NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: violent accrochage entre Sangaris et des rebelles à Boguila

Par RFI - 06/05/2014

Un accrochage s'est produit, lundi 5 mai, entre les forces françaises et un groupe armé à Boguila, dans le nord-ouest de la Centrafrique,

 

Depuis l'attaque du 26 avril contre l'hôpital de Boguila, les autorités locales, la préfète de l'Ouham, la représentante du département au sein de Parlement de transition réclamaient une intervention dans la région. C'est certainement ce qui a poussé l'opération Sangaris à lancer une mission de reconnaissance entre Bossangoa et Paoua, dans des zones où la force française n'était pas déployée. « Un nouveau raid meurtrier était en préparation », assure une source militaire.

Avant même d'arriver à Paoua, où les hommes de Sangaris devaient rejoindre la Misca, les Français ont été alertés. Une quarantaine de miliciens circulant en Pick-up et en motos, lourdement armés, ont été repérés descendant depuis la localité de Bémal à l'extrême Nord-Ouest, prés de la frontière avec le Tchad. Bémal, c'est là où s'étaient repliés les éléments identifiés comme étant des Seleka responsables de l'attaque de Boguila, il y a 10 jours. Ce qui a fait dire à l'état-major que le groupe repéré lundi était peut-être « la bande » à l'origine des exactions rapportées ces derniers jours.

Trois heures de combats sans perte côté français

Le groupe a été intercepté à l'entrée de Boguila en fin d'après-midi. Immédiatement assure l'état-major, « les miliciens ont engagé le combat. Ils ont tenté une manœuvre de débordement ». En clair, ils ont essayé d'encercler les Français.

Sangaris a alors riposté avec force : tirs de mortiers, tirs de missiles antichars Milan et une frappe aérienne réalisée à partir d'un avion venant de Ndjamena. Les combats ont duré jusqu'à la tombée de la nuit. Selon un bilan donné par les militaires français il y a eu « plusieurs morts dans les rangs des assaillants et des véhicules détruits », sans plus de précision pour le moment. Toute la nuit, les patrouilles se sont poursuivies, mais une partie du groupe de miliciens serait parvenue à s'échapper.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ce n'est qu'un début vos chiens finiront par vous mordre un Jour!!!

Par sorokaté

06/05/2014 19:10

Les conséquences de l'impérialisme Français en RCA en complicité avec les Talibans noires, mercenaires Djihadistes musulmans de seleka seront désastreuses sur les intérêts Français en Afrique Centrale. Juste une question de temps!!!

RFI, MEDIA DE PROPAGANDE FRANCAISE, IL FAUT APPELER UN CHAT, UN CHAT

Par Nomzamo

07/05/2014 10:51

RFI, dites -nous qui sont ces rebelles? S'agit -il des SELEKAS? si oui, pourquoi parlez-vous des rebelles sans citer leur nom?

La france, pyromane est prise à son propre jeu, obligée de combattre sa propre créature, les sélékas via le tchad et le soudan.

La france génocidaire pensait exterminer les Centrafricains en utilisant les sélékas musulmans pour modifier la démographie de notre pays et installée des illettrés sahéliens au pouvoir pour piller nos ressources comme elle a fait en Côte d'Ivoire. C'est sans compter avec l'intelligence des Centrafricains.

Son scénario a mal tourné parce qu'elle n'avait pas prévu dans son plan diabolique, la résistance des ANTI BALAKAS, l'obligeant aujourd'hui à combattre ses sélékas.
La diabolisation des ANTI BALAKAS a fait long feu et les Centrafricains savent qui continuent à tuer en toute impunité en RCA.

C'est le propre de tout PYROMANE - POMPIER.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués