NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Gel des avoirs et Interdiction de voyager pour François Bozizé, Levy Yakété et Nourredine Adam

Par Journaldebangui.com avec l'AFP - 11/05/2014

Les 3 ex-responsables centrafricains ont éré sanctionnés Vendredi 9 Mai par l'ONU

 


© autre médias
L'ex-président Centrafricain devriat subir le gel de ses avoirs à l'étranger
Le Conseil de sécurité de l'ONU a décrété vendredi des sanctions contre trois responsables centrafricains : l'ex-président François Bozizé, le coordinateur des milices anti-balaka Levy Yakété et le numéro deux de l'ex-coalition rebelle Séléka, Nourredine Adam.

Ces sanctions ciblées, prévues par la résolution de l'ONU du 28 janvier dernier et proposées par la France et les Etats-Unis, consistent en un gel des avoirs et une interdiction de voyager.

La décision a été prise par le Comité des sanctions, qui dépend du Conseil de sécurité.Elle avait été retardée pendant plusieurs semaines par la Russie et la Chine, qui réclamaient du temps pour examiner ces dossiers mais qui ont finalement donné leur feu vert, selon des diplomates.La République centrafricaine (RCA) est depuis plus d'un an en proie au chaos et à des violences entre communautés, attisées par des éléments de l'ex-coalition Séléka, majoritairement musulmane, et par des milices en grande partie chrétiennes, dites anti-balaka.

 


© Vincent Fournier pour J.A.
Nourredine Adam a égalément été visé par les sanctions de l'ONU
Le Comité accuse les trois hommes d'avoir commis ou soutenu des actes qui vont à l'encontre de la paix, de la stabilité et de la sécurité en République centrafricaine.

Selon le Comité, M. Bozizé, renversé par la Séléka en mars 2013, fournit un soutien matériel et financier à des miliciens (...) qui cherchent à le ramener au pouvoir, c'est-à-dire des anti-balaka et d'anciens membres de l'armée centrafricaine.Ces forces loyales à M. Bozizé mènent des représailles contre la population musulmane.

Proche de Bozizé avant le coup d'Etat, Levy Yakété (ou Yakité) est accusé d'avoir ordonné l'arrestation de personnes liées à la Séléka et d'avoir organisé la distribution de machettes à de jeunes chrétiens au chômage pour attaquer les musulmans.

L'un des principaux dirigeants de la Séléka, Nourredine Adam, avait pris après le coup d'Etat la tête des services de renseignement du nouveau régime, se rendant coupable selon l'ONU d'arrestations arbitraires, de tortures et d'exécutions sommaires. Il dirige activement les anciens rebelles et supervise les attaques contre les quartiers chrétiens, selon le Comité qui l'accuse aussi d'avoir participé à un trafic de diamants entre la RCA et le Tchad.

Dans une résolution adoptée le 28 janvier, le Conseil de sécurité avait menacé de sanctions les fauteurs de troubles et les responsables d'exactions en RCA, mais en laissant le soin au Comité de les désigner ultérieurement.
 
MOTS CLES :  François   Bozizé,   Levy   Yakété   Nourredine   Adam 

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Pourquoi le conseil de sécurité de l'ONU n'a retenu que trois noms des présumés responsables du malheur Centrafricain...

Par sorokaté

11/05/2014 11:48

Le général en carton a été éjecté par un coup d'état par des mercenaires tous des étrangers Tchado-Soudanais recrutés par la France via le Tchadien Idriss déby. Il y a eu des morts, des massacres en milliers... mais pourquoi seulement que trois noms?

Vous du conseil de l'ONU connaissez vous-vous :
Monsieur Idriss Déby?, Dondoja? Tiangaye, Ziguélé? Abakar Sabonne, Saleh.... ces milliers de Commandants, colonels Généraux de seleka? Pourquoi les ONG et Humanitaires venus en RCA ont facilité la relocalisation des Sujets Musulmans de nationalité Centrafricaine douteuse vers le NORD?

L'ONU n'est pas crédible.

L'ONU EST UN INSTRUMENT AUX MAINS DE LA FRANCE RACISTE ET COLONIALISTE

Par Nomzamo

12/05/2014 09:48

J'ai toujours écrit ici que l'ONU n'est qu'un instrument aux mains de la france et des USA pour aller foutre le bordel dans le monde. Il n'y a rien à attendre de l'ONU. Regarder comment la france fait nommer des musulmans sahéliens à l'ONU sur le dossier CENTRAFRICAIN : sénégalais, maliens, mautitaniens sont des supplétifs des français.
Ban ki moon n'est qu'une petite marionnette sans envergure.
Comment peut -on accepter que cette france pyromane soit celle qui propose la liste des personnes à sanctionner alors que ce pays raciste, xénophobe, racialiste doit être en tête des pays à sanctionner avec le tchad sur le dossier centrafricain?

N'est ce pas cette même france racialiste, negrophobe qui avait fait bloquer la liste des sélékas proposée par l'UNION AFRICAINE lors de l'Assemblée annuelle de l'ONU en septembre 2013? La france n'a t'elle pas fait disparaître la liste de ses barbares tchadiens et soudanais qu'elle a recruté pour chasser son ancienne marionnette BOZIZE et tuer des milliers des Centrafricains?

La france, dotodia, et tous les chefs sélékas et les traîtres centrafricains doivent figurer sur cette liste. Nous Centrafricains, feront le boulot et la france y figurera en bonne place devant un TRIBUNAL PÉNAL AFRICAIN pour juger tous les crimes de la france dans ses colonies.
Elle peut s'amuser avec sa liste de 3 personnes, c'est son affaire mais pas la nôtre.

Pourquoi cette petite france n'envoie pas ses petits soldats en Ukraine de l'est se mesurer à des vrais hommes qui sont là bas au lieu de s'accrocher à nous comme un sangsue?
Il n'y a qu'en Afrique que ce pays en déclin économique peut montrer ses muscles.
Elle a capitulé en Afghanistan, reculée sur la Syrie lorsque les Britanniques ont dit NON puis les USA ont reculés.
La france sans ses colonies ne représente que son ombre. Pendant que les autres pays se rivalisent en matière économique, elle avec ses caisses vides, finance des coups d'Etat et des rébellions pour avoir du beurre à mettre dans les épinards.

COMPRENDRE COMMENT LA FRANCE ET SES PETITS LAQUAIS (JOURNALEUX) FONCTIONNENT SUR LE DOSSIER UKRAINIEN

Par Nomzamo

12/05/2014 11:45

Cela nous permet de comprendre aussi comment ce pauvre pays avec ses petits laquais (journaleux) font de la PROPAGANDE, du DÉNIGREMENT de tout ce qui n'est pas occidental(Africain en particulier).

"Poutine, la Russie et les médias français : le coup de gueule de Vladimir Fédorovski
http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/05/08/31002-20140508ARTFIG00177-poutine-la-russie-et-les-medias-francais-le-coup-de-gueule-de-vladimir-fedorovski.php


FIGAROVOX/ENTRETIEN- Des dizaines de séparatistes ont péri dans un incendie à Odessa provoqué par des nationalistes ukrainiens, ce qui n'a pas beaucoup ému les médias français. Vladimir Fédorovski, écrivain russe qui ne porte pas Poutine dans son coeur, y voit le signe d'une russophobie médiatique.

Vladimir Fédorovski est un écrivain russe d'origine ukrainienne, actuellement le plus édité en France. Diplomate, il a joué un rôle actif dans la chute du communisme, il fut promoteur de la perestroika puis porte-parole d'un des premiers partis démocratiques russes. Il a écrit de nombreux ouvrages sur la Russie mythique, et dernièrement un essai sur Poutine intituléPoutine, l'itinéraire secret, (Editions du Rocher, 2014). Il présente actuellement en France un spectacle de théatre total intitulé Les mystères de Saint -Petersbourg .
________________________________________
Le 2 mai dernier, des dizaines de pro-russes ont péri dans un incendie à Odessa, allumé au choix par de «jeunes supporters de foot» ou par des nationalistes ukrainiens de Pravy sektor. La télévision allemande a mené un travail d'enquête qui a révélé que certains snipers de Maïdan provenaient du camp anti-russe. Ces deux informations ont été très peu relayées en France. Pourquoi ce deux poids-deux mesures? Y-a-t-il selon vous un tropisme anti-russe dans les milieux médiatiques français?
La guerre en Ukraine est triple: par les armes, par la propagande et par les services secrets. Dans cette triple guerre les journalistes occidentaux sont instrumentalisés. Même à la fin du communisme, période que je connais très bien, les journalistes étaient plus prudents, et les informations fausses ou non vérifiées finissaient par être démasquées -on se souvient de l'affaire des charniers de Timișoara. Aujourd'hui, c'est pire que du deux poids-deux mesures, je suis ahuri par le manque de professionnalisme des journalistes, notamment français. Les journalistes allemands et américains sont plus pointus, les Français, sont souvent politiquement correct et voient le monde en noir et blanc.
Or, comme l'a dit Hubert Védrine dans vos colonnes, «la haine ne fait pas une politique». La présentation unilatérale du massacre d'Odessa, imputé à la responsabilité russe, alors ce sont des russophones qui ont été brulés vifs, est à cet égard significative. Les journalistes ont donné les réponses avant de poser les questions, concluant à la culpabilité russe.
Il y a une propagande exagérée du côté russe aussi, évidement. Mais cela peut se comprendre: les journalistes russes vivent sous un régime autoritaire et n'ont pas vraiment le choix. Mais en Occident, la propagande est le triomphe du politiquement correct qui prime sur l'analyse.
Comment expliquer cette diabolisation de Poutine dans certains médias occidentaux?
Quand Mme Clinton compare Poutine à Hitler, c'est effrayant de bêtise.
On ne peut m'accuser d'être complaisant avec Poutine. Je n'ai pas attendu la crise ukrainienne pour le critiquer. Mais je suis effaré par la diabolisation qui en est faite. Quand Mme Clinton compare Vladimir Poutine à Hitler, c'est effrayant de bêtise.
Poutine défend les valeurs traditionnelles face à un Occident qui selon lui se serait «dégonflé» face à l'islamisme (pour lui l'islamisme modéré n'existe pas plus que le communisme modéré) et aurait abandonné le combat idéologique. Il se présente comme le rempart au déclin de l'Occident face à l'islam. Il incarne l'antithèse de la gauche caviar, c'est pourquoi l'élite médiatique le déteste.
Cette russophobie témoigne-t-elle d'une «arrogance occidentale» à l'égard des Russes, jugés comme des barbares soumis au despotisme oriental?
Cette russophobie de la presse est inversement proportionnelle à celle du public. Je suis bien placé pour le savoir: la Russie mythique, qui est mon fonds de commerce, a un succès fou en France. Je vends le mythe russe dans mes livres et mes spectacles, et les Français en redemandent, surtout en ce moment! Ce décalage entre la presse et l'opinion publique est dangereux, il alimente les fantasmes et la mythification de Poutine.
Les journalistes occidentaux ont tendance à confondre Poutine et la Russie éternelle. Mais je veux les rassurer: Poutine et Hollande passeront, la France et la Russie resteront.
Je mets en garde les journalistes occidentaux: à jouer le jeu- sans en être conscients sans doute- de certains services secrets, ils se font les boutefeux du conflit. Ils entretiennent un climat de guerre civile en Ukraine, qui pourrait conduire à un grand conflit généralisé. Je dis souvent pour faire peur que l'Ukraine pourrait être le Sarajevo de 2014. C'est possible.
Poutine incarne l'antithèse de la gauche caviar, c'est pourquoi l'élite médiatique le déteste.
Pensez-vous que l'attitude des Occidentaux pousse à la scission de l'Ukraine? Celle-ci vous parait-elle le seul moyen de sortir de la crise?
La sortie de crise se fera je l'espère le 6 juin prochain en Normandie, lorsque Poutine viendra en France à l'occasion de la commémoration du Débarquement. De l'autre côté, il faudrait trouver un Mandela ukrainien qui accepte d'aller au-delà du sentiment de revanche et trouve la voie du dialogue et du compromis.
Je suis contre la scission de l'Ukraine, ce serait le triomphe de l'idiotie diplomatique. Les Européens, les Russes et les Ukrainiens ont des intérêts communs.
Les Américains ont essayé d'humilier la Russie, c'était la stratégie de Brzeziński (conseiller de Carter), après la chute du communisme. Or quand vous humiliez un pays, il faut s'attendre à ce qu'il y ait un esprit de revanche et un retour de bâton autoritaire. C'est ce qui est arrivé avec l'Allemagne après le Traité de Versailles. C'est l'humiliation de la Russie dans la période post-communiste qui a conduit Poutine au pouvoir et qui guide sa politique aujourd'hui.
Depuis un ou deux ans, les Américains renouent avec cette ambition: il faut descendre Poutine. Ils veulent casser l'axe Russo-allemand naissant, notamment par le Traité transatlantique. En faisant cela, ils repoussent la Russie vers la Chine, ce qui est catastrophique pour tout le monde.
Poutine a gagné la Crimée et perdu l'Ukraine. L'Occident va gagner l'Ukraine mais perdre la Russie. Tout le monde est perdant."

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués