NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Congo: 4ème réunion du Groupe de contact sur la République centrafricaine

Par journaldebangui.com-APA - 21/03/2014

Les Centrafricains appelés à se réconcilier pour la mise en œuvre de la feuille de route de la transition

 

Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, a appelé vendredi, 21 mars à Brazzaville les Centrafricains à «une véritable réconciliation nationale catalyseur de la mise en œuvre effective et consensuelle de la feuille de route de la transition dans le pays ». En effet, dans son discours à l’ouverture de la 4ème réunion du Groupe de contact sur la République centrafricaine en proie à une insécurité depuis mars 2013, il a fait remarquer que «face au naufrage collectif d’une nation, nul ne peut s’exonérer de la moindre responsabilité». D’où, a-t-il dit, «la nécessité et l’urgence, comme le recommande la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), d’une véritable réconciliation nationale qui doit servir de catalyseur à la mise en œuvre effective et consensuelle de la feuille de route de la transition». Il a fait remarquer qu’il «appartient d’abord aux Centrafricains de construire leur pays, de le sauver du danger, les apports extérieurs ne pouvant se substituer à l’appropriation par le peuple centrafricain de son destin».

 


© acap-cf.info
Mme Samba-Panza lors de sa première sortie internationale au Congo
Denis Sassou N’Guesso a saisi cette occasion pour se féliciter de «l’excellent partenariat instauré à l’occasion de cette crise entre la CEEAC et la Commission de l’Union africaine après avoir remercié tous les partenaires qui ont mobilisé leurs ressources en faveur de la Centrafrique». «Par leur élan de générosité, ces partenaires ont démontré que la solidarité internationale n’est pas un vain mot, que le peuple centrafricain n’est pas seul, que l’Afrique ne supporte pas seule le fardeau d’une situation qui peut engendrer des conséquences désastreuses pour la paix et la sécurité internationale», a encore dit le président congolais.

Après avoir déploré le climat de forte tension qui a aggravé la situation humanitaire dans le pays conduisant à la mise en place d’un nouvel exécutif, le chef de l’Etat congolais a salué «le travail formidable» que la Misca, déployée le 19 décembre dernier, a accompli sur le terrain avec l’appui de la force française Sangaris, pour ramener «la paix, la sécurité et la stabilité. Le chef de l’Etat congolais, qui pense que c’est maintenant qu’il faut agir pour sortir la RCA de la crise multiforme qui la secoue, a fait remarquer qu’il ne «doute pas sur l’engagement de l’ensemble des partenaires de la RCA à faire le geste tant espéré, le geste salvateur pour aider un peuple guetté par le naufrage à retrouver le chemin de la normalité et de la dignité».

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LA JUSTICE POUR TOUS LES VICTIMES ET LA RECONCILIATION VIENDRA APRES

Par famoundjou

22/03/2014 20:37

la maniere ou les dirigeants des pays freres de l,afrique centrale traite la rca est troublant,apres ce mini-genocide on appelle a la reconciliation,NON A L,IMPUNITE,beaucoup de compatriotes ont perduent la vie dans les 1 an passe,car nous tous posons la question pourquoi?seul une justice independante peux determiner les responsablites et punir les coupables pour que les familles puisse faire le deuil,des personnes sans scrupules ont dans les decenies passe emmener notre territoire avec la complicite des pays comme l,ex-empire colonial,et surtout le tchad des drames humains qui n,ont pas lieu d,etre en RCA.LA DICTATURE IMPOSEE par la france en rca et dans les pays de l,afrique centrale sont les resultats de la mauvaise gouvernance et la souffrance des peuples resultant d,une maniere a donner envie a tout les politiciens de rever a la magistrature supreme par des moyens anticonstitionels emmenant les drames et mini-genocide en afrique.

c,est paradoxal que le president congolais de brazzaville,un soutient au regime tyranique du MOLLAH NDOTODIA parle de reconciliation sans une justice,les aller-retour de NDOTODIA a brazza dans le village natal de SASSOU est un acte de complicite,car avant le coup-etat de NDOTODIA les preparatifs s,etaient derouler a DJAMENA puis BRAZZA afin de coordonner les actions militaires,voila le resultat aujourd,hui monsieur SASSOU,vous emmener un grand drame pour les interets de la france,ne pouviez vous pas chasser BOZIZE et epargner le peuple centrafricain?OUI mais vous ne vouliez pas,vous partagez la responsabilite dans le drame actuelle.

au derniere nouvelle le TCHAD qui se prend pour une force militaire mondiale va envoyer plus de 500 soldats a bangui?pourquoi,les centrafricains ont deja fait savoir a L,UNION AFRICAINE,L,ONU,UNION EUROPEENE que les tchadiens sont les instigateurs numero 1 dans la crise centrafricaine,ils prennent partie dans la guerre,c,est le resultat de cette campagne de recolonisation par la france neocoloniale qui utilise ce pays,le but du tchad est d,empecher la rca d,exploiter le petrole situe a BOROMATA,mais cette richesse est centrafricaine,le projet ira a son terme.


madame SAMBA PANZA est la suite logique des selekas,le tchad controle encore la RCA c,est inadmissible,nous n,allons jamais nous laisser diriger par IDRISS DEBY,que les choses soit claire,la rca est un pays souverain,nous appelons tous l,afrique a aider politiquement la rca dans la restauration de la democratie et le bien du peuple.si la france et le tchad prepare un caffouillage pour placer une personne la crise deviendra grave,car les centrafricains veulent ine paix definitive,la guerre dure 18 ans maintenant.assez de souffrance infliger gratuitement a un peuple pacifique.nous ne voulons plus des tchadiens dans la force africaine MISCA,tous les mercenaires qui tuent en rca sont des tchadiens a 70%,BABA LADE un tchadien envoyer par DEBY pour occuper a nouveau la rca maintenant une partie de notre territoire est annexer et l,armee centrafricaine n,est pas toujours operationnelle car une force obscure les empechent.OUI A LA JUSTICE POUR LES VICTIMES DE CETTE GUERRE ET APRES LA RECONCILIATION VIENDRA.WAIT AND SEE.

Qu'on nous foute la paix,tous ces incapables chez eux qui sont experts en centrafrique et donneurs de leçon

Par jean pierre

24/03/2014 15:48

Ne distrayez pas les gens ces fosseurs de tombe des centrafricains et de centrafrique. depuis un moment les gens parlent des corruption de certains soldats de la misca envoyés par le soin des transports americain à savoir rwanda et burundi et voilà que sangaris dont les chefs doivent veiller à ce que la mission soit nickel laisse un laisser aller et ferme les yeux sur les travers de ces troupes que je comprends les arrange car au dicrédit des etats unis qui les a formés et facilement corrompus par déby et ses pions en centrafrique en premier lieu la presdiente de transition, car comment comprendre que des habits de ces contingents soient fournis et habillés par des sélékas et soldats tchadiens pour continuer des exactions en centrafriques à tel point que un centrafricain croisant un soldat misca ne sait qui est -il vraiment.Comment des tenues des soldats qui ont la charge de la proctection de cette traitresse se retrouvent pour d'autres destinataires? c'est de la même manière que fomac avait donné les tenues fomac à séléka d'alors qui se retournait contre la FACA qui les prenait pour des soldats amis. Comment le même scénario se répète ,à qui profite tout cela? hier déby etait à fond dans ses manoeuvres,aujourd'hui avec tous ces corrompus qui encadre la mission en centrafrique,il y a à se poser de réelles questions.Si cette équipe gouvernementale est la avec sa présidente qui n'inspire aucune confiance,ne parvient pas à protéger correctement les centrafricains ,ni a prendre en compte leurs observations,qu'il démissionne et que la catherine samba panza rend son tablier. C'est cela l'humilité quand on est là et qu'on voit que rien ne bouge que de s'accrocher et penser à s'enricher sur le sang du peuple,il faut avoir le courage et l'honnetete de dire qu 'on jette l'éponge.Car qu'est ce qui a changer pour les centrafricains? quelle est la réelle valeur de l'armée française si ce n'est que celle de nager dans des eaux troubles.Une petite ville comme bangui,ne peut-elle pas trouver une stratégie pour donner une quiétude et protection à ce peuple ,la résolution de l'onu etait claire,pourquoi refuse-t-elle de désarmer km5 et laisser séléka déguisée en civils et les musulmans extremiste continuer à tuer et enleber nuit et jour sans que cela soit un problème pour ces sangaris, pour HOLLANDE et LEDRIAN? On sait que plus c'est loin c'est chaotique ,ces soldats français qu'on dit voir plus sur les chantiers de mines d'or et diamant que de coordonner une sécurité d'un pays,demain avec d'autres rapaces,ce sera quoi? Les rwandais n'ont -ils pas de conscience pour se laisser salir l'honneur de la sorde,n'est ce pas de cette façon que cette même france voulait les meler et pietiner leurs objectifs nationaux et niaient tout ,faisant n'importe quoi ,n'eut été un officier canadien qui les a dénoncé ,vous n'en seriez pas là. Au lieu d'être là et servir d'autre servir à ceux qui dénoncent les magouilles pour sauver un pays,vous vous laisser betement manipuler par cette sorcière de la transition qui n' a rien d'une mère,mère pour ses enfants mais juste démagogie de mère pour les autres. Car quelle mère dormirait noyant le pays dans le noir où vivent ses enfants par des coups de feux incessants,quelle mère accepteraient que des gens accueillis chez elle ,piétine l'hospitaklité et empeche ses enfants de s'amuser dans toute sa concessions, quelle mere accepte qu'on continue de tuer sans qu elle donne des directives fiables pour faire ce qu'il faut et s'asseoir avec les assassins de ses enfants. dans tout pays ,quand on acquiert une nationalité qui n'est pas de son origine et qu'on devient un danger pour une nation,on est exposé à la déchéance de la nationalité. ces assassins ne vont pas crier nous sommes centrafricains parce parce et commettre ces horreurs et espérer restés centrafricains; Il faut penser à déchoir qui va l'encontre de qui est l'esprit de convivialité dans le pays d'acceuil et d'adoption.MME SAMBA PANZA chaque jour des centrafricains tombent meme par les balles des soldats precis de la misca que vous savez bien,est ce comme cela qu'on protège un peuple? on peut etre pauvre, mais avoir une dignité par sa détermination à se faire respecter et respecter son peuple ,mais vous estes vous de quel coté? Avez vous vraiment diriger une entreprise?Quelle direction donnez vous à sangaris et misca pour que ces mic mac finissent et que le peuple n'est pas à faire le boulot a votre place.Pour aller raconter des foutaises vous savez trouver des radios internationales,allrz y et dites clairement que la stratégie sangaris est incoherenteou qu il n ' y a jamais de strategie,voila ce qui se passe sur le terrain,le peuple et vous veulent ca et ca. Bien si on tente et que ca ne marche pas d'accord mais depuis que les gens dénoncent ,sangaris laisse pourrir,est ce ce qui les arrange? Bien j'appelle chaque centrafricain à écrire aux responsables de tous les pays occidentaux préoccupés par centrafrique,écrivez au congrès americain,à l'ambassadeur americain ,à obama,à l'union européenne à l'union africaineet tous les autorites de ces pays et expliquer ce que sangaris et misca sur place et le quotidien;le bordel nourri. et vous journalistes,vous parlez localement c'est bien,mais contactez vos collègues des medias internationaux comme BBC?VOIX DE L'AMERIQUE ET les autres et faire connaitre au MONDE la magouille qui se trafique où des soldats censés protéges un peuple sont vite détournés de leur mission et corrompus par le meme Deby qui defie toujours tout le monde devant une france molle face à lui et le qatar.Chers compatriotes,dimanche prochains vous qui votez,restez dans l'abtention ou votez blanc

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués