ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Stations-services: Bangui de nouveau approvisionnée en carburant

Par Source: RNL - 15/04/2014

Des démarches ont permis de satisfaire le personnel de la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers (SOCASP)

 

Une dizaine de camions ont été libérés du dépôt de carburant de Kolongo pour approvisionner le carburant dans les différentes stations-services de Bangui. Le délégué du personnel de la SOCASP, Anatole Akoyombi, a été joint au téléphone par RNL. «La situation de notre grève est réglée par la Primature. Le chef comptable est en banque pour nos salaires», a dit le délégué du personnel.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
L'entrée de la station Total au PK à Bangui
Depuis jeudi, 10 avril, les activités de transport en commun ont connu des perturbations. La situation s’est empirée lundi matin. Plusieurs centaines de véhicules, en majorité des taxis et bus, sont stationnés dans les stations-services dans l’attente d’être servis. Cette situation a empêché perturber les déplacements des milliers de Centrafricains. «Je ne suis pas allé au travail à cause de ce manque de carburant, car il n’y avait pas de véhicules. En ce qui me concerne, tout le monde devait rester à domicile, parce que le temps d’attendre un taxi ou bus, l’heure prévue par le code de travail serait largement dépassée. Même pour se rendre à l’école, il faut se sacrifier pour faire la route à pied et cela fausse tout», ont exprimé certains Centrafricains rencontrés dans les rues de la capitale.

Cette perturbation a négativement influencé sur les activités de nombreux agents de l’Etat. «J’ai été beaucoup affecté ce matin. J’habite Combattant (Ndlr : dans le 8e arrondissement) et je travaille au Ministère des Transports. Cela fait beaucoup de kilomètres. Je suis arrivé au bureau à 9h très en retard et bien fatigué. Nous avons marché à pieds pour nous rendre dans nos différents services, c’est vraiment traditionnel», ont déclaré à RNL, certains d’entre eux interrogés à leurs lieux de travail. Les conducteurs des taxis-motos, taxis et bus, les revendeurs de produits pétroliers et autres usagers se sont plaints et souhaitent que de telle pénurie ne se reproduisent pas.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LES TRAITRES NOSTALGIQUES

Par AMIRAL AKOUNA MATATA

17/04/2014 18:24

CHERS COMPATRIOTES

Bien fait pour votre gueuele"BOZIZE DOIT PARTIR,BOZIZE DOIT PARTIR".
Maintenant il n'est plus là et les TRAITRES d'antan n ont pas profité de son depart.
Ils ne savent plus où aller, perdus,errant ici et là et la NOSTALGIE du bon vieux du temps les ronge.

Sylvain NDOUTINGAI,FEIDIRO et les autres qui complotaient en douce pour leurs propres interets au détriment du peuple Centrafricain depriment aujourdhui car leur dessein a échoué.Comment peut on trahir sa propre famille pour conquerir le pouvoir avec l'aide des étrangers.Est ce la soif du pouvoir necessite la trahison?
Un projet MACABRE qui plonge le pays dans le chaos.Qui va reparer les dégats?
Un silence de mort regne autour de ses auteurs de COMPLOT.Leur avenir est garanti par le pillage du pays qu'ils ont occupé avec BOZIZE.Leurs enfants sont dans des belles écoles en Europe plus particulierement en France.La belle vie quoi!!! sans souci.

UN DIRECTEUR DE PUBLICATION d'un quotien connu était le fer de lance de "BOZIZE DOIT PARTIR". Apres avoir balancé des mensonges sur mensonges et des conneries sur BOZIZE il a vite dechanté en Mars 2013.Rentré dare dare à Bangui discretement puis une nomination éclaire,il pensait avoir gagné à EUROMILLIONS.Malheureusement pour lui il s'est retrouvé avec des billets de EUROMALHEURS dans les mains.Avant de rentrer à Bangui il avait dit à ses proches amis ceci:"MBI GOYE Tè BIANI MBI KE GA ANDé milliardaire ti Paoua." Allusion à Fidele NGOUANDJIKA qu'il considerait comme le Milliardaire de Boye Rabe.Je pense maintenant qu'il a mangé du" lé ti wa" Quelle honte?

Aujourdhui CENTRAFRIQUE est devenue un vértable village de BROUSSE.Ce n'est plus un pays digne du nom à comparer aux autres pays Africains.Tout cela à cause des bandes des idiots irresponsables qui ne pensaient qu'à leurs propres interets.
Dans un monde déjà tres compétitif où chaque pays doit faire des efforts et surtout éviter les erreurs du passé,notre pays aura les moyens de se reconstruire dans les dizaines à venir.IN CHALA

DEBOUT CENTRAFRICAINS ENSEMBLE NOUS VAINCRONS.
DEBOUT CENTRAFRICAINS ENSEMBLE NOUS GAGNERONS.
NOTRE AVENIR ET CELUI DE NOUS ENFANTS EN DEPENDENT.
VIVE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.

AMIRAL AKOUNA MATATA
MINNESOTA (USA).

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués