ECONOMIE ET BUSINESS  |    

RCA/Cameroun: 05 sociétés en flagrant délit d’exploitation clandestine de l’or

Par journaldebangui.com - APA - 25/03/2014

Les sociétés épinglées ne figurent pas sur le fichier des firmes autorisées à mener cette activité

 


© Google images
Cinq entreprises ont été surprises en flagrant délit d’exploitation frauduleuse de l’or dans la localité de Bétaré Oya (Est du Cameroun), frontalière de la Centrafrique, a-t-on appris. Les sociétés épinglées ne figurent pas sur le fichier des firmes autorisées à mener cette activité, a expliqué une source officielle, précisant la découverte des malversations a eulieu au terme d’une visite inopinée des responsables du ministère des Mines, de l’Industrie et du développement technologique. Les cinq entreprises en cause sont : Gipo Mining, Ging Ma SA, D’or de lion, Danshang Ming et Fuhaï Ming.

Les autorités qui ont instruit l’arrêt des activités de ces sociétés, ont rappelé les conditions d’exploitation conformément au code minier, et dont les contrevenants qui sont tombés sous le coup de la Loi devraient s’y conformer rapidement. En plus de cette activité clandestine, les autorités ont dénoncé le non-respect par les sociétés minières des délimitations spatiales contenues dans leurs autorisations d’exploitation en débordent les parcelles à elles octroyées et dûment matérialisées.

La production de l’or au Cameroun qui est essentiellement traditionnelle est estimée à environ 100 tonnes par an même si les autorités confessent que 50 pour cent de cette quantité est écoulée dans les circuits informels par des trafiquants.

 

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Le désordre en Centrafrique arrange bien les escrocs et les mafieux de touts poils

Par Ngarra

25/03/2014 10:04

La malheureuse situation en Centrafrique est une aubaine pour tous les escrocs. Ces derniers profitent du désordre pour piller encore davantage le pays. C'est bien qu'on les ait pris en flagrant délit d'exploitation frauduleuse. Il faut leur faire payer le prix fort pour renflouer un peu les caisses de l'Etat. Les Centrafricains en ont besoin... L'autorité de l'Etat doit vite revenir.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués