NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Libreville: plus de 31 milliards de FCFA d’arriérés de cotisation à la CEEAC

Par journaldugabon avec AGP - 26/03/2014

L’annonce a été faite par le ministre tchadien du Commerce à l'ouverture des travaux du conseil des ministres de l’organisation régionale

 

Les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) accusent des arriérés de cotisation de 31,6 milliards de FCFA pour l’année 2013 contre 27,2 milliards de FCFA en 2012, soit une augmentation de l’ordre de 16%, a annoncé lundi, à Libreville, le ministre tchadien du Commerce et de l’industrie, Abderahim Bireme Hamid, ouvrant les travaux du conseil des ministres de l’organisation régionale.

 


© autre médias
Image d'illustration
M. Bireme Hamid a exhorté les pays qui traînent encore les pieds à s’acquitter de leurs cotisations pour le bon fonctionnement de l’organisation régionale qui peine actuellement à couvrir toutes les missions qui lui sont assignées par les chefs d’Etat de la CEEAC. «Il conviendrait, plus que par le passé, de porter un regard attentif sur le recouvrement effectif des arriérés et des contributions dues au titre de l’exercice sans lesquelles notre institution ne pourra fonctionner», a martelé pour sa part Ahmad Allam-Mi, secrétaire général de la CEEAC.

Les ministres de l’organisation sont réunis à Libreville pour élaborer le budget de l’année 2014. Ils devront en principe finaliser ce travail au plus tard ce mardi, date de la clôture de ce conseil des ministres. Actuellement la CEEAC fonctionne en grande partie grâce aux contributions des pays membres qui cependant tardent toujours à mettre la main à la poche.

Par ailleurs la Taxe communautaire d’intégration (TCI) mise en place pour financer le budget de l’institution n’est pas encore appliquée par les pays membres de l’organisation. La CEEAC qui est engagée sur deux conflits, en République centrafricaine (RCA) et en République démocratique du Congo (RDC) dépend beaucoup des contributions des partenaires extérieurs. Pour 2013, la communauté n’a reçu que 19 milliards de FCFA sur les 34 milliards de FCFA promis par les partenaires, indique-t-on.

La CEEAC regroupe 10 pays que sont : «L’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, la République démocratique du Congo et le Tchad.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués