NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le Premier Ministre Centrafricain demande à la communauté internationale de s'opposer à la partition de son pays

Par Journaldebangui.com avec APA - 19/05/2014

André Nzapayéké s'exprimait ce Lundi à la suite de la fermeture pour 48h de la route de Bamabari par la Seleka

 

Le Premier ministre centrafricain, André Nzapayéké, a, dans une déclaration faite lundi à Bangui, demandé l’aide de la communauté internationale en vue de s’opposer au projet de partition de la RCA par la coalition Séléka et le mouvement anti-Balaka.

''Comme vous le gouvernement a suivi un communiqué de Ndélé qui crée une armée parallèle, met en place un état-major, une gendarmerie et une police. Aujourd'hui on nous parle de l'installation de l'état-major à Bambari et de l'occupation des services de l'état par des forces irrégulières'', a-t-il dénoncé avant de souligner que ces actes ne sont rien d'autre qu'une tentative de division du pays afin de faire main basse sur ses richesses.

Convoquant l'article de 20 de la charte constitutionnelle de transition, il a ajouté que ‘'l'usurpation de la souveraineté par coup d'Etat ou par tout moyen constitue un crime imprescriptible contre le peuple centrafricain. Toute personne ou Etat tiers qui accompli de tels actes sera considéré comme ayant déclaré la guerre au peuple centrafricain''.

Ce faisant, Nzapayéké a dit qu'il compte sur la communauté internationale pour sauvegarder l'intégrité du territoire national. ‘'Au nom du peuple centrafricain je demande aux forces étrangères de prendre toutes les dispositions requises pour mettre fin à ces dérives''.

Cette déclaration faite suite à la fermeture de la route menant sur de Bambari, chef-lieu de la préfecture de la Ouaka, pour une durée de 48 heures par l'état-major de la Séléka, qui a installé son état-major dans ce lieu.
Le mouvement anti-Balaka a fait la même chose à Boeing dans la commune de Bimbo, vers la sortie Sud.

Ainsi, le Gouvernement semble pris en tenaille, d'où la réaction du Premier ministre qui a martelé que ‘'des mesures seront prises pour bannir certaines pratiques discriminatoires dans notre administration. Le virus de l'exclusion sera combattu et seront aussi combattus eux qui violent l'article 21 de la charte constitutionnelle''
 
MOTS CLES :  Nzapayéké 

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

il etait temps de se reveiller et comdamner cette tentative de partition

Par famoundjou

20/05/2014 01:04

la question merite bien d,etre poser,le gouvernement de transition parle t,elle d,une meme voix?nous saluons la prise de position du premier ministre de transition,monsieur NZAPAYEKE. MADAME MBALLA et le pemier ministre sont ils sur la meme DIAPASON?car apres le sursaut patriotique du PROFESSEUR NGEREKATA DE CHARLES AMHED DOUBANE ET DE BIDA KOYAGBELE QUI ont REMIS LES PENDULES L,HEURE apres cette tentative maladroite des SELEKA soutenue par L,EMPIRE EN DECLIN LA FRANCE QUI SE FORCE EN AFRIQUE POUR ECHAPPER A SA DESCENTE AUX ENFERS QUI S,ANNONCE QUI UTILISE CES FONDAMENTALISTES EN DEROUTE POUR ASSOIR LES BASES D,UNE SESSESSION TRACANT UNE FRONTIERE VIRTUELLE A BAMBARI.MADAME MBALLA LA NULLISSIME a donner le feu vert au sangaris complice de ce qui se deroule au nord de notre pays pour organiser un regroupement ou un congres .la LOGISTIQUE DE CETTE ORGANISATION TERRORISTE ET EXTREMISTE appele les seleka pour destabiliser la rca.madame MBALLA les centrafricains savent que vous etes proche des seleka,cette tentative rocambolesque de soutiens a ses hors la loi les seleka sera comdamner avec fermeter par l,ensemble des institutions.


pendant que la population centrafricaine vie l,agonie en l,enfer, tuer ,bruler,violer, dans leurs maisons par les allies de la FRANCE ET DU TCHAD LES SELEKA et ne savent pas a quel saint se vouer ,monsieur HOLLANDE le conquistadore gaulois qui veux reconquerir l,afrique en utilisant les islamistes extremistes en concert avec les nations du golfe,recoit le president CONGOLAIS MONSIEUR KABILA FILS a DEMANDER A CE DERNIER DE CONDUIRE L,OUBANGUI JUSQU,AU LAC TCHAD,FORT HEUREUSEMENT QUE KABILA A REJETTER CETTE IDEE QUI NE VIENS QUE DE DEBY L,EXECUTEUR DES SALES BOULOTS EN AFRIQUE CENTRALE,car L,UBUESQUE DICTATEUR SANGUINAIRE TCHADIEN sait qu,apres le genocide qu,il a organiser en RCA ,il est difficile pour les centrafricains d,accepter la demande,il demande a son patron HOLLANDE d,en faire la demande au RDC.le peuple centrafricain repond a DEBY qu,il doit oublier le projet,car UNE PEPILINE(OLEODUC)ne partira pas dans les airs pour conduire L,OUBANGUI JUSQU,AU LAC tchad mais passera sur le territoire centrafricain,DONC LE PROJET N,ABOUTIRA PAS ,et malheureusement pour le tchad et la france LE CONGO DEMOCRATIQUE A DEJA LANCER LE PROJET DU BARRAGE DE INGA qui produira de l,electricite qu,ils vont vendre a L,AFRIQUE DU SUD ET L,EGYPTE,DONC KABILA N,A PAS TOURNER AU TOUR DU PEAU NON CATEGORIQUE.meme si KABILA ACCEPTE L,OUBANGUI NE TRAVERSERA PAS LA RCA POUR SE JETTER DANS LE LAC TCHAD.NON.NON ET NON.


L,OLEODUC qui devrait conduire le petrole centrafricain de boromata au cameroun VIA le tchad,la demande avait ete rejetter par DEBY,mais cet homme cupide et egoiste veux echanger le petrole tchadien avec le bois centrafricain,quand les seleka et ndotodia son agent etait au pouvoir,DEBY veux L,OUBANGUI,LE PETROLE CENTRAFRICAIN,ET LE BOIS,heh bien VOUS N,AUREZ RIEN les tchadiens,car apres l,holaucoste en miniature que vous avez mener,les consequences vont durer plus d,un siecle,nous n,avions rien a vous enviez.


les grosses nuages qui assombrissent l,horizon en rca,commence a se dissiper,nous peuple centrafricain sortirons grandit de cette epreuve douleureuse.monsieur NZAPAYEKE vous et madame MBALLA sommes dans un transition,refaire un gouvernement rassembalant tous les prefectures est une tres bonne chose,mais un sujet crucial comme la defence,une nouvelle assemblee pas les traites de la CNT et un pouvoir legitime vote par le peuple prendra cette decision,apres tous ce que la FRANCE NOUS A FAIT A MON HUMBLE AVIS LEUR INTENTION N,EST PAS D,AIDER L,ARMEE CENTRAFRICAINE,UNE CONFERENCE RASSEMBALANT LES FORCES VIVENT DE LA NATION DEVRAIT DECIDER DE L,AVENIR DE L,ARMEE CENTRAFRICAINE,APRES CETTE HUMILIATION ORGANISER PAR LA FRANCE ET SES ALLIES,IL FAUT UN REFORME A LONG TERME POUR LES FORCES DE DEFENCE EN RCA.nous vous souhaitons bon vent apres le FIASCO DES TROIS MOIS PASSE,CAR VOUS AVIEZ LE BENEFICE DU DOUTE,LES TEMPS SON GRAVE,ET LA SOUFFRANCE DE NOS COMPATRIOTES DOIVENT CESSER.MERCI AU PROFESSEUR NGEREKATA,CHARLES DOUBANE ET BIDA KOYAGUELE QUI ONT TOUS CONDAMNER CETTE TENTATIVE DE PARTITION.VIVE LA RCA LIBRE ET DEMOCRATIQUE DEFAITE DE TOUT ESPRIT ET IDEOLOGIE FONDAMENTALISTE ET EXTREMISTE VENUE DU MOYEN-ORIENT LE WAHABISME ET DE LA FRANCE NEOCOLONIALE QUI CROIT AVOIR SON SALUT EN AFRIQUE ET EN RCA.CIAO.

J'ai bien aimé la caricature à la une du journal l'Hirondelle d'aujourd'hui.

Par Ngarra

20/05/2014 12:42

J'ai pensé la même chose et le caricaturiste Jimmy l'a exprimé à la une du journal l'Hirondelle d'aujourd'hui, 20 mai 2014.

Sur cette caricature, on voit Le Drian, en visite inopinée à Bangui, tirer les oreilles de Nzapayéké, en lui disant " Allez, dis le à haute voix ! ". Et Nzapayéké, à genou, prend le porte-voix en se plaignant et en disant " aïe, aïe ! Je condamne, je condamne ".

Superbe, cette caricature qui en dit long sur la situation pathétique de la Centrafrique. Bravo Jimmy et le journal l'Hirondelle pour cette perception de la réalité. Aussi, le journal a titré un de ses articles, " L'effet Drian instantané " dans lequel il est dit que Le Drian est allé à Bangui pour souffler dans les oreilles de Samba-Panza les conduites à tenir. Du coup, Nzapayéké a fait son discours dans ce cadre là !

Nzapa ! So yé ti mawa !!

réveil tardif,comble d'idiotie

Par PAUL LOUIS

20/05/2014 17:00

GOUVERNER C’EST PREVOIR ET ANTICIPER comme l’a dit dans l’interview de notre compatriote sur P-M et dont certains mentionnaient dans le forum. On se réveille après un fait presque accompli sous son nez pour réaliser la chose et pleurnicher comme le bon nègre qui montre toujours son incompetence et capacité à reflechir,à saisir les dangers pour les prevoir. Tous ces gens devaient interpeler la France et sangaris dès le début de leurs manœuvres qui posaient problème,quand les seleka etaient transferés avec leurs armes,que disaient les forums? pensez vous qu'on ne refléchit pas? ON VOYAIT OU CA ALLAIT MENER SAUF VOUS?. Un autre nul qui faisait parie de ce trio Madjessi de regret au tchad est ce nullard de ministre des affaires étrangères,c’est comme si ils sont formatés à l’onu a avoir la vue floue et se grassir et loin de la réalité des pays. Comment ce congo doudou peut-il dire qu’il va s’imprégner du liban pour resoudre notre problèmes et comble de nullité applaudir le dynamisme libanais en Afrique,alors les vrais intellectuels africains et economistes fustigient la pratique des investisseurs libanais en afrique? il faut comparer ce qui est comparable quand on etudie avec seul ambition pour etre quelqu'un,ça mene à ces genres de nullités qui sont aux affaires actuellement en centrafrique. les voyant peut-on faire une différence avec les non cultivés qui nous gouvernaient?Centrafrique n’est pas le liban et la conséquence séléka que centrafrique vit n’est pas une histoire centrafrique ou des centrafricains chrétiens animistes et musulmans se levent et s’entretuent. Le liban le meme islam là se bat entre camp chiites et sunnites et se retournent contre les chrétiens comme tous les pays musulmans où l’extrêmisme veut s’ériger en politique. Israel ouvre sa porte à tous juifs du monde pour s’y installer,ceux qui pensent qu’ils sont musulmans et que c’est ce qui definit leur etre,les pays du golfe qui les financent sont là ,pourquoi ne s’y installent ils pas ? Quand ces noirs barbares drogués à quoiqui se montrent plus musulmans que les arabes(boko haram-seleka…),leurs frères musulmans noirs sont encorecomme esclaves dans certains de ces pays ou n’ont pas droit à un passeport ou papier d’identité où au niger encore considerer comme tel,pourquoi ce monstre appelé Déby (que le bon dieu a signalé sa monstruosité en le faisant venir au monde avec deux defenses d’éléphant à la place des dents,meme sciées ,ça marque ce qu’est le personnage) ne va-t-il pas défendre chez son voisin niger le cas de ces noirs au pieds avec des chaines de certains maitres musulmans comme eux ?Et quand on voit le délire de certains de nos auto proclamés journalistes et qui interpretent selon leur haine ou corruption,on se dit sortir du style Doumba,beaucoup ont encore beaucoup de travail à faire.
Ce qui se passe en centrafrique est la conséquence de l’intrusions des Etats tiers dans la politique et territoire centrafricain avec des gens avec l’idée d’une communauté réligieuse extremiste s’en prenant à d’autres gens ne faisant pas partie de leur croyance,ainsi Séléka est venue causée les pires atrocités aidée des soldats tchadiens et mercenaires et des soudanais en centrafrique sous le silence complice de la France. La cible était claire,les sites religieux et les autres d’autres réligions,et une liste de personnalités et d’ethnies prises pour cible,ensuite son extension sur toutes les populations toutes les provinces. Pillages,destructions de biens,vol ,viol,crimes sans problème de conscience de ceux qui font la morale aux centrafricains qui abondonnés se sont organisés pour resister et survivre. Les centrafricains et les musulmans sont devenus un problème c’est que devant toutes ces souffrances aucun ne s’est levé pour denoncer ces meurtres et tueries et de surcroit organisent des manifestations de soutien aux sélékas et tenir certains discours sans equivoque sur leur appartenance et aussi beaucoup des enfants de ces musulmans acceuillis en centrafrique sont devenus seleka et semaient la terreur à leurs voisins etc. A partir de ce moment la résistance ne pouvait eviter de combattre ceux qui sont avec séléka et leur serve d’appuis dans le processus de’enlèvements de personnes et de tueries. Et c’était encore cette communauté qui manifestait contre sangaris et chez bon nombre on a retrouvé des armes stockés.Ces musulmans etant en majoriyé des gens venus des pays voisns ou lointains,vu leurs comportements et complicité avérée,il est normal que le peuple agressé devient mefiant et ressente le rejet. Le problème centrafricain,c’est que la communauté internationale doit le resoudre de deux manières simultanées : avertissement aux pays voisins qui ne respectent le droit vis-à-vis de leurs voisins :Tchad et soudan,le second c’est de désarmer les mercenaires séléka, et les resistant armés et dire aux musulmans installés en centrafrique ce qui est le droit. Au lieu de cela,la France veut inventer un problème centrafricain qui n’a rien de centrafricain. Le cas djotodia,dafanne on a vu cela au biafra,mais cette fois si c’est déby qui joue le role de la France en y amenant l’islam comme question politique en dessous le petrole et l’esprit de conquete avec l’ aval de la France,qui prete a semer la division partout en AFRIQUE pour retarder notre developpement. Regardez partout où il y a eu de trouble en afrique,quoique non ex colonies de la France,la France est toujours là pour semer la division et le désorde. Il y a le nigeria et le biafra connu de tous,tout ce que les pays francophones ses ex colonies ont endurés comme ,elle est partie mettre le bordel dans les pays qui ne dépendent meme d’elle : rwanda,burundi(où les gens vivaient en frères les amenant à ce qu’on a vu),zaire alors tous colonies belges,semant meme la zizanie en Ethiopie,partout angola,guinée bissau,guinée equato. Les seuls pays anglophones et autres qui regardent la France de loin et qui n’ont pas de pions avec la France comme abassagbo,et jonathan ou qui vivent loin d’elle avec une autre mentalitée moins pourrie s’en sortent mieux et ces pays ressemblent à quelque chose par rapport aux autres que nous sommes.Et s’ils trouvent un barbare comme Déby,c’est à nous de montrer à la France ces incoherences. Elle continue de prendre l’afrique comme un seul pays,sa recette qu’elle veut vendre au mali,c’est peut-etre ce qu’elle prepare avec ses sélékas mais,qu’elle se rappelle que bambari,bria ndele est banda et acolytes et c’est centrafricain. Je ne vois qu’elle centrafricain qui se dit aautre chose que centrafricain aujourd’hui si ce n’est que ceux qui viennent d’ailleurs et adeptes d’une ideologie pour laquelle ils sont payés ?
Les minorités en centrafrique sont les pygmées,les langba,les gbougou ,djiris ….,la démocratie que le monde entier pratique c’est des projets pour l’ensemble des citoyens et convaincre pour faire adherer le maximun de gens qu’ils soient de nord sud ouest ou sud et de vous choisir,alors pourquoi la France,veut nous amener et en afrique n’importe quoi ? Pourquoi n’y a t il pas un parti corse,basque breton comme souligner il y a quelques jours ? Pourquoi la France combat –t-elle ces disssidences et chez nous elle joue les faussetés ? Eyrault était premier ministre pas parce qu’il était issu d’un parti breton avec qui la France doit se montrer moderée comme cette absurdité de gouvernement d’union qui ressemble au gouvernement de la mangeoire comme un centrafricain l’avait dénoncé,mais du parti socialiste et il était de bretagne. On choisit un parti politique ,on debat dans le cadre du pays. Votre parti gagne vous dirigez,il perd vous accepter et patienter. Les socialistes ont mis 20 ou 30 pour que mitterand vienne les remettre sur rail,ont-ils fait des rebellion ou coup d’Eta pour que meme hollande aujourd’hui veut nous prendre pour des idiots ? elle nourrit ces partis fictifs politiques,dressés à pialler quand la France le leur demnde et destabilise ainsi comme certaines ong internationale pour la propagande. Coincés par leur caractère d’indicts pour la France :ils sont tous muets et les centrafricains l’ont bien remarqués
Si la France a vendu un projet de livraison d’eau à Deby pour cette info que nous a livrée famoudjou,qu’elle se débrouille autrement :l’eau centrafricaine si ça devrait l’etre ,il y aura uner résistance de sabotage. Le tchad a du petrole qu’il utilise l’argent comme les pays qui ont du pétrole a faire venir de l’eau à partir de la mer,il est entouréé de pays de meme confession comme la lybie,le soudan et l’egypte qui ont accès à la mer,il n’a qu’à faire son tunnel à partir de ces pays et nous laisser notre eau. Pourquoi vouloir venir chercher de l’eau chez nous ,notre eau où nos cochons y boivent et s’y lavent ? Quoique on nous a dit que les seleka ont meme volé les cochons quand ils s’en prenaient au betail des centrafricains. Il faut rappeler quand seleka pillaient et inquietait tout bangui et pillait les maisons,les voisins de madame samba panza etaient inquiétés et secoués voire pilles par la seleka :Maidou et lakoué en passant,mais elle ne l’était pas,c’est pour vous dire qu’elle est seleka avant d’etre maire de bangui.etre maire n’est juste une suite logique
LNC ,qui malgré un semblant d’objectivité ,est contre les anti balakas qu il ne loupe et critique tout le temps parce que supporter des rouga ,proche d’une partie des selekas,nous amuse avec une version balayée par la réalité contre les anti balaka,car leur but c’est sauver les peuhls même bandits à tout prix.
Et quand on voit le délire de certains de nos auto proclamés journalistes sur leurs sites et qui interpretent selon leur haine ou corruption ou cherche à trouver à manger,on se dit sortir du style Doumba,beaucoup ont encore beaucoup de travail à faire. Un jour tel bien,demain il n’est pas,puis le surlendemain il est bon. Enfin selon des attentes ? C’est ridicule.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués