NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: les forces internationales se déploient à l’Est

Par Autre médias - 17/04/2014

L’on enregistre 3 morts à Bangui. Les proches de la famille ont transporté les corps devant la primature pour manifester leur ras-le-bol face à l’insécurité récurrente dans la capitale

 

Les forces internationales Françaises et Africaines ont entamé leur déploiement dans l’est de la Centrafrique pour ramener la sécurité suite aux affrontements récurrents des ex-rebelles séléka et des miliciens anti-balaka, à Bangui, la capitale 3 membres d'une même famille ont été tués chez elles dans la nuit de lundi à mardi par des inconnus armés. Les soldats Africains de la force Africaine Misca et les forces Françaises Sangaris ont entamé leur déploiement dans l’est et au Nord de la Centrafrique notamment après les violents affrontements dimanche et lundi à Grimari, près des localités de Sibut et Bambari.

 


© AFP
Les forces internationales déployées à Bangui
Les affrontements qui ont poussé les habitants de la localité à se réfugier à l'église de la localité. Les ex-rebelles séléka qui ont mené le coup de force contre le régime Bozizé en mars 2013 sont désormais réfugiés dans le nord et l’est du pays notamment depuis la démission forcée de l’ancien président de la transition et chef de la séléka, Michel Djotodia. La milice anti-balaka crée en réaction aux exactions quotidiennes des séléka envers la population multiplient désormais les attaques envers les ex-rebelles. Par ailleurs, à Bangui dans la capitale, des inconnus armés qui ont fait irruption dans un domicile dans le secteur du PK-5 et ouvert le feu tuant au moins 3 membres d’une même famille. Les proches de la famille ont transporté les corps devant la primature pour manifester leur ras-le-bol face à l’insécurité récurrente dans la capitale.

 

 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

la partition et la scission est un chantage franco-tchadien

Par famoundjou

17/04/2014 22:13

que les centrafricains gardent le calme,la RCA ne sera jamais diviser,le BLACKMAIL francais ne marchera pas.la rca a des ressources sur tout l,etendue du territoire,si les FRANCAIS divise ou donne une partie de notre territoire au tchadien ,ils seront les grands perdant car les gisements de petrole sont nombreux sur le territoire national,nous couperons le cordon ombillicale avec eux reformer les FACA et exploiter une partie des richesses et reprendre l,integrite territoriale,le BUT de cette guerre est d,empecher les chinois d,exploiter le petrole,et la FRANCE UTILISE CES MERCENAIRES DU TCHAD ET DU SOUDAN.regardez les regrets des francais et des marrionettes au pouvoir a BANGUI depuis le depart des tchadiens,comme disait BBC la chaine audiovisuelle britanique SELEKA WAS DEFEATED,les seleka ont ete defaite,mais la FRANCE LES GARDENT sur notre territoire pour justifier sa presence,CAR LES FACA RE-ARMER NETTOYERONS EN UN LAPS DE TEMPS CES FONDAMENTALISTES ET EXTREMISTES,car L,ISLAM N,A jamais dit de faire l,invasion d,un etat souverain pour imposer L,ISLAM par la force,s,il n,y avait pas de petrole a BOROMATA cette guerre assimetrique ne pouvait avoir lieu.LAURENT FABIUS NOUS TRAITE D,UN PAYS TRES PAUVRE QUI COMPTE SEPT CHIRURGIENS ,paradoxalement son fils etaiet a BANGUI pour prendre des milliers de carats pour s,enrichir a l,instar de BERNARD TAPIS qui a profiter des diamants de BOKASSA pour devenir milliardaire,pendant qu,on trompe le monde sur une guerre de religion CES MERCENAIRES SONT DANS LES ZONES DIAMANTIFERES ET FONT LES AFFAIRES AVEC LES POLITICIENS FRANCAIS,le fils de MITTERAND etait a bangui,l,ancien ministre de SARKOZY de l,interieur etait la aussi.ce pays est il pauvre?ironie de l,histoire c,est le pays qui detient presque tous les ressources,le plus riche apres L,EX ZAIRE.

dans une emission de BBC cette semaine,THE ARSCHIBISHOP,THE IMAN AND THE KILLERS,(MONSEIGNEUR,L,IMAN,ET LES TUEURS)monsieur NZAPALAINGA ET L,IMAN qui ont silloner le pays pour la paix,L,IMAN avait dit que toute sa famille etait chretienne de nos jours pour montrer la LAICITE de ce pays que les conspirateurs FRANCO-TCHADIENS veulent transformer en un EMIRAT ISLAMIQUE.les tchadiens occupent encore une partie de notre territoire car les mercenaires ne sont pas partient et la FRANCE n,est pas pret a les desarmer car ils veulent negocier mais le mandat de L,ONU demande le desarmement par la force si necessaire.nous assistons a un jeu entre le general SORIANO qui semble bien communique avec ces mercenaires.HONTE A LA FRANCE soit disant pays de droit.

LA FRANCE NE PRENDRA JAMAIS le risque de diviser,car ils sont deborder par le mini-genocide qu,ils ne pouvaient plus controler au debut ils faisaient confiance a leur homme de MAIN l,xecuteur des sales boulots en afrique centrale DEBY,mais la tache etait compliquer,la france elle meme,n,a pas tenue ,ils ont supplier L,UNION EUROPEENE ,qui n,a pas envoyer de soldats ,maintenant ils appelent L,ONU,le sous-traitant tchadien avait refuser la presence ONUSIENNE quelque mois plutot,L,ONU a comdamner les criminels de L,ARMEE tchadienne.LA RCA sort gagnant de cette episode tragique a cause des enfants du pays qui ont refuser l,assujetissement de la nation centrafricaine.


tout va se jouer en fevrier 2015,car la france desarme les faca pour livrer le peuple centrafricain a ces mercenaires talibans venuent de toute l,afrique et du moyen-orient combattre l,armee centrafricaine,LES MERCENAIRES FRANCAIS DE DELAWARE VENUENT DES USA ont disparuent dans la nature,la presse britanique souligne que les enfants du pays ont defaite les selekas,CAR NDOTODIA se promenait dans DES BLINDES TCHADIENS ET PROTEGER par les mercenaires francais,car NOUS TOUS VOULONS LA PAIX,mais ce qui se passe nous depasse,comment des mercenaires occupent encore notre territoire et nous devrions etre prudent car ils sont armee et enlevent des pretes qui sont des hommes d,eglise.pendant qu,on appele a la paix,ABACAR SABONE appele les MUSULMANS a se rassembler au nord du pays,on nous a dit que l,entreprise criminelle SELEKA est dissoute mais ils ont un president interim qui est monsieur DAFHANE qui represente se groupe,CES IDEES VONT ELLE POUR LA PAIX EN RCA?car SABONE avait dit dans un interview avec un journaliste francais qui l,avait accuser de se rendre a nord du NIGERIA pour des renforts de BOKO HARAM car voyez bien ce qui se passe au nigeria,il a nier mais personne ne sait.SABONE LE NEEANDERTHAL a fait l,apologie de DEBY a plusieurs reprise,je cite(c,est grace a lui que les mutineries ont prient fin).nous etions tous surprient de voir des mercenaires en PICK-UP prendre notre pays et ont commient des atrocites et des exactions qui depassent les limites,NOUS VOULONS LA PAIX MAIS NE PAS DORMIR SUR NOS LAURIERES,CAR APRES LE TSUNAMI SELEKISTE RIEN NE SERA COMME AVANT,L,HOMME PRUDENT VOIT LE MAL DE LOIN...a suivre.

Les Sélékas défaits, la PR SÉLÉKA rejetée par la RCA, que faire ?

Par abou

18/04/2014 14:14

Les Sélékas ont été défaits, la France et le TChad avec, la PR Séléka rejetée par les ppulations, et maintenant que faire ???

La RCA est un pays devenu le refuge de nombreuses forces islamistes venues du Soudan du Tchad, du Nigeria, de la Lybie et aujourd’hui en voie d’occupation par les forces combattantes du Mali qui sont en fuite devant l’intervention salutaire des forces françaises.
Ajouté aux forces de Séléka qui ont pris le pouvoir en RCA et qui continuent de s'y incruster à des niveaux très élevés de l'État avec le soutien complice du Tchad et de la France, il est à craindre que l’Afrique Centrale, avec ses grandes réserves de matière premières, de terres arables et d’eau, soit désormais dans l’œil du cyclone islamique, galvanisé par les capitaux du Quatar et de l’Arabie Saoudite. Le Cameroun est sans aucun doute la prochaine cible.
Que faire ?
Une sortie de crise de la RCA est le rempart le plus solide à construire en urgence, car la communauté internationale, dont la France, a longtemps ignoré le poids stratégique de ce pays qui constitue la clé de voute d’une grande déstabilisation dramatique de toute l’Afrique noire chrétienne et animiste, qui couvre à la fois les pays de la CEMAC et ceux des Grands Lacs
Les forces de la FOMAC et aujourd'hui MISCA, ou encore moins les Sangaris et Eufor ne pourront durablement faire face à cette horde surarmée d’islamistes qui ont réussi en RCA, ce qu’ils n’ont pu faire au Mali, c’est-à-dire s’installer au pouvoir et recevoir les armes et les capitaux arabes pour constituer la base opérationnelle de leur plan d’islamisation de l’Afrique noire, comme c’est déjà pratiquement le cas en Afrique de l’Ouest, le Bénin, le Togo et le Ghana restant encore les exceptions. A la barbe des forces internationales, le trafic à grande échelle du diamant centrafricain se poursuit, Douala et Dubaï étant devenus les plaques tournantes. Les acheteurs et bureaux d'achat tenus par les musulmans et libanais se frottent les mains et préparent d'autres coups criminels contre la RCA et la sous-région.
L’Union africaine, la France et les Nations Unies ont remis aux calendes lointaines les impositions des sanctions et la traduction à la CPI de ces criminels, dont Djotodia qui coule des jours heureux au Bénin. Gbagbo a été transféré à la CPI pour moins. Deby, tout comme Charles Taylor en Sierra Leone hier, continue de narguer le peuple centrafricain et la communauté internationale. La France socialiste le soutient au lieu de le lâcher comme les britaniques l'ont fait hier à Charles Taylor.
La lettre des évêques catholiques de RCA à DJOTODIA avait l’avantage de contenir le périmètre exact de toutes les exactions de Séléka depuis plus d'un an en RCA, qui constituent sans aucun des crimes planifiés contre l’humanité, tout en démontrant l’insécurité généralisée qu'ils font règner dans ce pays. Rien n'y fait à ce jour : Zéro sanction !
La SÉLÉKA a détruit toutes les infrastructures administratives du pays en un an. Il n’y a plus d’état. Le Gouvernement centrafricain actuel ne peut à lui seul, quelque soit sa bonne volonté, venir à bout de la Reconstruction de l’état centrafricain, qui n’existe plus que de nom. Il n’a ni les compétences ni les moyens. Les miettes versées au compte-goutte par les états de la sous-région, eux-mêmes en proie avec des défis extraordinaires de gouvernance, s’apparentent à des traitements anti douleurs appliqués à un grand malade en fin de vie.
La Mission intégrée de la paix des Nations Unies a été décidée, on ne peut que s'en féliciter. La Commission d'enquête internationale est à pied d'oeuvre, c'est excellent. Toutefois une action supplémentaire mériterait d'être engagée pour claifier la responsabilité politique des leaders centrafricains de la transition, sans légitimité suffisante et déjà contestée. Ce plan politique d’urgence de sortie de crise pourrait donc reposer sur les actions ci-après à mener par un pays membre du Conseil de Sécurité. La France, pays qui entretient des liens séculaires avec la RCA, gagnerait à en prendre le leadership de peur de se retrouver un jour en mauvaise posture comme ce fut le cas au Rwanda, et dans le cas de la RCA la majorité des populations demeure convaincue que les autorités illégitimes de la transition n'existent que par la volonté de la France. Il est donc urgent et important d'évacuer ce lourd ressentiment qui s'amplifie et dont l'explosin viendrait ruiner toutes les actions positives de la communauté internationale. Ces actions seraient donc les suivantes :

• Saisine urgente du Conseil de Sécurité à l’initiative de la France
• Saisine de la CPI pour les crimes de 2002-2013 (Tous les leaders Sélékas et anti-balakas, y compris Djotodia, Bozizé et Idriss Deby du Tchad, comme Taylor en son temps en Sierra Leone seraient clairement visés)
• Mandat d’administration de la RCA pendant 5 ans (comme ce fut le cas au Timor ou au Kossovo, ayons le courage de le prononcer clairement) **
• ACCÉLÉRATION DE L'INTERVENTION DE LA MISSION DE LA PAIX DE L’ONU
• Sécurisation du Territoire
• Réorganisation des forces de défense, police et gendarmerie
• Reconstruction des administrations publiques
• Organisation à une date possible des élections générales par les Nations Unies. (L'organisation des élections générales par le gouvernement illégitime actuel conduira à des contestations et a la poursuite du désordre)
Le financement de toutes ces opérations sera supporté par l'exploitation des nombreuses ressources de la RCA. Le contrat pétrolier signé avec la Chine serait en phase avancée d’exploration, et l’exploitation prévue en 2013 est reportée en 2014-2015 en raison des évènements. Cela pourrait valablement financer toutes les opérations d’administration du territoire par les Nations Unies. La RCA n’est pas démunie, elle a de formidables ressources qu’elle peut gager pour sa survie.
Telle sont les propositions pour combattre le plan démoniaque de la horde sauvage et barbare des forces islamiques de Séléka qui ont lancé la razzia de la RCA, et qui ambitionnent d’y installer une république islamique au cœur de l’Afrique Noire, ou à dfaut de faire entendre la voix de l'islam par l'exploitation réligieuse du conflit des pauvres en RCA.
La PR Séléka Mme Catherine Samba-Panza et le gouvernement Séléka n'ont aucune légitimité, il importe de mettre fin à leur existence. La souveraineté de la RCA devra être mise entre parenthèse pendant au moins 5 ans si on veut sortir ce conflit de l'enlisement. Pas question que les Nations Unies sous la houlette de la France et du Tchad viennent consolider les résidus criminels des Sélékas qui sévissent encore, donnant ainsi du carburant inespéré aux nostalgiques des anti-balakas qui surfent déjà sur le nationalisme centrafricain en pleine renaissance. L'ennemi de tous c'est l'islam et ses plans démoniaques. Le sulfureux Ministre de la Défense de la France socialiste, Le Drian, soutiendrait des arrangements prétenduments de réconciliation pour l'installation d'un homme de leurs services, de confession musulmanne, au poste de Premier Ministre. La France à force de soutenir l'illégitimité imposée au peuple centrafricain se retrouvera tôt ou tard comme le seul et vrai ennemi du peuple centrafricain. Attention le diamant centrafricain a déjà perdu un Président francais, à l'époque c'était les socialistes qui s'en amusaient. Parfois l'histoire sait se répéter. A bon lecteur, salut !

Peuple centrafricain, prends ton destin en mains

Par HIOB'S

19/04/2014 15:26

A la lumiere des evenements actuels,peuple de centrafrique,tu es abandonné par ton gouvernement et par la PR.Tous ont fait allegeance a IDRISS Deby. Ils rament tous a contre-courant, et meprisent leur peuple. Mais ce que PEUPLE VEUT,C'EST CE QUE DIEU VEUT.Souvenez-vous-en.Combattez leur alliance avec le DIABLE DEBY.Jusqu'a ce qu'ils vous ecoutent!TENEZ FERME, la victoire definitive est au bout.Mais de grace,ne vous entretuez plus.TOLEREZ-VOUS.C'est le message de tous vos freres africains.COURAGE,PEUPLE CENTRAFRICAIN! Hiob's

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués