DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Solidarité: la presse malienne soutient sa consœur de la RCA

Par Augustin K. FODOU - 11/04/2014

Un Groupe de réflexion pour la contribution de la presse dans la résolution de la crise centrafricaine (GRCPRC) vient d'être porté sur les fonts baptismaux

 

Le lancement a été fait à la Maison de la presse à Bamako, en présence du chef de cabinet du ministre de la communication, Sékou Traoré, des leaders religieux, du représentant de la communauté centrafricaine au Mali, Aristide Beckhodro et de nombreuses personnalités. L'objectif, d'une part, est de contribuer à la réduction du conflit en Centrafrique, en jouant sur son segment religieux qui l’a rendu davantage complexe. D'autre part, il s'agit de partager avec les Centrafricains, l’expérience malienne du dialogue inter-religieux et de la coexistence pacifique entre chrétiens et musulmans. Le GRCPRC veut aussi apporter son soutien, en procurant ordinateurs, dictaphones et appareils photos, sans fermer les yeux sur la crise qui continue de plus belle.

 


© malijet.com
Une vue du Bureau du GRCPRC
Coexistence pacifique
«Il existe chez nous au Mali, un produit précieux. C’est un Islam tolérant, c’est une coexistence pacifique entre frères Chrétiens et Musulmans. Nous avons des Koné musulmans et des Koné chrétiens ressortissants de la même région, pour ne citer que ce cas. Veillons sur ce tissu religieux formidable que nous pouvons exporter en Centrafrique. Si nous réussissons notre mission, notre contribution sera celle du Mali. Sinon, elle restera confinée, celle du GRCPRC. Nous avons tous intérêt à ce qu’elle soit celle du Mali» a déclaré Boukary Daou, président du GRCPRC. «Les politiques cherchent un bouc émissaire dès qu’ils échouent. Tout le problème africain est dû à la mauvaise gouvernance. La crise centrafricaine n’est pas une crise religieuse. Il y a des mains invisibles derrière tout ça» a affirmé pour sa part, l'imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali. Un bureau provisoire de neuf membres a été présenté au public au cours de cette cérémonie.

A propos du GRCPRC
Le GRCPRC est dirigé par Boukary Dao, directeur de publication du journal «Le Républicain». Celui-là même qui a été victime de la crise malienne en mars 2013. Il a été arrêté en pleine crise, pour avoir diffusé une lettre jugée très prometteuse d’un militaire au front. «Nous avons créé le GRCPRC pour venir en aide à nos confrères centrafricains, tout en gardant les yeux rivés sur notre propre sort», a déclaré Boukary Dao.

Les membres du GRCPRC entendent taper à toutes les portes, afin d’appuyer leurs confrères de la Centrafrique avec des équipements de travail : ordinateurs, dictaphones et appareils photos. Aussi, le GRCPRC, veut s’impliquer dans la réalisation des outils d’éducation et de communication comme par exemples, la réalisation de témoignages des leaders religieux maliens puisés dans le Coran et la Bible qui seront destinés à la sensibilisation des populations centrafricaines en conflit fratricide. Afin d’atteindre cet objectif, le GRCPRC invite toutes les personnes éprises de paix et surtout les organisations internationales et sous- régionales à faire preuve de solidarité.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

reaction

Par bissef1

17/04/2014 13:12

J'adresse mes sincères remerciements aux confrères maliens pour avoir pris cette initiative de nous venir en aide par le biais de leur presse. En effet Tout le problème africain est dû à la mauvaise gouvernance. La crise centrafricaine n’est pas une crise religieuse. Il y a des mains invisibles derrière tout ça».Il faut par ailleurs reconnaître que le taux de chômage est inestimable en Centrafrique et cela n'a jamais fait l'objet de préoccupation de la part des autorités politiques! il faut donc prendre conscience de ces réelles difficultés avant d'en chercher des voix moyens pour une sortie de crise définitive à travers un DIALOGUE franc et sincère. A cet effet, j'invite nos leaders politiques à suivre l'exemple ouest-africaine car nous ne pourrions que copier ce qui est bien dans la vie.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués