NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Bangui demande la levée de l’embargo sur les armes

Par APA - 07/04/2014

Le président du CNT veut donner l’occasion aux forces de défense centrafricaines de remplir pleinement leur rôle

 

Le Conseil National de Transition, par la voix de son président Ferdinand Alexandre Nguendet, a demandé au conseil de sécurité de l’ONU de procéder à la levée de l’embargo sur l’importation des armes en Centrafrique afin de «permettre aux forces armées centrafricaines (FACA)» de remplir pleinement leur rôle. (…) il est clair que l’absence des FACA dans les actions de désarmement entreprises est à notre humble avis l’une des raisons qui ne permettent pas aux opérations de désarmement engagées depuis quelques mois d’atteindre pleinement l’objectif escompté», a dit M. Nguendet, s’adressant samedi, 5 avril à Bangui au Secrétaire général des Nations unies qui était en visite dans la capitale centrafricaine. M Nguendet a par ailleurs souhaité le plus vite possible le déploiement des casques bleus «selon l’agenda retenu par les Nations unies en vue du déploiement des forces de maintien de la paix».

 


© 45enord.ca
Le président du CNT Ferdinand Alexandre Nguendet
Selon le président du parlement de transition, la main tendue de la RCA à la communauté internationale est justifiée par la priorité et l’importance de la mise place en place de la feuille de la route définie par les accords de Libreville et les résolutions. En réponse, le SG des Nations unies a réaffirmé sa disponibilité à aider la RCA à sortir de la crise. «Chaque jour, je me réveille en pensant aux épreuves que vous endurez ou vous vivez», a-t-il affirmé, décrivant la RCA comme un Etat où l’anarchie a fait son lit avec comme corolaire la famine, les maladies et les atrocités. M Ban Ki Moon a ajouté: «j'ai demandé que plus de contingents d’unité de police et de gendarmerie soient immédiatement déployés. De plus, j’ai recommandé au conseil de sécurité de déployer au moins 12000 soldats et policiers». Il a relevé avoir proposé «la transformation de la Misca et de Sangaris en une opération de maintien de la paix».

Ban Ki-Moon s’est par ailleurs félicité du travail accompli par les religieux en Centrafrique, soulignant que «les dirigeants chrétiens et musulmans font des efforts incroyables pour promouvoir la tolérance et la coexistence pacifique à travers le pays». Le Secrétaire général Ban Ki-Moon a profité de son séjour à Bangui pour visiter les sites des déplacés internes du Camp Mpoko dans le 8è et de celui du KM5 dans le 3è arrondissement où se sont retranchés les musulmans. A la Mosquée Centrale sise KM5 à Bangui, un mémorandum lui a été remis par le maire du 3è arrondissement El Hadj Dodo.

 

 
MOTS CLES :

10 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

JE SOUTIENS LA PROPOSITION DE MR FERDINAND ALEXANDRE NGUENDET

Par AMIRAL AKOUNA MATATA

07/04/2014 19:15

Le President du Parlement de Transition a raison ,seules les FACA connaissent les coins et recoins ou habitent certains anciens membres de la SELEKA.
Grace aux certains membres de la famille des FACA qui vivent en permanence avec les anciens membres de la SELEKA ou avec les FAUX ANTI-BALAKA,les forces armées centrafricaines pourraient recuperer des armes qui circulent sous les mentaux qui tuent des populations qui n'ont pas des moyens pour se defendre.

C'est plus facile de parler avec un compatriote qu'avec un etranger BLANC ou NOIR,cela eveille des soupcons qui peuvent entrainer à long terme d'autres vengeances imprévisibles.Les FACA qui habitent Miskine par exemple peuvent benéficier de la complicité des gens qui habitent dans le meme quartier pour desarmer les deux béligerants.Et sans ARMES les FACA ne peuvent pas jouer aux HEROS et surtout risquer leur vie.Qui pourrait accepter de faire tuer en allant aux combats sans armes.
Alors l'ONU doit accepter la proposition du President NGUENDET pour fournir des armes aux FACA.Mr NGUENDET est un PRAGMATIQUE je suis fier de lui.Je suis sur c'est un GBAYA,seuls eux qui peuvent avoir des bonnes propositions comme celle-ci.

VIVVE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
AMIRAL AKOUNA MATATA

A qui la faute

Par Dambéti

07/04/2014 19:39

Notre premier parlementaire, a voulu se démarquer, comme il l'a si bien fait pendant ses deux semaines d’intérimaire.Certes, Mr Nguedet, Alexandre de son prénom, à raison, mais pourquoi demandé la levée de l'interdiction sur l'importation des armes, si aujourd'hui, nos Facas, se retrouve sans armes, ce n'est nullement l'embargo qui est en cause, mais le refus catégorique de la France, et la communauté internationale, en effet le comportement de nos militaires dans l'enceinte de l'ENA,le jour du grand rassemblement les a blâmés.Je sais que nous avions besoins de nos Facas, mais de grâce, il faut agir en professionnel,car on est militaire dans l'âme. Nous avions des militaires dignent de ce nom, donc il faut impérativement réarmé les Facas. Pourquoi, madame Samba-Panza, ne réagit-elle pas, a t'on vraiment besoin de l'autorisation extérieure pour équipé nos militaires, sommes-nous souverain ou non.Il ne faut pas laisser les autres décidés à notre place, je sais que la politique est la plus difficile de la science, mais, c'est en mangeant qu'on trouve l’appétit.Mme la Présidente, un peu de courage, cela vous grandira.

R.C.A.

Par camerounais

07/04/2014 19:47

wèèè mon frère NOMZAMO, j'ai vu le message. Ton combat est noble et légitime, tes petits-frères, tes enfants et toi deviez pouvoir jouir des fruits de la croissance provenant de la terre que vous ont légué vos ancètres, vos grand_parents et parents. La R.C.A. C'est 622.436km2 pas moins ce, depuis la nuit des temps. Aussi, nous attendons de voir la liste des chefs sélékas qui ont tué des milliers de personnes en RCA. Pourquoi avoir publié seulement la liste des chefs anti-balakas et pas celle des sélékas qui, d'ailleurs sont à l'origine du désastre en RCA? Ceux qui pensent qu'ils sont capables d'effacer ce que DIEU a écrit font une grave erreur. C'est clair, le plan a échoué. Le mensonge n'a en aucun moment vaincu la vérité.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués