NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: trois morts et pillages dans des attaques de villages

Par AFP - 16/05/2014

Au moins trois personnes ont été tuées et cinq autres blessées dans des attaques de villages au nord-ouest de la Centrafrique par des hommes armés cette semaine, faisant fuir les populations

 

Au moins trois personnes ont été tuées et cinq autres blessées dans des attaques de villages au nord-ouest de la Centrafrique par des hommes armés cette semaine, faisant fuir les populations, a appris l'AFP auprès de la force africaine vendredi.

Selon une source au sein de la Force africaine Misca, "Au moins trois personnes ont été tuées entre mercredi et vendredi dans deux villages situés à moins de 10 km de Batangafo (nord ouest), par des hommes armés décrits comme étant des peuls armés qui les ont assiégés.

"Les assaillants ont aussi blessé cinq autres personnes (...) On signale deux cas de viol de femmes", a poursuivi la source, soulignant que le bilan "pourrait bien s'alourdir".

De même source, les violences se sont suivies de pillages.

 


© Droits réservés
Joint par téléphone, Eustache Déganaye, un habitant de la ville de Batangafo où se sont réfugiés les villageois, s'est indigné "de la passivité" des soldats de la Misca présents sur place "qui assistent sans réagir".

La Centrafrique a sombré dans le chaos lorsque l'ex-rébellion Séléka, à majorité musulmane, a pris le pouvoir entre mars 2013 et janvier 2014 dans un pays composé à 80% de chrétiens, multipliant les exactions.

S'en est suivi un cycle infernal de représailles et de contre représailles entre milices chrétiennes anti-balaka et ex-Séléka, auxquels s'associent parfois des groupes de Peuls armés.

Les régions Centre et Nord sont les plus dangereuses depuis plusieurs semaines, au cours desquelles de nombreux villages ont été attaqués, ainsi qu'un hôpital géré par l'ONG Médecins sans frontières début mai.
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

pourquoi attendre des forces internationales pour rearmer les facas

Par gbaaa

17/05/2014 14:07

depuis l avenement des selekas personnes ne vous aidaient vous vous etes debrouilles pour liberer ce pays liberez le de la main des selekas la force internationale est la pour se gaver d alcool et jouir de nos filles aux jambes faciles reveillez vous centrafricains plus de blancs pour nous dictez leur loi ses etapes sont depasses faite des efforts seul le centrafricain liberera son pays

pourquoi attendre des forces internationales pour rearmer les facas

Par gbaaa

17/05/2014 14:10

depuis l avenement des selekas personnes ne vous aidaient vous vous etes debrouilles pour liberer ce pays liberez le de la main des selekas la force internationale est la pour se gaver d alcool et jouir de nos filles aux jambes faciles reveillez vous centrafricains plus de blancs pour nous dictez leur loi ses etapes sont depasses faite des efforts seul le centrafricain liberera son pays

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués