NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Les Etats-Unis imposent des sanctions à cinq dirigeants et ex-dirigeants centrafricains

Par Journaldebangui.com avec AFP - 14/05/2014

Michel Djotodia, Fraçois Bozizé, Lévy Yakété, Nourredine Adam et Abdoulaye Miskine verront leurs avoirs gelés et seront interdits de séjour aux Etats-Unis

 


© afp
Epargné par le Conseil de sécurité de l'ONU, Michel Djotodia a cette fois été visé par les sanctions américaines
Le président des Etats-Unis Barack Obama a décrété mardi des sanctions contre les anciens dirigeants centrafricains François Bozizé et Michel Djotodia ainsi que trois autres responsables, accusés par la Maison Blanche de contribuer aux violences en Centrafrique.

Ce décret, dans la foulée de sanctions annoncées vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU contre trois de ces cinq responsables, veut faire passer le message fort que l'impunité ne sera pas tolérée et que ceux qui menacent la stabilité de la République centrafricaine devront faire face à des conséquences, a affirmé le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

Outre MM. Bozizé et Djotodia, tous deux anciens présidents de Centrafrique, le décret de M. Obama concerne le coordinateur des milices anti-balaka Levy Yakété et deux dirigeants de l'ex-coalition rebelle Séléka, Nourredine Adam et Abdoulaye Miskine.

Aux termes du décret, ces cinq responsables verront leurs éventuels biens aux Etats-Unis gelés. L'entrée sur le territoire américain leur sera refusée.

M. Obama a en outre décidé de mettre en place un cadre de sanctions potentiellement plus étendues, en constatant que la situation en Centrafrique constitue une menace (...) contre la sécurité et la politique étrangère des Etats-Unis.

Nous exhortons toutes les parties à mettre fin aux violences, à faire en sorte que justice soit rendue et que ceux qui ont commis des violations des droits de l'homme rendent des comptes, a ajouté M. Carney dans un communiqué.

De même source, les Etats-Unis continuent à travailler avec la communauté internationale (...) et les autorités de transition de la République centrafricaine pour mettre le pays sur la voie d'une amélioration de la situation.

Nous sommes solidaires des personnes courageuses qui continuent à appeler à la paix et à la réconciliation, a ajouté le porte-parole.

MM. Bozizé, Yakété et Adam étaient déjà visés par des sanctions prises vendredi par le Comité des sanctions, qui dépend du Conseil de sécurité de l'ONU.

 


© Droits réservés
Seleka ou anti-balakas ont vu leurs principaux dirigeants ciblés par les mesures du Président Obama
La République centrafricaine (RCA) est depuis plus d'un an en proie au chaos et à des violences entre communautés, attisées par des éléments de l'ex-coalition Séléka, majoritairement musulmane, et par des milices en grande partie chrétiennes, dites anti-balaka.

Le Comité accuse les trois hommes d'avoir commis ou soutenu des actes qui vont à l'encontre de la paix, de la stabilité et de la sécurité en République centrafricaine.

Selon le Comité, M. Bozizé, renversé par la Séléka en mars 2013, fournit un soutien matériel et financier à des miliciens (...) qui cherchent à le ramener au pouvoir, c'est-à-dire des anti-balaka et d'anciens membres de l'armée centrafricaine.

Ces forces loyales à M. Bozizé mènent des représailles contre la population musulmane.

Proche de Bozizé avant le coup d'Etat, Levy Yakété est accusé d'avoir ordonné l'arrestation de personnes liées à la Séléka et d'avoir organisé la distribution de machettes à de jeunes chrétiens au chômage pour attaquer les musulmans.

M. Adam avait pris après le coup d'Etat la tête des services de renseignement du nouveau régime, se rendant coupable selon l'ONU d'arrestations arbitraires, de tortures et d'exécutions sommaires. Il dirige activement les anciens rebelles et supervise les attaques contre les quartiers chrétiens, selon le Comité qui l'accuse aussi d'avoir participé à un trafic de diamants entre la RCA et le Tchad.

Dans une résolution adoptée le 28 janvier, le Conseil de sécurité avait menacé de sanctions les fauteurs de troubles et les responsables d'exactions en RCA, mais en laissant le soin au Comité de les désigner ultérieurement.
 
MOTS CLES :  Djotodia   Bozizé   Levy   Yakété   Nourredine   Adam   Abdoulaye   Miskine 

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Honte à la France

Par NADE Berty

14/05/2014 14:26

Voilà la France taclée par les USA ...Comment comprendre que la France n'ait pas cité Dondodia sur la liste des personnes à poursuivre par CPI. Celui-là même qui est le cerveau de la destruction de notre pays. Comment ne pas le citer alors que Bémba est à la Haye.
Sur ce coup on peut dire que grâce aux Américains la DUPLICITÉ des Français est mis au grand jour. HONTE à la France qui voulait protéger Dondoja pour l'avoir utilisé à liquéfier la RCA...à tuer des milliers de centrafricains. La décision de Obama me met personnellement le baume au cœur...

SELEKA:DROIT DE TUER

Par diawara

14/05/2014 15:31

Mes frères africains centrafricains, condoléances pour la journaliste française morte pour chercher à montrer les atrocités que cachent la France sur votre sort,,elle était du coté des oublies, vos souffrances qu’on tait,condoléances aussi pour les anti balakas morts. Ce qui se passe encore ce jour chez vous est la conséquence de jeu trouble de la France ;regardez comment les responsables français et leurs soldats dans leurs explications sont encore à vouloir créer des troubles dans les esprits des gens qui écoutent alors qu’on sait que ce sont les selekas et des civils armés peulhs qui ont lâchement assassinés cette journaliste et certains anti balakas. A force de manipuler dans un camp ou un autre sangaris se perd dans ses contre verités. Les anti balakas sont des gens d’honneur,ils prennent soin du corps de la défunte. Depuis quand on voit un assassin prendre soin du corps de sa victime.
Il y a quelques jours ,c elle qui preside la transition chez vous exhibait sur la voix de l’amerique BOAR uneville où il fait bon vivre ,alors comment ces mercenaires séléka et civils armés soit peuhl soient mis sur le chemin de cette journaliste alors que sangaris ne devraient ignorer le déplacement d’un de leurs compatriotes dans ce pays pour des reportages ou pour d’autres fins ?. Hollande qui jouait le flou hier parlant de milice ce qui sonne milicechretienne balaka et de dire ne pas laisser impuni, l’assassinat de la journaliste le criant avec force,ce matin il ramollit certainement informé au mieux sur ses amis selekas auteurs du crime on a eu droit à un mollo qui devient,mettre tout en œuvre pour mettre fin aux milices alors qu’il sait que c’est seleka :prononcer le mot seleka brule-t-il ses lèvres ?
Pourquoi n’ont-ils pas protégé mieux cette jeune dame ? Que détient de genant sur sangaris et seleka pour la sacrifier de cette façon ? ses appareils et archives,on espère que ça ne tombe pas dans les mains de ces sangaris et que sa famille use de toutes les expertises pour savoir quoi ? PARTIE PLUS DE DEUX JOURS SANS NOUVELLES NE LES INQUIETE PAS ? IL A FALLU UNE PATROUILLE POUR DECOUVRIR ? LE NON EMPRESSEMENT C4EST POUR QU’ELLE N AIT AUCUNE CHANCE DE S EN SORTIR ; Et la mise en scène de la patrouille.Pourquoi les soldats sangaris ,seuls contrairement à tous ceux interrogés sur les lieux ne laissent aucun doute sur les assassins :SELEKA,,seul sangaris tergiversent, alors qu’un des responsables parlent d’embuscade,ils veulent transformer l’embuscade à autre chose. Quand il s’agit de doigter vos milices chrétiennes ,la France hausse le ton,mais quand les séléka sont à l’œuvre,le ton haut est inexistant ,presque conciliant. Les sélékas auraient tué 13 personnes dans une maison,sangaris n’en tirent aucune conclusion ? ni la France ? Ils finiront quand ces massacres quand l’onu insulte l’afrique avec ses fausses condamnations avec tous les vrais assassins non listés.On diabolise vos anti balakas,eux encore ont le respect des morts ,n’ont pas abandonné le corps de cette jeune dame et la ramène avec dignité pour etre prise en charge comme un etre humain. Alors le mensonge qui veut enfoncer les anti balakas tout le temps par la France,cache quoi ? Que les centrafricains nous expliquent. Je suis gambien et guinée et musulman mais le comportement de ces malades appeles seleka dessert cette réligion,ce sont des bandits,pas des croyants de tels personnages. Cette jeune dame en savait –elle trop sur ces soldats français ? a-t-elle des photos sur leurs réelles activités dénoncées ?L’effet bouar contreditleur mensonge de paix dans cette partie de v otre pays ? 13 personnes tues il y a plus de 2 jours chez vous et l’info reste secret juque ce matin?
Je viens de lire sur ce qui concerne centrafrique certains de vos journalistes afficher indirectement leurs joies à la condamnation de votre ex president déchu par séléka et prendre plaisir de grand naif à mentionner que meme obama condamne,mais soyons africains,lucides avec un niveau haut de reflexion .Ces genres de condamnationn ne leur sucite que cela,cela ne leur amène rien comme reflexion ? que ça ? Les africains savent qui est Obama et ne mettent pas leur vie dans ses mains car lui-même avait fait comprendre aux jeunes leaders africains qui lui posaient des questions par rapport à l’afrique et ce que nous vivons,sa réponse était clair : je suis le president des Etats unis,que c’est aux africains de faire que ça bouge,change chez eux. Obama ne peut faire que dans la limite de ce que le peuple lui présente or la France remplace le peuple centrafricain appuyé de quelques complices centrafricains qui donnent des noms et ça va dans un débat où obama n’a que des rapports (faux)qu’on lui presente,meme sur des mensonges de la France depuis ce qu’elle appelle son précarré. Obama est le president d’un des pays d’un monde occidental qui erige un système de domination pour leur survie,meme s’il pense autre chose le système l’y pousse. Regardez la lybie ,il ne voulait pas ,a trainé les pieds et subi des critiques des vautours jusqu’à acceder au dernier moment,vous voyez le resultat de la lybie ? Le Qatar était derrière,et ce meme Qatar met le plein sur la syrie et continue avec des troubles partout qu’il entretient avec des gens comme seleka et boko haram, et voir que la France cautionne ce que j’ai entendu comme les cadres de séléka,c’est hallucinant. Obama connait bien ce que font les puissances partout,meme s’il voit hollande et pense qu’il ment ,est ceci ,cela sur la question de centrafrique ,du tchad,c’est à vous centrafricains qui devraient vous prendre en charge pour que cela soit vu sur cet angle dans un circuit non courci cuité par la France qui donne les moyens aux autres de se positionner sur des avis contradictpoires,or la France monopolise tout et se fait porte voix officiel avec tous les travers qui vous desservent. Si les nigerians ne s’étaient pas mobilisés et interpelant obama(leur president était absent ,comme vos politiciens le sont aujourd’hui dans une situation aussi grave que votre pays traverse laissant le champ libre à la france,il n’aurait pas eu ce moyen de reagir pour les lycéennes nigerianes ,il est le president d’un grand pays qui a été sollicité,il y va de l’image de son pays . Obama ne peut se lever et dire je veux ça chez vous,c’est aux africains de lui donner les moyens de faire qu’il puisse les appuyer.que d’autres etats puissent les aider,mais la France avec la benediction des complices prend toute le place avec ses mensonges
Maintenant si la chine et l’urss veulent que les africains ,les suivent ou leur confient des marchés ,il faut qu’elles fassent que ces dirigeants ne deviennent pas automatiquement les cibles des dirigeants d’un système mondial de domination. Et je crois que obama a condamné bozizé plus pour la chine,que pour autre chose. Bozizé et ceux condamnés injustement doivent prendre cela si liés aux anti balakas comme un honneur. A l’époque d’apartheid,quand mandela et l’Anc combattaient le regime boer,tous ces Etats qui le condamnent aujourd’hui bozizé,traitaient mandela de terroriste,ainsi que les militants de l’Anc,comme il le font des anti balaks et de ceux qui les aident ou pas. 25 ans plus tard la cause Anc a été saluée et tout ce monde hypocrite a tourné sa veste. Demain,le Qatar ne sera qu’un souvenir,quelqu’un ecrira l’histoire des anti balakas. Si les raisons légères évoquées pour condamner l’ex president de rca bozizé est celles données ,ça fait rire,pourquoi ceux qui aident et arment seleka comme la France,hollande,le tchad deby et le soudan sont epargnés. Les anti balakas n’auraient pas existé,nourredine adam,djotodia continueraient de vous tuer, et les officiels français seraient en mission pour signer des contrats sans se soucier de vos sorts et nourredine adam continuera à torturer et à tuer. Et l’armée française de circuler comme si on ne tue pas à coté d’elle. Bozizé n’a pas fait tout cela. Je plains vos hommes politiques,ils ne font pas honneur à l’afrique

Une très bonne analyse de Diawara sur la situation en RCA

Par Ngarra

14/05/2014 19:27

Je suis content de lire l'analyse faite par Diawara sur la situation actuelle en Centrafrique. Tout d'abord comme Diawara, je présente mes condoléances à la famille de Camille Lepage, assassinée dans l'exercice de son métier. Peut-être qu'elle a été effectivement lâchée aux chiens de la séléka, qui sait ! Aussi, au lieu de désigner clairement les assassins, qui sont, selon toute vraisemblance, les Sélékas et les Peuls armés exprès pour faire durer la perversion entamée en Centrafrique, on nous parle de milices. " A force de manipuler dans un camp ou un autre sangaris se perd dans ses contre verités. Les anti balakas sont des gens d’honneur,ils prennent soin du corps de la défunte. Depuis quand on voit un assassin prendre soin du corps de sa victime. " C'est bien vu et bien dit.

" Je suis gambien et guinée et musulman mais le comportement de ces malades appeles seleka dessert cette réligion,ce sont des bandits,pas des croyants de tels personnages. Cette jeune dame en savait –elle trop sur ces soldats français ? a-t-elle des photos sur leurs réelles activités dénoncées ?L’effet bouar contredit leur mensonge de paix dans cette partie de votre pays ? 13 personnes tues il y a plus de 2 jours chez vous et l’info reste secret juque ce matin? ".

Vous savez, cher Diawara, qu'il y a des gens qui se croient investis pour décider de la marche du monde et, à ce titre, nous manipulent ou cherchent à nous manipuler comme ils veulent. Celui qui veut se diriger autrement est muselé ou liquidé. Autrement dit, votre vie, tout comme la mienne, ne valent rien à leurs yeux... Nous vivons dans un monde de partis pris et de mensonges permanents. La réalité est que ces grands manipulateurs ne se rendent pas compte que quand ça va mal dans les pays avec lesquels ils ont des relations économiques et autres, ça ne peut qu'aller mal dans leurs propres pays ! Nous vivons dans un village planétaire. Un jour la fourberie de ces gens va leur exploser en plein visage.

Depuis le début de la crise en Centrafrique, on a joué à la politique de pourrissement. Pendant presque dix mois, aussi bien les autorités françaises que la presse en France ont fermé les yeux et n'ont rien dit sur les atrocités commises par les barbares de la séléka. L'actuel président du CNT, un certain Nguéndet, nous a imprudemment dévoilé que Djotodia a rempli une mission en Centrafrique. Il ne faut pas sortir des grandes écoles pour comprendre ce message. L'illuminé Abakar Sabone qui réclame la partition de la Centrafrique a complété les révélations en affirmant que Djotodia a négocié son retrait de la vie politique en Centrafrique. En très peu de temps, ce dernier a pillé le pays en règle et s'est retiré sans s'inquiéter au Bénin où il mène une retraite dorée...

J'ai aussi remarqué comme tout le monde que les condamnations faites aussi bien par l'ONU que par Obama sont ciblées. Ce qui me réjouit un peu est que le nom de Djotodia soit enfin cité parmi les coupables de la situation chaotique de la Centrafrique. Les autres peuvent d'ores et déjà se faire du mauvais sang car ils doivent aussi rendre des comptes.

Les sanctions ne doivent pas se limiter à ce qu'on a lu dans les documents. Par exemple, geler leurs avoirs, c'est bien mais il faut restituer l'argent au peuple centrafricain ; il ne faut pas que ce gel des avoirs ne s'applique que dans l'espace territorial de quelques pays, mais de partout dans le monde.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués