NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Ban Ki-moon promet de sanctionner les violences en Centrafrique

Par Reuters - 02/04/2014

Le Conseil de sécurité a entamé les négociations autour d'un projet de résolution approuvant la création d'une force onusienne de maintien de la paix en Centrafrique

 

Le secrétaire général de Nations unies Ban Ki-moon a mis en garde lundi ceux qui soutiennent la violence des groupes armés en République centrafricaine alors que des soldats tchadiens ont été accusés d'avoir ouvert le feu ce week-end sur des civils. Une série d'incidents violents impliquant les troupes tchadiennes se sont produits ces derniers temps en Centrafrique, la fusillade de samedi à Bangui, qui a fait au moins dix morts, étant le dernier en date. Les milices chrétiennes "anti-balaka" de Centrafrique accusent les soldats tchadiens de s'en prendre à la population chrétienne et d'être du côté des musulmans et des rebelles de la Séléka, milice à majorité musulmane.

 


© un.org
Le SG des Nations unies, Ban Ki-Moon
Pendant leur passage au pouvoir entre mars 2013 et janvier 2014, les membres de la Séléka ont commis des abus à l'encontre de la population chrétienne, suscitant une série d'actes de vengeance de la part de cette dernière. "Le secrétaire général rappelle à tous ceux qui sont impliqués dans la propagation des violences, y compris ceux qui soutiennent directement ou indirectement, ou facilitent les actions de groupes armés, qu'ils seront tenus responsables de leurs actions et traduits en justice", a déclaré le secrétaire général selon un communiqué de son service de presse. Ban Ki-moon a également demandé l'établissement rapide d'une liste d'individus qui seront sanctionnés par les Nations unies en raison de leur opposition à la paix et à la sécurité en Centrafrique.

Lundi, le Conseil de sécurité des Nations unies a entamé les négociations autour d'un projet de résolution approuvant la création d'une force onusienne de maintien de la paix en Centrafrique, qui incorporerait une partie, voire la totalité, des 6.000 membres de la Misca, la mission de l'Union africaine en Centrafrique. Cette force prendrait ses fonctions à partir du 15 septembre, a indiqué lundi la représentante permanente du Luxembourg auprès des Nations unies, Sylvie Lucas, qui préside le Conseil pour le mois de mars.

Ban Ki-moon a proposé ce mois-ci au Conseil de sécurité de créer une force de près de 12.000 soldats de la paix dotée d'un mandat solide et dont la tâche première serait de protéger les civils. "Il y a maintenant, (...) un large consensus pour avoir une opération de maintien de la paix de ce genre déployée le plus rapidement possible", a déclaré Sylvie Lucas à la presse. "Tout le monde est d'accord pour dire que la situation est terrible".

 

 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

La soldatesque de Deby et le regime de Bangui, complicites d'un massacre

Par Tikanawe

03/04/2014 10:28

L'incompétent Premier Ministron transitoire a déclaré ce jour que les "troupes tchadiennes ont riposté à une attaque"! Gravissime déclaration pour un haut responsable d'un Etat devant des homicides volontaires d'une ampleur effrayante, qui auraient pu l'inviter à l'indignation plutôt qu'à la manifestation évidente d'une couardise et d'un amateurisme avérés.
A t-il une simple capacité de raisonnement face à cette répetition d'actes de barbarie auxquels se livrent impunément la soldatesque de Deby en Centrafrique depuis ces longs mois d'agonie de cet Etat moribond? Usage d'armements de guerre contre des populations non armées! Tueries massives et indiscriminées!Volonté manifeste de génocide ! A l'identique des carnages de Boyrabe, Fouh, Ouango, Petevo, Fatima, Damala, Petevo, PK12, Boali, et tout récemment Fatima, les mêmes instincts sanguinaires se déploient au moindre prétexte. Et un Premier Ministre en paille, en aventure, s'illustre dans une déclaration choquante et indécente, dans le style bien rôdé de sa Patronne en villégiature en compagnie de sa cour! C'est tout simplement irresponsable, scandaleux et somme toute une haute trahison!
Les Centrafricains doivent retenir ces propos à charge contre celui-là qui ne doit ce titre de noblesse usurpé qu'à un malheureux accident de l'histoire à corriger en urgence pour éviter une mort définitive à notre Nation!

RENDEZ NOUS NOTRE ARMEE !!!

Par Kongowara3

03/04/2014 13:14


..."Il y a maintenant, (...) un large consensus pour avoir une opération de maintien de la paix de ce genre déployée le plus rapidement possible", a déclaré Sylvie Lucas à la presse. "Tout le monde est d'accord pour dire que la situation est terrible"...

SEULEMENT IL FAUDRA ATTENDRE 'VERS' LE 15 SEPTEMBRE 2014, COMME CELA DEVRAIT ETRE LE CAS EN FEVRIER DERNIER !!!

Sommes nous devenus si insignifiant jusque dans notre extermination?

L'ONU est complice de l'occupation par la france et le tchad de la RCA avec extermination progressive de son peuple

Par Nomzamo

03/04/2014 15:12

La marionnette ban ki moon qui ouvrait sa gueule sur la Crimée à la demande des pyromanes occidentaux n'est pas crédible parce qu'elle ne met pas en cause la france et le tchad qui occupent illégalement le territoire centrafricain. Où est passé votre fameuse défense de l'intégrité territoire de l'Ukraine?

Ce qui se passe en RCA n’est ni plus ni moins qu'une guerre d'occupation avec extermination progressive des Centrafricains et pillage des ressources centrafricaines.

La situation de la RCA est très proche de celle de la Côte d'Ivoire sous Laurent GBAGBO. La france a utilisé les sahéliens de la sous région avec le burkina faso comme maitre d’œuvre. La france a fait jouer à Blaise Campaoré le rôle de déstabilisateur de la Côte d'Ivoire comme elle utilise débyle du tchad en RCA.

La france avait utilisé l'ONU pour voter un embargo sur les armes à destination de la Côte d'Ivoire pour empêcher le gouvernement ivoirien de s'armer et de défendre son territoire contre les rebelles sahéliens venus du Mali, Burkina, Sénégal, Guinée, Mali, Niger etc. Pendant ce temps, la même france livrait des armes sophistiquées aux rebelles sahéliens qui massacraient les Ivoiriens non sahéliens.

La france avait fait bloquer un rapport de l'ONU sur sa complicité avec les rebelles avec les livraisons, le trafic des diamants et d'or. Un véritable hold up sur les ressources ivoiriennes dans les territoires sous contrôle des rebelles et de la france.

Nous sommes dans un schéma avec le refus d'armer la FACA, la gendarmerie et la Police, laissant ainsi libre court aux sélékas qui continuent le massacre des Centrafricains. L'ONU est une boîte d'enregistrement des expéditions coloniales françaises.

Honte à cette marionnette de ban ki moon qui n'ouvre sa gueule que lorsque les musulmans sont tués et la ferme lorsque les Centrafricains sont tués.

Cette marionnette ban ki moon avait pris fait et cause de la guerre française contre la Côte d'Ivoire libre et indépendant allant jusqu'à déclarer je le cite "que le recomptage des bulletins de vote serait une injustice contre ouattra".
Entendre, ouattra n'a pas gagné les élections mais la france veut l'imposer comme sous préfet.
Cette phrase de cette marionnette à elle seule résume l'inutilité de ce machin qu'est l'ONU.

Il n'y a rien à attendre de tous ces machins qui se défilent en RCA pour se servir sur sa dépouille comme des charognards.

Nous devons chercher des alliés dans les relations SUD - SUD pour libérer notre pays de la MAFIA FRANCO-TCHADIENNE qui sévisse en RCA.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués