NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Kerry salue la volonté de l'Angola d'aider à stabiliser la Centrafrique

Par AFP - 05/05/2014

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a salué lundi l'engagement de l'Angola pour stabiliser la Centrafrique

 

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a salué lundi l'engagement de l'Angola pour stabiliser la Centrafrique, se félicitant à l'avance des initiatives de la diplomatie angolaise et de l'"assistance supplémentaire" que Luanda doit apporter au pays.

"Le président (angolais Eduardo) dos Santos nous a assuré qu'il entendait rester très mobilisé sur la Centrafrique et qu'il organiserait bientôt des rencontres afin d'obtenir des avancées sur ce dossier", a déclaré le secrétaire d'Etat américain avant de quitter Luanda, dernière étape de sa tournée africaine.

"Il va s'engager avec les autres chefs d'Etat de la région et apporter une assistance supplémentaire, comme nous allons le faire", a ajouté le chef de la diplomatie américaine, sans mentionner si cette aide complémentaire inclurait l'envoi de troupes.

"Je pense que l'Angola est prêt à (...) jouer un rôle de premier plan afin d'amener les dirigeants (centrafricains) à faire baisser le niveau de violence et protéger la population", a-t-il souligné, à l'issue d'un entretien dans la matinée avec le président angolais José Eduardo dos Santos.


 


© Droits réservés
En décembre, le président américain Barack Obama avait annoncé le déblocage de 60 millions de dollars supplémentaires d'aide militaire pour l'opération des forces étrangères en République centrafricaine, portant à 100 millions de dollars la contribution américaine.

En mars, l'Angola a annoncé l'octroi d'une aide de 10 millions de dollars au pays pour soutenir le fonctionnement du gouvernement de transition et répondre à la crise humanitaire en cours, après une visite à Luanda de la présidente centrafricaine, Catherine Samba Panza.

Mais jusqu'à présent l'Angola, sorti dévasté d'une violente guerre civile en 2002, a toujours catégoriquement refusé d'envoyer des effectifs militaires à l'étranger.

La Centrafrique est plongée dans le chaos et un engrenage de violences communautaires entre chrétiens et musulmans depuis le renversement en mars du président François Bozizé par une coalition hétéroclite à dominante musulmane, la Séléka.

L'Union africaine a décidé de porter sa force en Centrafrique (Misca) à 6.000 hommes, contre 3.600 initialement prévus. Actuellement, la Misca compte quelque 5.000 hommes, soutenus par 2.000 soldats français.
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Avec les Angolais, une autre page de l'histoire de ce pays va s'ecrire...

Par ngounde

05/05/2014 23:45

Il etait temps que d'autres acteurs entrent dans la danse!
L'irruption des Angolais sur la scene va inevitablement changer la donne, et apporter une lueur d'espoir car on saura au moins faire la difference entre les sauvages de Deby qui soutiennent mordicus les Seleka et les autres qui sont sinceres dans leurs engagements. Nous sommes d'avance convaincus que les Angolais interviennent a defaut des Sud-Africains car ils ont une reelle force de frappe militaire, diplomatique et financiere. Mais la veritable condition de reussite est de rebattre les cartes: reconstituer "l'Assemblee transitoire", defaire le Gouvernement et la Presidence actuelle totalement infeodee aux parrains de Djotodia et aux primitifs du desert darfourien, et retablir les forces de defense nationale. A defaut, on continuera de tourner en rond, pendant que le nombre de morts augmente, et les risques d'ecartelement de ce pays croissant.
Mballa alias Mbana doit rendre son tablier et aller exhiber ses toilettes ailleurs, si tant est qu'elle pourra encore trouver en Centrafrique une scene de theatre pour se faire voir.Elle devra imperativement rejoindre d'autres qui se sont enfuis car elle a ete un autre accident de l'histoire de notre pays, ecrite par des mains diaboliques.

@ mon cher compatriote NGOUNDE

Par Nomzamo

07/05/2014 10:38

Singuila na ala mingui, ita koli pour cette brillante analyse.

C'est cette france génocidaire, raciste et racialiste avec son supplétif tchadien, le débyle qui ont posé leur leur véto à l'entrée de l'Angola, un pays frère, dans le dossier centrafricain. Comme ce pays génocidaire est dépassé par les événements avec une aide du bout des lèvres des autres pays européens qui ont compris que la france joue au pyromane pompier en RCA, ce pays en déclin économique se voit obliger d'accepter l'aide des frères Angolais qui sont des peuples LIBRES pour avoir conquis par le sang leur indépendance.
C'est cette même france génocidaire, raciste et racialiste qui a fait partir les soldats Sud Africains laissant ainsi libre cour à ses sauvages sélékas venus du tchad et du soudan dans le but d'exterminer les Centrafricains.
Les ANTI BALAKAS sont nos héros parce qu'ils on fait échoué le plan diabolique de la france dans le but de piller nos ressources.

Mballa, cette marionnette doit rendre son tablier. Les 100 jours au pouvoir ont permis aux Centrafricains d'avoir la confirmation de ce qu'ils pensaient lorsque ses patrons français l'ont imposé en janvier 2014.

Ce qui me réjouit, c'est ce que les jeux diaboliques de la français et de ses supplétifs sahéliens sont sus par le monde entier et par nos compatriotes.

La RCA sera le terminus des aventures coloniales françaises en Afrique. On a vu ses limites. Elle s'accroche à nous comme un sangsue pour retarder son déclin, c'est peine perdue.
Comme disent les Britanniques, "les colonies sont faites pour être perdues". La france sera obligée de passer par là et revoir leur train de vie à la baisse.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués