NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: organiser des élections «honnêtes et transparentes»

Par journaldebangui.com et agences - 25/03/2014

C’est le but recherché par le président de l’Autorité nationale des élections (ANE) en Centrafrique, Dieudonné Kombo Yaya

 

Il a affirmé, hier lundi, 24 mars à Bangui, la détermination des membres de l’organe qu’il dirige à assurer leurs responsabilités dans l’organisation d »’élections honnêtes et transparentes », gage à ses yeux de la fin du conflit armé et d’un retour à la paix. ‘’Nous avons donc la responsabilité d’organiser des élections honnêtes, transparentes, libres, justes et propres. Ce sera notre contribution à la consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance et de la paix dans notre pays », a indiqué Dieudonné Kombo Yaya, lors d’une conférence de presse. Il a ajouté : ‘’depuis 1990, plus de 50% des conflits armés en Afrique y trouvent leurs origines. Et la République centrafricaine n’a malheureusement pas échappé à cette crise de gouvernance électorale ».

 


© journaldebangui.com
Dieudonné Kombo Yaya
Partant de là, il a lancé un appel aux partenaires au développement pour la mobilisation des ressources pouvant aider l’ANE dans l’organisation des élections d’ici 2015. A ce propos, il a déclaré : ‘’Nous attendons une aide substantielle de l’Union Européenne. Il nous faut 7 véhicules utilitaires pour les 7 membres dans un premier temps pour qu’ils se rendent dans les provinces, comme exige notre mission ».

En attendant et en dépit des difficultés d’ordre financier, matériel et humain, l’Autorité nationale des élections a, selon son président, entrepris une série d’activités dont la rédaction d’un règlement intérieur, financier et administratif, d’un code de bonne conduite pour les membres de l’instance et d’un chronogramme sur les principales phases des opérations électorales. ‘’Des visites de terrain effectuées dans 12 des 16 préfectures pour faire l’évaluation des données démographiques, de la situation sécuritaire, administrative et politique, sont à mettre à l’actif de l’ANE », a-t-il indiqué. Les copies de la loi 13.003 portant code électoral de la république centrafricaine comportant 204 articles et promulguée le 13 novembre 2013 par l’ancien président de transition, Michel Djotodia, ont été distribuées à la presse.

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Quelle idée de prendre cette appellation ?

Par Ngarra

25/03/2014 11:21

Il ne reste plus qu'à voir si vous n'allez pas vous comporter comme des " ânes " ou si vous n'allez pas nous prendre pour des " ânes " !!!

Seul l'avenir nous le dira.

une election,la democratie on quel sens pour vous,ces idiots de la pépublique qui font perpetuer l'anêrie coloniale?

Par alphonse

25/03/2014 15:59

Ils sont vraiment sur la lune,rêvent-ils déja au perdiem,vous avez une urgence dans votre pays où des soldats corrompu font tuer vos frères ou l'armée française,je suppose qu'ils ont des agents de renseignements,ils ne doivent rien ignorer,alors pourquoi on laisse faire tout cela? Pour vootre gouverne lisez le forum du titre suivant ou je vous le mets là:

IL FAUT ANEANTIR LE SERPENT PAR SA TETE CEST A DIRE DEBY
Par vis a vis
25/03/2014 12:27
Cet officier incompetent,général de la mangeoire que seuls des dictaturesafricaines peuvent produire aurait mieux fait de balyer dans son personnel et y faire regner l'ordre et la discipline. les soldats de la misca d'où qu'ils viennent ont pour mission de protéger un peuple et de désarmer.ils n'ont pas pour mission de prendre position pour un camp contre un autre et c'est ce que font certains soldats de la misca depuis et que les gens ne cessent de dénoncer et que ce general et sangaris savent très bien pourquoi,ça dégénère. ce genral Mokoko ne peut ignorer que des tenues Misca changent de destinations et permettent aux sélékas et soldats tchadiens de les arborer et passer incognito faire des dégats auprès des populations civiles,que fait ce mokoko depuis pour cela,.Après la découverte des tenues rwandaises portées par les soldats tchadiens transaction de la veuve goumba à leur insu,il est connu depuis et encore plus aujourd'hui que les soldats BURUNDAIS, pas tous mais ceux culturellement et religieusement proches des tchadiens et selekas leur filent leurs tenues au su de tous ces hypocrites aux paroles d'indignation,parce que encore ce DEBY les finance via son ambassadeur et approchés depuis par les sélékas et civils extremistes de km5,ainsi ces oldats burundais particpent à tirer sur des centrafricains. presententement au rond point omar bongo,les soldtas burundais en mission seraient en position devant et derrière appuyés par des soldats tchadiens et séleka à qui ils ont filés les tenues Misca.Les centrafricains NE SONT PAS BETES , ils savent qui est qui meme sous des habits differents,nous sommes très phisionomistes et observateurs. voila ce qui cause cette tension actuellement à bangui. le general MOKOKO SAIT AUSSI POURQUOI CETTE TENSION,IL NE PEUT PRETENDRE QUE C'EST INJUSTIFIE. Ce que ces groupes identifié qu il qualifie,ce sont des centrafricains exaspéré que ces echanges de tenues misca avec leurs assassins participent aux exactions continuent et au maintien de non acces et non désarmement du 3e arrondissement km5 et se demandsent pourquoi?Ces gens demandent d'arreter ce jeu de DEBY et de désarmer km5 et que ces soldats corrompus dans ces echanges et derapages sur les populations soient traduits en conseil de discipline ou au tribunal militaire,ce qu'un bon soldat aurait dû penser à faire ,que de continuer de rejeter la faute sur la population centrafricaine à chaque fois quand cette misca est prise en flagrant délit de corruption. on sait dire ce qui est juste,quand les burundais etaient correct on a su les applaudir mais le general n' a pas su les proteger d'une eventuelle corruption de Déby et voila l'erreur que le general ne veut reconnaitre à moins qu'ils soit corrompu lui meme. une petite capitale comme bangui tous ces soldats ne peut y apporter quelque chose de correct ,si ce n'est pas de la corruption et desordre organisée on appelle ca quoi? Centrafricains accumulez les preuves sur ces soldats,leurs martricule et photo par rapport à leur visage et autres,tout cela à ajouter au dossier Déby, ça prendra du temps on aura le jugement de déby sur le cas centrafricain,regardez Habré. Et que ces soldats naifs sachent que le cpi ,ce n'est pas que pour les chefs d'Etats,eux tous y figurereont avec leurs responsables qui laisssent faire. Pourquoi tant de superposition de commandement qui ordonne quoi et commande ces soldats,pourquoi d'uatres sont dans la corruption et ces chefs sont d'une passivité devant les derapages de ces soldats mais pour ouvrir leur boite sur les anti balakas,ils en ont des mots. Et cette présidente de transition qui est devenue aphone alors qu'on doit l'entendre défendre un peuple.Elle est tellement mouillée que peut-elle dire c'est exactement comme ziguélé et tiangaye et en etaient reduit à ravaler des couleuvres quand seleka deraillaient,etant tous achetés par le meme sanguinaire DEBY;Et ce premier ministre accidentel comme son chef quand j'ai lu qu'il se plaignait depuis le paiement de traitements de fonctionnaires les musulmans n'ont pu toucher ,mais s'est -il posé la question et dire haut que depuis que seleka tient km5 en otage et fortreresse pour tuer tout centrafricain qui s'y hasarde que c'est une réelle préoccupation? AUJOURD HUI ILS LAISSENT LES BURUNDAIS ASSISTES DE LEURS DELINQUANTS TCHADIENS ET SELEKAS DEGUISE SOUS TENUES MISCA BURUNDAIS TIRER SANS ARRET FAISANT DES MORTS CENTRAFRICAINS sous prtextex de barricades mais les barricades qui interdisent l'acces du km5 aux centrafricains ne sont elles pas à demntler coome l'acharnement que vos misca et complices mettent contre les memes populations? j'espère pour la catherine et son premier ministre et autres traites qu'ils vivront le reste de leur vie en exil ,car pour nous nous savons ce qu'ils sont. j'apprecie la phrase de ngarra qui disait:"la toilette de la présidente de transition s'ameliore de jour en jour,héééé catherine le peuple souffre! ca veut tout dire cette phrase. quel centrafricain peut laisser des soldats payes au nom de son pays se livrer à ce désordre que je viens d'évoquer sans prendre de decision concrète et veut reduire son armée à ce que de faux conseillers lui disent. centrafrique livrés à ces ennemis et saignée dans toutes ces provinces,quel centrafricain raisonne encore en terme d'ethnie pour que cette catherine nous vienne si stupide et traite ce pays de l'epoque où elle a acquis son education de passage ado adullte seul modele pour elle malgré les etudes? SANGARIS SERT A QUOI, SON experise est pour faire laisser pourrir? on sait que les officiers sont dans une autre logique et ces jeunes qu'ils mettent comme soldats ne sont engagés ne sont que des jeunes à qui on n' a pas promis de grands conflits et se sont engages pour de raisons precises. j'ai des amis engagés ailleurs,c'etait pour se faire des economies et on leur disant pas affectés à tel et se retrouvent sur ça. Que decide Hollande s'il sait au moins décider face à tout ce bordel et desordre misca qui est en grande partie l'oeuvre de leur Deby auprès des ETATS OU SOLDATS ENGAGES;LES SOLDATS AFRICAINS .QUELLE HONTE A L IMAGE DE LEUR POUVOIR CORROMPU ET DICTATORIAL,AUCUN SENS DE DEVOIR ET DISCIPLINE. dans ce cas,ces soldats sont des bras inutile,ils remplissent inutilement des quota et la communauté internationale pense que le quota en soldats est atteint alors qu'ils ne servent à rien. Et le cas centrafricain a besoin plus de bonne stratégie que de ces bras inutiles,une bonne logique de terrain meme avec un nombre restreint de gens appuyés par la population aurait suffit et que ces délinquants corrompu payés à foutre le bordel rentre chez eux,car trop de mort et ça continue. depuis trois jours pas de quietude,de jours que de nuit ça veut dire quoi tout cela. le compatriote qui a ecrit hier a ecrit rwandais mais c'est des burundais qu'il s'agit. un ami tanzanien m'a dit que les soldats burundais sont hais partout cer cette meme collusion quand ils retrouvent des leurs culturellement

Mon frère VIS à VIS
Par NADE Berty
25/03/2014 14:35
Mon cher "Vis à vis", je comprends ton exaspération .Même nous qui sommes à l'extérieur sommes excédés par la situation que vit notre cher pays depuis l'entreprise de conquête du pouvoir par les ANIMAUX de la séléka...Notre pays dans cette affaire est victime d'une mainmise française qui ne dit pas son nom .Ce mangeur de kola aux dents sales de Déby n'est en réalité qu'un bras dont se sert cette France pour liquéfier notre pays afin de mieux nous dominer pour continuer à spolier notre sous-sol. Comment comprendre que les troupes françaises( cinquième puissance militaire au monde) dont on n'a de cesse de chanter le professionnalisme n'arrivent-elles pas comme tu l'as si bien dit à instaurer l'ordre en centrafrique. Pense-t-elle que le sang n'a pas assez coulé?
Cette même France est parfaitement au parfum des pratiques ambiguës au sein de certains contingents de la Misca à savoir hier les Tchadiens et aujourd'hui les
Burundais et se tait.
Cela accrédite bien la thèse selon laquelle notre pays est victime d'une CONSPIRATION internationale ourdie par la France et ce à cause de nos richesses du sous -sol.
Quant à Samba Mbana...eh bien ce n'est qu'un pion placé à dessein pour servir la cause de ceux qui l'ont placée et ses intérêts à elle.On n'a pas grand chose à attendre d'elle.
Elle semble confondre diriger un pays à un concours de beauté ou à un défilé de mode. Elle est dépassée par les réalités de l'exercice du pouvoir.
Un début de lueur ne pourra poindre à l'horizon à mon avis que quand les Faca seront remises en selle...

general mettez de l'ordre dans votre misca
Par alphonse
25/03/2014 15:51
Cette MISCA,c'est à quelque chose près et de façon polie qu'on lit que les prêtes constatent l'inéfficacité de la misca et l'effet pervers de leur disposition sur le territoire. L'armée africaine surtout celles des pays présents,sont des armées politiques,parents cousins du village des dictateurs ou du village de leurs epouses. Donc ces soldats sont d'abord à la solde de la politique de leurs pays dans leur jeu en centrafrique. les pays "neutres" sont pris au piège. les burundais font parler d'eux depuis personne ne bouge. le changement d'attitude des soldats burundaisa commencer rappeler après une visite de BOUYAYA au tchad comme quoi médiateur ou je ne sais plus quoi reçu par déby pour parler de la crise centrafricaine et depuis on parle des burundais qui travaillaient jadis de concert avec des jeunes qui leur indiquaient de susceptibles caches d'arme,changer brusquement,trainent dans les manoeuvres ou tirent sur les jeunes qui ne comprennaient pas pourquoi eux et les seleka tirent sur eux,puis il y a eu les camions des civils tchadiens accompagnés à la sortie de la ville par les memes soldats burundais qui disaient que tout a été fouiller,que de fouille nécessaire ne sont nécessaires,mais l'entetement des soldats centrafricains du 12km a fouiller quand même pour y découvrir un arsenal de parfait guerrier avec munitions et armes saisis sous les huées de la population sur les soldats burundais repartis hontueux,puis leux aggressivité sur la population du 3e et depuis cette rumeur qui se confirme par l'echange de tenue militaire misca tchad avec les selekas et soldats tchadiens pour continuer a opéré malefiquement là où ils ne sont pas supposé être,et cela tout bangui sait et meme ces generaux,alors venir nous divertir. Ces soldats des Etats de dictatures par lesquels ils sont soldats hautement gradés ne repondent pas d'ordre militaire mais de ces dictateurs sanguinaires qui ornent l'afrique centrale. Et ils sont solidaires dans le mal,ce n'est pas pour rien ils sont tous dans des confréries où certains des nôtres comme maitre tchangai y est entrainé et perdu toute leur liberté de parole.Et un ziguélé nous faire du djotodia l'homme de la situation et doleguele nous sortir l'arrivée des sélékas un mal nécessaires.Les cassettes existent,ils ne peuvent le nier aujourd'hui devant leur comportement non democrates avide de situation où se positionner et voila ,le pays ,un an après
La samba pkanda ou nBana comme les centrafricains la surnomme aujourd'hui,c'est une ambitieuse sur rien du tout. Si elle avait quelque chose de consistant en se présentant à cette candidature arrangée honteuse en faisant un pacte honteux comme elle l'a fait, elle aurait été claire avec des plans clairs et nets et ce sera elle qui dira quoi faire au vu des failles sur le terrain. mais elle est comme on dit au Cameroun:"elle est arrivée" .Pour elle ,elle a touché le plafond c'est cela son but de la vie,pas un combat qui laisse quelque chose à l'histoire. Et en faisant un pacte comme elle a fait et en s'entourant comme elle a fait elle ne peut prendre une décision neutre. On n'a pas besoin de faire de grande études pour le comprendre et demain elle ne peut prétendre être soumise aux pressions ou ne peux rien décider car en acceptant ce qu'elle a voulu pour etre perchée là,elle savait qu'elle ne peut être juste et défendre une bonne cause. le mieux qu'elle peut rendre à se pays c'est de jeter son tablier car entre elle et le peuple c'est le divorce,il n ' y a plus de confiance.Malgré sa collaboration avec djotodia qui a étonné plus d'un,on avait déja une idée du personnage mais malgré tout les centrafricains se disaient c'est une des nôtres,mais très vite elle a su se dévoiler. A son niveau prétendu de culture si réelle assimilation de cette culture,a-t-elle besoin de reproduire et amené centrafrique dans cette viellerie de nommination parents ,belle famille etc et d'afficher indirectement son attachement aux criminels seleka? déja elle juriste prétendue qu'elle est,elle nous a fait refait du djotodia:je jure devant dieu,
depuis Déby s'attèle a rendre difficile la remise de l'ordre en centrafrique et les attitudes des soldats tchadiens ,puis burundais qui devraient eveiller l'intelligence de toout etre apres leur brillante prestation,cette dame est là comme une etrangère a un pays où elle se trouve. Même des etrangers qui quittent centrafrique plaignent les centrafricains,elle non,seule l'interesse son defilé de mode et paraitre,mais paraitre avec quel physique?
Ces officiers misca payés cherement pour des missions qu'ils n'assument pas correctement,et c'est une vache à lait où y concentrent des gens de leur région pour venir faire de sous et que leurs dérives échappent à toutes sanctions militaires qui devraient etre le principe de comportement des armées;Il serait mieux d'envisager des gens des pays où il y a une culture de l'armée.Le problème centrafricain serait simple si les politiciens,les transitonnels(gouvernement et ce cnt )etaient sains or ils sont au départ parti pris,corrompu et ne peuvent nous amener que vers ce desordre si on ajoute le flegmartise des politiciens qui ne donnent pas directives nettes aux sangaris qui se forgent un passe temps comme on l'entend en tant que chercheurs d'or ou de diamants.

ILS RAISONNENT EN MANGEOIRE,LE BON SENS NE PEUT Y ETRE QU'ABSENT

Par MARCO

26/03/2014 17:39

j'ai lu quelque part qu'on juge un pays par ces politiciens et ces élites,c'est le cas de le dire. Comment produire de tels nullards avec tout ce que ce pays a depensé en bourse pour ramasser de tels tonneaux vides; BON DIEU ?PITI2

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués