NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: journée sans médias après l'assassinat de deux journalistes

Par AFP - 07/05/2014

Les journalistes centrafricains ont décrété mercredi "journée sans journaux" et organisé une marche pacifique à Bangui

 

Les journalistes centrafricains ont décrété mercredi "journée sans journaux" et organisé une marche pacifique à Bangui pour protester contre l'assassinat le 29 avril de deux des leurs, a constaté un correspondant de l'AFP.

Aucun titre n'a été publié mercredi et les radios privées comme d'Etat n'ont diffusé aucune information, à l'appel de l'Union des journalistes centrafricains (UJCA).

"Les journalistes centrafricains désapprouvent et dénoncent avec la dernière énergie l'assassinat odieux de nos confrères Désiré Sayenga et René Padou", a déclaré le président de l'UJCA Maka Gbossokotto, rendant "responsables et complices le gouvernement de transition et la communauté internationale".

A l'issue de la marche, le président du syndicat a été reçu par le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU, Babacar Gaye.


 


© Droits réservés
Désiré Sayenga, rédacteur au journal Le Démocrate, et René Padou, qui collabore avec la radio Voix de la Grâce, avaient été blessés par balles et poignardés dans la nuit du 29 avril dernier à leurs domiciles.

M. Sayenga est décédé le lendemain de son agression, alors que M. Padou a succombé à ses blessures lundi.

Selon la police, les deux journalistes ont été victimes des violences qui ont éclaté le 29 au soir, après qu'un jeune musulman du PK5, dernière enclave musulmane de la ville, avait été tué et son corps mutilé.

Dans la soirée, les musulmans du quartier, par vengeance, ont attaqué plusieurs domiciles des quartiers chrétiens voisins du PK5 et des tirs nourris ont été entendus, poussant des centaines de personnes à fuir leurs maisons, selon la source policière.

La Centrafrique a sombré dans le chaos et les violences intercommunautaires, lorsque l'ex-rébellion Séléka, à majorité musulmane, a pris brièvement le pouvoir entre mars 2013 et janvier 2014 dans un pays composé à 80% de chrétiens, multipliant les exactions.

Des milices chrétiennes hostiles aux Séléka et plus généralement aux musulmans se sont formées, semant elles aussi la terreur parmi les civils.

Les massacres ont été les plus violents à Bangui, où plus de 90% des 60 à 80.000 musulmans qui y vivaient ont fui la capitale.
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Si on avait des politiques en RCA ils auraient pris cette initiative patriotique mais dommage . Ils ont disparus

Par sorokaté

07/05/2014 22:39

On fait la politique pour soulager le peuple l'aider à mieux vivre or, le cas Centrafricain est bien le contraire. On fait la politique pour éradiquer sa misère, sa pauvreté et celle de son clan. On tue, massacre, assassine le peuple Centrafricain tous les jours sans aucune réaction de nos politicards encore moins des marionnettes actuelles imposées au peuple Centrafricain par la FranceAfrique, par la Cellule Africaine de l'Elysée.

Ni Madame Mballa, ni le gouvernement dont sa Technocratie a été par les Médias néo colonialistes Français en RCA. Où sont les résultats? Les massacres et assassinats continuent ... Malfré la résolution de l'ONU 2127 la France a laissé de coté pour prendre des photos des cadavres des Centrafricains victimes des atrocités des seleka et Tchadiens. en territoires Centrafricain. Des prêtres pris en otage d'autres abattus par les mêmes mercenaires Tchadiens sous le nez et la barbe de la Sangaris spectatrice...trop c'est trop . Merci à Monsieur Maka Gbossokotto pour cette initiative patriotique.

Où êtes vous , vous les Politicards? pourquoi êtes vous silencieux!!! C'est pas encore le moment? mais quel peuple alliez vous gouverner? On vous aura!!! Nous vous attendons le moment venu. Vous êtes tous des traîtres, des vautours , des charognards et prostitués.

Vous n'avez rien de Politiques vous êtes tous des SALAUDS. Des Salauds , oui des Saprophytes.
Honte à vous.

Sorokaté Alias Domzan-Bène.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués