DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Bangui: le Binuca sera intégré dans la Minusca

Par journaldebangui.com et autres médias - 16/04/2014

C’est la fin de la mission du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la Paix en République centrafricaine (BINUCA)

 

L’annonce a été faite par Georg Charpentier, Représentant spécial par intérim du Secrétaire Général des Nations Unies en RCA. Cette fin de mission du BINUCA fait suite à l’adoption de la Résolution 2149 établissant la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), le 10 avril 2014. Pour l’heure, le personnel du Binuca reste en place pour assurer la transition jusqu’au 15 septembre, date de transfert de responsabilités de la Misca à la Minusca.

 


© binuca.unmissions.org
Une réunion au siège du Binuca à Bangui
D’ici le déploiement de la force onusienne, les effectifs militaires actuellement sur le terrain seront renforcés grâce aux forces supplémentaires annoncées en février par la France, le déploiement de personnel de police décidé en mars par l’Union africaine et l’envoi par l’Union Européenne de la force EUFOR RCA. La résolution du Conseil de Sécurité autorise la MINUSCA à employer tous les moyens nécessaires pour accomplir sa mission. Son mandat sera notamment de «protéger les civils, d’appuyer à la mise en œuvre de la transition, y compris les efforts en faveur de l’extension de l’autorité de l’Etat et du maintien de l’intégrité territoriale, de faciliter l’acheminement (…) de l’aide humanitaire, de la protection du personnel et des biens des Nations Unies ». La MINUSCA aura aussi pour mission d’assurer la protection et la promotion des droits de l’homme, le désarmement, la démobilisation, réintégration et rapatriement des mercenaires.

Un général français prend le commandement de l’Eufor-RCA
Le général français Thierry Lion a officiellement pris le commandement à Bangui de la mission européenne en Centrafrique (Eufor-RCA), qui verra l’envoi de 800 hommes, dont 600 soldats, venant de douze pays pour sécuriser la capitale Bangui. Aucune précision n’a été fournie quant au calendrier précis du déploiement de cette force, composée aux deux tiers de militaires venant de Géorgie, d’Espagne, d’Estonie, de Lettonie, de Pologne, de Finlande et d’Italie, selon le général Lion. «Pour certains de ces contingents, ce sera leur premier déploiement en Afrique, un déploiement très loin de leurs frontières, qui intervient dans un moment critique pour ces pays, notamment ceux de l’est de l’Europe», a observé le commandant de la force européenne lors d’une conférence de presse. Cette opération montre «la réelle détermination de ces pays à vouloir participer à la résolution de la crise en RCA», ce qui constitue «un très gros effort», même si ses effectifs peuvent paraître restreints, a-t-il insisté.

La résolution 2149, précise en outre qu’à compter du 15 septembre 2014, la «MINUSCA comprendra initialement un effectif militaire de 10 000 hommes, dont 240 observateurs militaires et 200 officiers d’état-major, et un effectif de police de 1 800 hommes, dont 1 400 membres d’unités de police constituées, 400 policiers et 20 agents pénitentiaires».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués