NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

UE-Afrique: la Centrafrique s'invite en ouverture du sommet de Bruxelles

Par journaldebangui.com - AFP - 02/04/2014

Un mini-sommet sur la Centrafrique ouvrira le 4ème sommet UE-Afrique à Bruxelles, au lendemain du lancement par l'UE de sa mission militaire à Bangui

 

La réunion sera co-présidée par le président français François Hollande, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et le président Mauritanien, Abdel Aziz, dont le pays préside l'Union africaine. La présidente de transition de Centrafrique, Catherine Samba-Panza, doit y faire le point sur les besoins de son pays, tant en matière de sécurité et d'assistance humanitaire, que pour reconstruire un embryon d'Etat. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, participera à cette réunion, qui s'inscrit dans la continuité d'un premier mini-sommet similaire en décembre à Paris. Les invités sont les mêmes: 13 pays européens, dont l'Allemagne et le Royaume-Uni, et 12 voisins africains, dont le Gabon et le Tchad.

 


© journaldebangui.com
«Stopper les tueries»
L'urgence, selon une source européenne, sera d'oeuvrer à "stopper les tueries", qui ont repris sur place, coûtant la vie à 50 personnes depuis le week-end, avec des affrontements opposant des miliciens anti-balaka et des pillards à des musulmans. Ce regain de violences a poussé quelque 16. 000 personnes à fuir leur foyer à Bangui depuis le début de la semaine dernière, selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). La situation sécuritaire s'est "dégradée", les musulmans sont "directement visés", s'est alarmé mardi M. Hollande.

A son arrivée à Bruxelles, Ban Ki-moon a aussi exprimé sa "profonde préoccupation pour la grave situation" sur place, et les "répercussions des combats et atrocités sur les civils". L'inquiétude internationale est encore montée d'un cran après l'implication dans ces violences de soldats tchadiens, qui ont tué au moins 24 personnes samedi à Bangui en tirant sur la foule. La force africaine Misca a affirmé qu'ils ripostaient à des attaques. L'UE s'est du coup résolue mardi à lancer sa mission militaire Eufor-RCA, retardée par les atermoiements des Etats-Membres. Le déploiement de cette force d'un millier d'hommes pour sécuriser l'aéroport et certains quartiers de Bangui doit prendre toutefois plusieurs semaines.

Restaurer un Etat
Le mini-sommet doit aussi plancher sur les moyens de "rétablir la stabilité, promouvoir la réconciliation nationale et la transition politique", en contribuant à la restauration d'un Etat dans ce pays africain, a indiqué le Conseil de l'UE, qui représente les Etats. Les participants étudieront aussi "ce qui peut être fait en plus en matière d'aide humanitaire et de développement". Mais "il ne s'agira pas d'une conférence de donateurs", a souligné un diplomate, même si la question de la paie des fonctionnaires centrafricains doit être à l'agenda. Les participants rejoindront ensuite leurs homologues pour ouvrir les travaux du 4ème sommet UE-Afrique, dont la dernière édition s'était tenue en 2010 à Tripoli, à l'époque encore sous le régime de Mouammar Kadhafi.
Près de 80 dirigeants africains et européens y discuteront jusqu'à jeudi des moyens de relancer leur partenariat, plombé par l'instabilité en Afrique et en perte de vitesse face à la concurrence chinoise. Pour la partie africaine, ce sommet doit faire passer le message que l'Afrique "a plus besoin de coopération économique et d'investissements que d'aide", a relevé pour l'AFP le président guinéen, Alpha Condé.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Quelle hypocrisie,comme si on faisait le nécessaires pour ces gros mots utilises: RESTAURER l'ETAT,STOPPER LES TUERIES.

Par marco

02/04/2014 16:04

Restaurer quoi et stopper quoi ?Quand les sélékas dinent chez la samba panza, et sangaris de dicter les attitudes avec leur communation propagandiste et entourée comme elle est,on ne peut s'attendre qu'à toute cette falsification des histoires horribles de ce pays,quand des soldats etrangers tuent et ont toujours des excuses et d'autres corrompus,on nous exhibe deux photos de faca pour monter une histoire ricicule pour détourner l'attention sur ce que les citoyens centrafricains vivent et observent par rapport aux contingents burundais ET LEUR DESIR DE VOIR LEURS SOLDATS REARMES. Comme on vous prend pour des petites têtes,ils accouchent des stupides pour vous faire croire que 2individus sévissent tous les quartiers de bangui ET TUENT LEURS PROPRES COMPATRIOTES. Arrêtez,ne tombez pas si bas,officiers de lamangeoire. On vous demande de bien travailler et ne pas sauver la réputation de votre mal mission par ces ineptiees. que dire de bruxelles
Toujours les mêmes comédies auprès et à l'initiative du pyromane pompier. Un pays africain voit la même chose que les centrafricains;la manière de gérer le problème centrafricain est floue et contre le peuple centrafricain.Ce n'est pas histoire d'hommes mais de cohérence et de franchise dans les actions et dans la volonté de mener à bien cette mission. Trop de collusions admises et mauvaise volonté pour la combattre et toujours couverture.Apprécier la conclusion de l'afrique du sud sur toute cette comedie de manque de ceci ou cela pour faire bien qu doit aussi se discuter ,exactement comme les centrafricains le pensent :"Pour Pretoria, les troupes étrangères déployées en Centrafrique pour tenter de ramener la paix n'ont pas de problème d'effectif, mais de commandement."
j' en profite pour remercier le frère africain de sa contribution à notre débat et pour ses condoléances
MES CONDOLEANCES AUX CENTRAFRICAINS
Par Ouédraogo
01/04/2014 17:12
Chers frères du continent ,ce que vous vivez en centrafrique votre pays,on le suit en afrique. La manière sytématique d’excuser les tchadiens comme le font la misca sous ordre de sangaris et de tout rejeter sur vos antibalakas ,me fait penser à cette manière très française de diviser pour mieux règner. Comme d’habitude il y a manipulation des gens de la transition et des hommes politiques utilisant leurs faiblesses et immaturité avançant que ce sont les antibalakas et les antibalakas,c’est bozizé et ils combattent pour lui redonner le pouvoir et aux personnes désignées pour la transition,les antibalakas travaillent pour faire échouer la transition,c’est très français, alors qu’ils savent très bien que votre bozizé ne peut arriver au pouvoir par ce scénario grossier de la France incapable . Ce n’est pas possible dans le cas de votre payIl faut réfléchir.Cela tout le monde le sait. Sauf vos politiciens.Alors pourquoi continuer à mentir et à accuser si ce n’est que pour protéger DEBY,Déby qu’on apprend que son insomnie ce sont les antibalakas et qu’il aurait demandé et c’est à cause de ce criminel en liberté qu’on ne rearme pas vos soldats. Quelle lacheté, etre soldats surarmés et incapables de pouvoir voir ses semblables à même niveau. Aucune excuse ne permet que des soldats suréquipés s’adonnent à tirer dans la foule comme ils l’ont fait. Normalement cette armée étant un problème ,la logique aurait guidé Mr hollande à faire que le retrait d’un élément à problème soit effectif de la misca et progresser or si vous voyez comment ce président français dirige son pays,ce n’est pas lui résoudra le problème de votre pays avec DEBY collé à ses fesses. Le prsident français hollande parce que son peuple est mécontent ,il dit j’ai entendu votre colère et procède à des changements,mais chez vous cette logique prévaut-elle ? vous aussi peuple concerné criez votre colère et ils savent que vous êtes mécontent dans tous les coins de votrepays,et demandent depuis le retrait du contingent tchadien,mais est-ce que quelqu’un de votre autorité,de la misca ,de l’onu qui est en fait la demande française ,est venu dire qu’il vous a entendu ? Voila le traitement différent qu’on vous inflige,on vous traite moins que des animaux car les chats et chiens ont des droits dans le pays de hollande. Vous avez ceci en double comme problème , vous avez en ce moment un président français qui ne sait décider,regardez on dit que sa base n’est pas partie voter car boude et déteste à 90% celui qu’il vient de nommer premier ministre,avez-vous dans le monde quelqu’un qui peut se faire hara kiri de la sorte ? Alors ne comptez pas sur ce personnage bizarre pour votre problème. Les africains ont relevé qu’il y a une carence d’hommes politiques chez vous et un vide que rempli les religieux,ce que je venais de dire confirme leur silence depuis les meurtres gratuits de ces soldats tchadiens de la misca,une enième bavure volontaire. On a dit à ces hommes politiques ce sont des antibalaka,c’est votre ancien président qui veut reprendre le pouvoir,ils avalent ;aucun parti ne peut mener son enquête,n’ ya –t-il pas de groupes indépendants locaux d’enquêtes,ou de journalistes pour recouper tout cela,rien sangaris a dit c’est cela qui est vrai. Ils savent tout mais ils ne voient jamais quand les assassins tuent sous leurs yeux.Ce jeu de mensonges ajouté à la non maturité politique des partis politiques centrafricains,font qu’on les manipule à l’envi . ils ne sont pas des politiques il faut inventé un autre nom ,c’est quand meme un pays qui est saigné à chaque coin de champs,de rues, du payset ils sont hommes politiques et incapables de dire non,on veut une meilleure protection de nos compatriotes,votre hisroire de bozizé ok,mais sortez de notre pays tels pertubateurs et le cas que vous évoquez, on verra quoi faire avec vous. Non pire que des moutons, ces morts,ils s’en fichent si bien que on se demande si ce sont des vrais partis ou ils sont tous financés par une meme personne ou pays qui leur donnent des consignes à observer. Maintenant que vous constatez qu’il n’ y a personne pour vous défendre centrafricains malmenés horriblement depuis 2ans,car regardez avec les nouvelles de chez vous avec tous ces morts des derniers jours aussi importante qu’elle soit une réunion,la présidente de transition et son premier ministre ont voyagé. C’est le cas de dire république bananière que dans un pays en guerre et même en non guerre ,voir les deux chefs d’exécutifs en balade. Et avec ce deuil,rester au chevet du peuple,le premier ministre aurait pu faire le voyage,mais continuer le voyage c’est pour minimiser la gravité de ce qui s’est passé chez vous ,car c’est quand meme grave que cette armée tchadienne n’arrête pas de tuer. L’abandon du voyage par la madame samba panza aurait mis le projecteur sur le problème et le monde aurait su un peu plus mais,elle s’en fout,ça ajoute à l’ arrogance affichée de ces soldats tchadiens rodés en mensonge et avec l’assurance que la France leur donne à travers un dictateur voisin et je pense que d’autres présidents français antérieurs auraient mieux géré la situation centrafricaine et indiqué à Déby l’attitude à adopter mais vous etes mal tombés. Comme vous êtes seuls,alors ne restez pas inertes,il faut manifester pour vous faire entendre localement et ailleurs. Ne faites pas des manifestations comme on a vu en France que centrafricaine , élargissez le en impliquant les africains et les européens,informez les gens avec les posters photos des morts faits par ces brutes qui sont chez vous pas pour vous aider à avoir la paix mais sont des ennemis qui sont en guerre avec vous et en rancune de n’avoir pas pu imposer leur Séléka,alors comment peuvent-ils vous proteger ou traviller pour le bien de votre pays. C’est comme si on prenait les Nazi et on les impliquaient en France dans la traque des soldats allemands. Faites signer des pétitions avec photos à l’appui comme vous voyez pour d’autres pays , exposez à la place de l’union europénne,à washington et à paris et informez réellement le monde,car vous n’avez personne,j’ai vu quelques sites centrafricains,ils ont pris les informations que les gens qui veulent étouffer vos supplices donnent,comme s il ne leur est pas possible de faire du terrain par telephone ou physiquement et donner leur version. C’est quand meme triste d’accepter jusqu’à se faire imposer une seule information. Regardez si c’était vous qui aviez tué un tchadien ,jusqu’aujourd’hui ils continueront à en parler ,à vous dénigrer à faire de la surenchère. On tue plusieurs centrafricains,on trouve à justifier. Mais il y a morts d’hommes sur tout un parcours et on vous ignore, jusqu’à votre présidente de transition qui fait comme si c’est circuler il y a rien à voir. On les a eu par leurs faiblesses et pourtant chaque etre a une tête pour réfléchir. Je pense que si vos antibalakas se battent c’est beaucoup plus pour sortir de l’emprise de Déby et non pour empêcherc madame Samba penza de réussir une transition. Pour réussir une transition il faudrait que la France soit claire par rapport aux rebelles et au tchad.Et que tout le monde soit clair avec eux. Or tout est comme vouloir installer le chaos. Alors manifestez,tant que vous ne faites rien et restez accuser les incoherences de la France et de la Misca qui ne voit que son gagne vu le comportement et la gestion impartiale des problèmes liés aux troubles dans votre par leur chef. Vos Voisins tchadiens doivent être d’un secours pour vous,je souhaite que des tchadiens se soulèvent et dénoncent à travers le monde Déby et ses soldats et ses methodes dictatoriales,les quelques tchadiens que j’ai eu à croisés en disent long sur ce criminel qui a l’oreille de Hollande et certains de ses ministres en france"

Nous sommes loin de sortir du tunnel.

Par Ngarra

02/04/2014 20:22

Les soldats tchadiens, par soif de vengeance, ont tué gratuitement de nombreux Centrafricains au PK 12, ces derniers temps. Ces crimes ont été couverts par le chef de la MISCA, le Camerounais, traître, Tumenta Chomu, visiblement à la solde de Déby. Celui-ci a avancé comme argument que ces soldats tchadiens ont essuyé des tirs de la part des anti-balles à K et qu'ils ont riposté. Faux ! Tous les témoins des tueries ont contesté cette thèse...

Le gouvernement centrafricain a fait semblant de condamner ces massacres mais cela n'a pas empêché Mme Samba Panza de prendre l'avion que lui a affrété Idriss Déby pour se rendre à Paris, puis à Bruxelles. Allez comprendre !

Ainsi le Tchad de Déby continue de tuer les Centrafricains en toute impunité et de vassaliser leurs dirigeants.

A quand le bout du tunnel ? Dans un pays normal, de tels actes équivaudraient à une déclaration de guerre. Mais comme la RCA est un pays anormal, tenez bon, les vrais anti-balles à K ! Cette couillonnade doit prendre fin grâce à votre action salvatrice.

Le gouvernement centrafricain est complice des massacres tchadiens de nos compatriotes

Par Nomzamo

02/04/2014 22:19


"Le gouvernement centrafricain a fait semblant de condamner ces massacres mais cela n'a pas empêché Mme Samba Panza de prendre l'avion que lui a affrété Idriss Déby pour se rendre à Paris, puis à Bruxelles. Allez comprendre !"

Cher compatriote Ngarra,

Pour abonder dans votre sens, le premier ministre centrafricain vient d'affirmer que "les soldats tchadiens qui ont tués des centrafricains ont riposté à des tirs" (source: info en bas d'écran sur france 24).
Le tchad honni par les Centrafricains met à la disposition de mme Mballa son avion pour son escapade parisienne puis bruxelloise. Qui peut encore douter de la traitrise de cette tchado-camerouo-centrafricaine contre la RCA?

En lieu et place des enquêtes nous avons eu droit à une déclaration péremptoire.
Oui, Mme Mballa et son premier ministre sont des traitres à la Nation Centrafricaine. Ils rendront des compte au peuple tôt ou tard. Et le plutôt sera le mieux.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués