il comparé.

 


© journaldebangui.com
Le monument des martyrs à Bangui
L’un des anciens de l’époque, le recteur de l’Université de Bangui, le Professeur Gustave Bobossi Séréngbé a exhorté la jeunesse centrafricaine à prendre leur responsabilité et bannir les considérations partisanes, ethno-claniques et défendre l’intérêt national, afin de devenir le flambeau de la République Centrafricaine. La ministre de la famille des Affaires sociales et de la Solidarité Nationale, Bernadette Sayo a déposé de gerbes de fleurs au monument des Martyrs. Il convient de rappeler qu’à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de la République centrafricaine, le Président François Bozizé a pris un décret en ces termes Jean Bedel Bokassa, ancien président de la République centrafricaine, condamné, gracié et décédé, est réhabilité dans ses droits.
 
MOTS CLES :  Martyrs   Journée   Janvier 1979   Bangui 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués