NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Sommet UE-Afrique: la Centrafrique monopolise les débats

Par T.J. (avec afp) - 02/04/2014

Les premières discussions de la réunion ont évoqué l’aide militaire supplémentaire à apporter au pays

 

Le sommet entre l’Union européenne (UE) et l’Afrique s’est ouvert ce mercredi à Bruxelles. Les premières discussions ont tourné essentiellement autour de l’aide supplémentaire à apporter à la Centrafrique pour l’empêcher de sombrer encore plus dans la violence. La crise dans ce pays africain «constitue une préoccupation majeure», du fait d’une «accélération de la dynamique de la violence» entre Chrétiens et Musulmans, et de l’extension «du cycle d’actes de représailles à l’ensemble du territoire», a souligné le président du Conseil de l’UE, Herman Van Rompuy en ouvrant ce mini-sommet. Il a ajouté que «davantage d’efforts et contributions restent nécessaires pour soutenir le travail crucial» des forces internationales sur place.

 


© club.bruxelles2.eu
Image d'illustration
Actuellement, 2.000 soldats français de l’opération Sangaris se trouvent sur place, soutenus par la force africaine (Misca). Des renforts sont prévus. En effet, l’ONU prévoit de déployer d’ici la mi-septembre 12.000 soldats et policiers, sans oublier l’annonce hier de l’Union européenne d’envoyer 1.000 soldats pour sécuriser l’aéroport et certains quartiers de la capitale de Bangui. Une déclaration commune d’Angela Merkel et François Hollande est d’ailleurs attendue sur le sujet vers 17h. De manière plus globale au niveau du sommet, près de 80 dirigeants africains et européens discuteront jusqu’à jeudi des moyens de relancer leur partenariat, plombé par l’instabilité en Afrique et en perte de vitesse face à la concurrence chinoise. Pour la partie africaine, ce sommet doit faire passer le message que l’Afrique «a plus besoin de coopération économique et d’investissements que d’aide», a relevé le président guinéen, Alpha Condé.

Une liste d’invités qui fait débat et des absents de marque
Comme souvent lors des sommets entre Occidentaux et Africains, la liste des invités a fait débat. Le Soudan a par exemple été invité mais pas Omar El-Bechir, son président toujours sous mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale. Robert Mugabe, le président zimbabwéen, ne se trouve pas non plus à Bruxelles en ce moment. Alors que le dirigeant soudanais est habituellement considéré comme indésirable en Europe, une exception avait été faite pour ce sommet et un visa lui avait été délivré. Néanmoins, face au refus des autorités européennes d’accorder le même privilège à son épouse, il a décidé de ne pas se rendre au sommet et d’appeler au boycott de la réunion.

Au niveau des autres grands absents, on pointera aussi Jacob Zuma, le président sud-africain, qui a préféré déléguer son ministre des Affaires étrangères. Même s’il est actuellement occupé dans son pays par une campagne électorale, il a marqué la semaine dernière son opposition quant à la façon de procéder pour les invitations à ce type de sommets. «Il est temps qu’on arrête de nous traiter comme des sujets et qu’on nous dise qui peut venir et qui ne doit pas venir.»

 

<div align="center"><iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x1l6ux6" allowfullscreen></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x1l6ux6_francois-hollande-la-situation-securitaire-s-est-deterioree-en-centrafrique_news" target="_blank"> Fran&ccedil;ois Hollande : &quot;La situation s&eacute;curitaire...</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/francetvinfo" target="_blank">francetvinfo</a></i></div>
 
MOTS CLES :

8 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Complices d'un massacre de plus, la soldatesque de Deby et le regime de Bangui

Par tikanawe

03/04/2014 10:32

L'incompétent Premier Ministron transitoire a déclaré ce jour que les "troupes tchadiennes ont riposté à une attaque"! Gravissime déclaration pour un haut responsable d'un Etat devant des homicides volontaires d'une ampleur effrayante, qui auraient pu l'inviter à l'indignation plutôt qu'à la manifestation évidente d'une couardise et d'un amateurisme avérés.
A t-il une simple capacité de raisonnement face à cette répetition d'actes de barbarie auxquels se livrent impunément la soldatesque de Deby en Centrafrique depuis ces longs mois d'agonie de cet Etat moribond? Usage d'armements de guerre contre des populations non armées! Tueries massives et indiscriminées!Volonté manifeste de génocide ! A l'identique des carnages de Boyrabe, Fouh, Ouango, Petevo, Fatima, Damala, Petevo, PK12, Boali, et tout récemment Fatima, les mêmes instincts sanguinaires se déploient au moindre prétexte. Et un Premier Ministre en paille, en aventure, s'illustre dans une déclaration choquante et indécente, dans le style bien rôdé de sa Patronne en villégiature en compagnie de sa cour! C'est tout simplement irresponsable, scandaleux et somme toute une haute trahison!
Les Centrafricains doivent retenir ces propos à charge contre celui-là qui ne doit ce titre de noblesse usurpé qu'à un malheureux accident de l'histoire à corriger en urgence pour éviter une mort définitive à notre Nation!
Centrafricains! a la resistance !

RETRAIT DES TROUPES TCHADIENNES DE LA MISCA

Par NADE Berty

03/04/2014 15:05

URGENT IL ÉTAIT TEMPS DEBY décide de retirer ses fous ASSSASSINS de la RCA...Si on pouvait profiter de cette situation pour suspendre nos relations diplomatiques avec ce pays jusqu'à la chute de ce mangeur de Kola de président...

La france et son supplétif tchadien occupent la RCA

Par Nomzamo

03/04/2014 15:08

Ce qui se passe en RCA n’est ni plus ni moins qu'une guerre d'occupation avec extermination progressive des Centrafricains et pillage des ressources centrafricaines.

La situation de la RCA est très proche de celle de la Côte d'Ivoire sous Laurent GBAGBO. La france a utilisé les sahéliens de la sous région avec le burkina faso comme maitre d’œuvre. La france a fait jouer à Blaise Campaoré le rôle de déstabilisateur de la Côte d'Ivoire comme elle utilise débyle du tchad en RCA.
La france avait utilisé l'ONU pour voter un embargo sur les armes à destination de la Côte d'Ivoire pour empêcher le gouvernement ivoirien de s'armer et de défendre son territoire contre les rebelles sahéliens venus du Mali, Burkina, Sénégal, Guinnée, Mali, Niger etc. Pendant ce temps, la même france livrait des armes sophistiquées aux rebelles sahéliens qui massacraient les Ivoiriens non sahéliens.

La france avait fait bloquer un rapport de l'ONU sur sa complicité avec les rebelles avec les livraisons, le trafic des diamants et d'or. Un véritable hold up sur les ressources ivoiriennes dans les territoires sous contrôle des rebelles et de la france.

Nous sommes dans un schéma avec le refus d'armer la FACA, la gendarmerie et la Police, laissant ainsi libre court aux sélékas qui continuent le massacre des Centrafricains. L'ONU est une boîte d'enregistrement des expéditions coloniales françaises.

Honte à cette marionnette de ban ki moon qui n'ouvre sa gueule que lorsque les musulmans sont tués et la ferme lorsque les Centrafricains sont tués.

Cette marionnette ban ki moon avait pris fait et cause de la guerre française contre la Côte d'Ivoire libre et indépendant allant jusqu'à déclarer je le cite "que le recomptage des bulletins de vote serait une injustice contre ouattra".
Entendre, ouattra n'a pas gagné les élections mais la france veut l'imposer comme sous préfet.
Cette phrase de cette marionnette à elle seule résume l'inutilité de ce machin qu'est l'ONU.

Il n'y a rien à attendre de tous ces machins qui se défilent en RCA pour se servir sur sa dépouille comme des charognards.

Nous devons chercher des alliés dans les relations SUD - SUD pour libérer notre pays de la MAFIA FRANCO-TCHADIENNE qui sévisse en RCA

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués