NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le “risque d’un génocide” en Centrafrique

Par Euronews - 08/05/2014

La République centrafricaine toujours en proie au chaos et aux violences inter-communautaires

 

La République centrafricaine toujours en proie au chaos et aux violences inter-communautaires : plusieurs attaques ont été menées ces derniers jours contre des travailleurs humanitaires par des hommes assimilés à l’ex-rébellion Séléka.

De nombreux civils ont été tués, par ailleurs, lors de combats entre les ex-séléka et les milices chrétiennes anti-balaka, qui s’en prennent aux musulmans.

 


© Droits reservés
Pour la Commissaire européenne à la coopération internationale, et à l’aide humanitaire – en visite en Centrafrique – “le risque d’un génocide se précise”.

“Jusqu‘à présent les tueries sont principalement des conséquences du banditisme”, estime Kristalina Georgieva. “Mais si ces actes de banditisme continuent, ils pourraient se transformer en volonté de cibler une minorité et la République centrafricaine pourrait devenir l’un de ces pays ayant permis à un génocide de se développer”, dit-elle.

12 000 Casques bleus seront déployés en Centrafrique au mois de septembre. En attendant, les forces françaises de l’opération Sangaris et la Misca, la mission de maintien de la paix de l’Union africaine, peinent à protéger la population.

Le conflit a fait des milliers de morts et près d’un million et demi de déplacés.
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

On dit " génocide ", Ngarra dit " manipulation "

Par Ngarra

09/05/2014 10:54

Je réitère ici mon propos : la paix est quelque chose de fragile.

La pagaille installée en République centrafricaine, appelée à tort génocide, est orchestrée de l'extérieur par des forces qui se reconnaissent ou qui se reconnaîtront. Cela relève, entre autres, de la perversion de ces dernières qui ont comme philosophie que les Noirs n'ont pas droit au bonheur sur cette terre et doivent rester éternellement des damnés. Si ce n'est pas ça du racisme, donnez lui un autre nom !

Ngarra déteste le racisme, l'injustice, l'hypocrisie, la fourberie... et pense que tout se paie ici bas. D'ailleurs ça gronde de partout ! Ne propagez pas le mal ! A méditer...

Une petite dédicace de Ngarra pour les concernés : écoutez le morceau intitulé " peine noire " d'un rappeur, muselé depuis, Ousmane Badara, alias Alpha 5.20, sur youtube.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués