SOCIéTé  |    

RCA: les leaders religieux avertissent du besoin de renforts immédiats

Par journaldebangui.com et autres médias - 10/04/2014

Tout autant ils saluent la décision de maintien de la mission de maintien de la paix des Nations Unies dans leur pays

 

Les leaders religieux de la République centrafricaine (RCA) ont salué la décision prise aujourd'hui par le Conseil de sécurité des Nations Unies de déployer une opération de maintien de la paix dans leur pays dévasté par la guerre, mais avertissent que des renforts immédiats sont nécessaires pour soutenir la mission existante de l’Union Africaine et prévenir le risque de spirale vers le chaos. Dieudonné Nzapalainga, l'Archevêque de Bangui, a déclaré: «Nous nous félicitons de la décision prise à l'unanimité par le Conseil de Sécurité d'établir une mission Onusienne de maintien de la paix en République Centrafricaine. Mais le nettoyage ethnique se poursuit, et des milliers de personnes risquent encore de perdre la vie. Puisque la force Onusienne ne sera déployée qu’en Septembre, nous demandons un soutien immédiat à la MISCA pour améliorer la sécurité dans les cinq prochains mois».

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Les trois religieux centrafricains lors de la visite de religieux américains à Bangui
L’Imam Omar Kobine Layama, Président de la Communauté Islamique Centrafricaine, a établi des parallèles avec le génocide rwandais et a exhorté l'ONU à rester pleinement concentré sur le retour de la stabilité dans le pays: «La commémoration cette semaine du 20ème anniversaire du génocide Rwandais est un rappel important des risques qui perdurent dans notre pays. La leçon à tirer du Rwanda est qu'un manque d’engagement politique peut mener à une catastrophe. Il est impératif que le Conseil de Sécurité maintienne son soutien à notre pays et que la décision de l’ONU d’envoyer des casques bleus fasse partie d'une stratégie de long terme pour apporter paix et sécurité à la République Centrafricaine.»

Pendant ce temps, le Révérend Nicolas Guérékoyamé-Gbangou, le président de l'Alliance Evangélique de la RCA, a souligné la situation désespérée sur le terrain, affirmant: «Plus de 2 millions de civils en RCA ont besoin d'assistance humanitaire. Nous demandons aux gouvernements de soutenir les organisations humanitaires en Centrafrique pour que celles-ci apportent l'aide à tous ceux qui sont dans le besoin.»

Plus de 2000 personnes ont été tuées depuis décembre 2013. Lors d'une visite en RCA samedi dernier, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a averti qu’aujourd’hui, «nous courons un vrai risque de ne pas faire assez pour la population centrafricaine ». Il a félicité les forces françaises de Sangaris et l'Union Africaine et les pour leurs efforts, mais a observé que ces forces sont « sous financées et dépassées» par l'ampleur de la crise. La MISCA a actuellement moins de 6000 soldats sur place pour aider à protéger les civils et stabiliser le pays, et a un besoin urgent de renforts, d'équipement et de soutien logistique, d’autant que le Tchad a commencé à retirer ses 850 soldats la semaine dernière.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

la venue des troupes de l,onu est l,echec de la misca et des forces francaises

Par famoundjou

10/04/2014 23:14

l,onu va envoyer des soldats en rca pour la paix,l,echec du plan FRANCO-TCHADIEN pour continuer le sinistre plan de cette colonisation brutale.la FRANCE a l,instar de ce gouvernement de transition de madame samba ont tous regreter le depart des soldats de DEBY,une tres bonne nouvelle pour le peuple centrafricain,car les mercenaires qui sement la terreur en RCA depuis la prise de pouvoir de NDOTODIA sont a 90% soudanais et tchadiens.le peuple se rejouis mais la france et le tchad sont les perdants et madame MBALLA et sa clique aussi.

L,AMBASSADEUR de france aux nations unies sur AL-JAZAIRA dans un interview a NIER l,existance des FACA pour lui depuis 18 mois l,armee centrafricaine n,existe pas ,MENSONGE TERRIBLE,car il ya plus de 8000 soldats centrafricains qui sont pret a aider dans le desarmement mais la france utilise les nations unies pour les en empecher.il parle de reformer les policiers et gendarmes,mais pour lui pas L,ARMEE CENTRAFRICAINE.la journaliste lui a demander que pendant 5 mois mois combien de mort il y aura avant la venue des soldats de l,onu?sa reponse;nous devrions d,abord voir les troupes qui seront presente et nos partenaires ont beaucoup attenduent avant de donner l,accord,il a aussi dit que la FRANCE va reformer la police et la gendarmerie,et la mission sera pas une mission de force,une plaisanterie de mauvais gout car les ex seleka continuent a tuer a grande echelle et son armee dans les provinces,les TCHADIENS DE LA MISCA risquent de rester en rca et se joindre aux mercenaires de la seleka pour occuper le NORD de notre pays pour que la RCA ne puisse pas EXPLOITER LE PETROLE DU NORD voila le scenario,les tchadiens doivent quitter comme promis.car la france croit controler la situation par la force par l,appuis du TCHAD mais les choses ne ce sont pas derouler comme prevue.LES PAYS DE L,UNION EUROPEENE N,ONT PAS DE SOLDAT selon la presse allemande ceux qui sont des civiles qui ont une autre mission que de desarmer par la force.LA GEORGIE ET LA LITUANIE ont beaucoup de soldats mais pas les pays de l,union europeene,car c,est l,europe qui finance parceque la france n,a pas les moyens financiers necessaires de controler a elle seule la situation.

nous voulons que les FACA reprennent leur place car la RCA ne doit pas rester sans armee,apres cette guerre orchestree par les mercenaires francais,tchadiens,soudanais,tous contre notre armee,nous voulons voir nos forces en oeuvres.car un pays ne doit pas fonctionne avec la POLICE ET LA GENDARMERIE,apres avoir integrer illegallement 6000 mercenaires a la place des FACA,car le plan a echouer grace au conseiller de l,ambassade des USA et les membres de l,union europeene qui ont refuser cette pratique qui est contre les LOi internationales.L,HISTOIRE NOUS DIRA que la RCA a gagner et le plan de l,occupation imaginee par le couple FRANCO-TCHDIEN a echouer lamentablement LE PEUPLE VAINCRA,ET REFORMERA LES FACA GRACE AUX PUISSANCES AMIS DE NOTRE PAYS.nous voulons la paix dans les provinces et la fin des assissinats gratuits de nos concitoyens.le depart des tchadiens sera la fin de cette aventure criminelle et genocidaire.wait and see.

Tout le monde comprend sauf les traites

Par barthelemy

11/04/2014 15:48

famoundjou,tout ce que tu dis est vrai.si cette misca etait plus militaire que politique s'alignant sur la puissance etrangère avec l'impunité des soldats tchadiens et en faisant que le tchad soit celui qui dirige notre crise dont il est l'un des commanditaire,centrafrique aurait déjà eu un devut de solution. Mais ils ont pris catherine samba panza qui continue de faire du djotodia allant meme dire à hollande à paris que ce sont les musulmans qui souffrent en centrafrique,oubliant en tant que prepublique de penser à tout un peuple. Elle a mis le message dans la bouche de hollande pour qui ça ne tombait pas mieux et quand il parlait ,elle asquiesçait(voir video avec hollande) et tout va dans leur vision de n'accuser que qui il ne faut pas,de les pointer et satisfaire Déby,elle prône une reconciliation avec les etrangers et mercenaires,nourredine pour entre centrafricains,il faut diviser,indexer. Mais des chefs seleka et Nourredine,elle n 'a jamais rien dit de lui et se ballade de pays en pays et est actuellement au nord de centrafrique,celui elle ne pense pas arreter,mais bozizé oui. pourquoi n'envoie -telle un mandat contre djotodia? les neveux de djotodia sont là penards mais c'est bozizé qu'elle ne veut voir en centrafrique,bozizé est centrafricain. J'espère que le pouvoir ne lui prend pas trop la tete pour qu'un jour c'est elle qui ne se verra pas expulser par le peuple de ce pays. A la fin de sa mission,on n'oubliera pas son opinion et son mépris pour le peuple centrafricain. Quand elle dit quelque chose,ses complices reprennent et manipule sur cela. Sur un site on dit qu'on a tué un musulman à castor mais ,vous disiez qu'ils ne peuvent sortir de km5,comment sont ils à castor? Et cela suffit pour que ceux là dans saligne de pointer bozizé et de l'accuser de ce que ses parrains lui ont conclu,ces brigands qu'elle protège au km5 demande l'arrestation des anti balaks qui va comme un harcelèment contre une ethnie. je suis centrafricain ,pas gbaya mais ce qui se passe tant à cela de ses pouvoirs depuis djotodia jusq'à cette dame.
Il semble qu'un religieux lui a dit des verités pendant une messe,elle aurait piqué une crise et exiger que le curé s'agenouille devant, s'excuser car elle se sent humiliée alors qu'il s'agirait d'un rapport qu'on lui a lu et c'est pourquoi madame a travailler avec ces brigands refugiés à la mosquée sur un projet de memorandum à remettre à Banki moon, traitant les autres parties déplaces dans des camps de fortunes comme de non urgence exactemlent quand on tue les centrafricains,un responsable de la misaca parle de non evenement. Les gens prennent leur attitude de la consideration que vos responsable ont pour vous cette catherine samba panza n'en a aucune pour les centrafricains. Elle plein dans la manipulation de ceux qui en veulent à notre pays,elle est appuyé pour faire ce qu'ils veulent finir de faire.Et la thèse de dire que les anti balakas pertubent et l'empechent de mener à bien,comme l'a dit le responsable du parti kité,un jeune koyagbélé a bien dit que les entourages de mme samba panza orchestre des désordres pour justifier leur lenteur à resoudre et trainer au pouvoir et accuser d'autres pour entrer dans le plan français-tchadien de boucs -émissaires; d'une pierre deux coups,donc les anti balakas doivent etre très vigilants car ils ont des figurants comme on dit. Elle meme dit causer tout le temps avec des anti balakas. Elle parle de livrer des semances aux anti balaks et les faire rentrer dans leurs villages alors que ces villages ne sont pas sécurisés,elle veut livrer ces jeunes anti balakas aux selekas qui continuent d'etre de serieux problèmes dans les provinces avec les soldats tchadiens qu'elle laisse libre de faire comme bon leur semble en centrafrique. Défendre l'ETAT centrafricain ce n'est pas son souci,cherchez des zizanies entre les centrafricains,elle n' a pas le langage d'un conciliateur.Elle est là pour un travail de division que la france a fait apliquer chez nous avec les différents pouvoirs. Regardez comment elle a parlé à Paris,tout ce qu'elle a dit,le contenu et le gigotement ,certaines inutilités à en épargner l'auditoire,ce n'est pas digne d'un responsable d'une transition d'un pays et devant meme des non centrafricains. Elle manque de tenue d'homme d'ETAT

Des nouvelles fraîches...

Par sorokaté

12/04/2014 14:30

Suite à son implication totale à chercher des solutions pour un retour de la paix en Centrafrique le Président de la Communauté Islamique de Centrafrique l'Imam Omar Kobine LAYAMA est en danger de mort.

Les musulmans fidèles aux seleka, fidèles aux Troupes Tchadiennes l'ont interdit de mettre pied à al mosquée centrale.
Pour prouver leur désaccord avec ce dernier épris de paix ils ont brandit des banderoles sur lesquelles c'est écrit: Nous volons la scission du pays en deux.

" Nous sommes pour la partition de la RCA"

Une partie Musulmane et l'autre Chrétienne.

L'Imam Omar Kobine LAYAMA quant à lui a déclaré que cette guerre en RCA n'est pas religieuse mais politique, ni la Bible ni le Coran n'ont encouragé à tuer pour gouverner. Ceux qui sont pour la partition du pays ne sont pas des vrais Centrafricains a t-il martelé. L'Islam est une religion de PAIX et donc il est hors de question que certains qui se disent musulmans gardent par devers eux des armes de guerre.

Voilà en quoi le conflit en RCA se métamorphose à chaque circonstance. Le KM5 demeure le couloir de la MORT, toute mésaventure d'un sujet non musulman est synonyme d'une agression en territoire étranger.

Cependant madame Mballa et son Gouvernement ne gouverne qu'à une partie de Bangui pour ne pas parler des provinces abandonnées aux mercenaires Tcahdo-Soudanais et autres bandits déguisés en faux Anti-balles AK.

Tous les jours des dizaines de morts au minimum sont collectés par la Croix Centrafrique à travers le pays sans compter des cas dans les zones inaccessibles par les ONG et Humanitaires implantés sur le Territoire national.

Tout ceux qui essayeront d'apporter de solution à cette crise en RCA deviennent ennemis pour certains.
Ha oui même à Bangui la capitale deux gouvernements cohabitent., celui issu de seleka Dondoja dont assure la relève madame Mballa et l'autre au KM5 dirigé par les Djihadistes étrangers recrutés pour réussir ce coup d'état du 24 Mars 2013.

Notre pays n'est pas sorti de l'auberge. les Ziguélé, Koyambonu, Nguerekata, Ndouba, Poussou et les autres politicards sont où? où sont-ils? en vacances en France.

Pauvre Centrafrique.
Sorokaté Alias Domzan-Bène.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués