DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

UE: 3ème assistance humanitaire d'urgence vers la Centrafrique

Par journaldebangui.com - 17/03/2014

Près de 100 tonnes de médicaments, d'aliments, d'eau potable, d'articles sanitaires, d'équipements de télécommunications et de deux véhicules sont ainsi acheminés

 

La Commission européenne a annoncé lundi un transport aérien pour la troisième fois de l'assistance humanitaire d'urgence vers la République centrafricaine qui est en proie au conflit armé et à une crise humanitaire. Il s'agit d'une contribution de plusieurs organisations non gouvernementales à savoir Médecins du Monde, Médecins Sans Frontières, Action contre la Faim, Croix Rouge française, Save the Children, Merlin, Conseil norvégien des réfugiés, Première Urgence et Croix Rouge internationale. Près de 100 tonnes de médicaments, d'aliments, d'eau potable, d'articles sanitaires, d'équipements de télécommunications et de deux véhicules sont ainsi acheminés lundi vers la Centrafrique depuis la ville côtière belge d'Ostende.

 


© autre médias
Image d'illustration
Selon la Commissaire européenne à la coopération internationale, l'aide humanitaire et la réaction aux crises, Kristalina Georgieva, plus de 232.000 sans-abri se trouvent dans la capitale centrafricaine Bangui et 650.000 personnes déplacées dans tout le pays, leur survie dépend de l'assistance humanitaire. En réponse à la crise humanitaire en Centrafrique, la Commission européenne avait organisé un pont aérien afin de transporter l'assistance humanitaire et des travailleurs humanitaires à Bangui depuis le Cameroun, l'Europe et le Kenya. La Centrafrique est l'un des pays les plus pauvres du monde et souffre d'une décennie de conflit armé. Depuis la reprise des violences en décembre dernier, plus de la moitié des 4,6 millions de Centrafricains ont besoin de l'assistance d'urgence et la Commission européenne a déclaré avoir déjà débloqué 45 millions d'euros à cette fin.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

D'accord avec l'aide d'urgence, mais il faut aider durablement la population centrafricaine.

Par Ngarra

22/03/2014 13:19

Dans ce contexte de crise que connaît la République centrafricaine, je comprends parfaitement le rôle salutaire de cette assistance humanitaire. Merci aux différentes ONG qui ont contribué à cela. Ceci étant, il vaut mieux apprendre à quelqu'un à pécher plutôt que de lui donner du poisson à manger, dit ce proverbe chinois.

Pourquoi, les pays dits riches se plaisent toujours à appauvrir les pays dits pauvres, en y déclenchant des situations de crise ( mutineries, coups d'Etat, guerres civiles, conflits religieux, etc ) pour pouvoir y intervenir pour, soit-disant, assister humanitairement les populations ? Vous savez bien qu'en temps de trouble, on ne peut pas se développer, mais qu'on s'appauvrit. Arrêtez votre perversion.

Les pays dits riches ont atteint le paroxysme de leur développement. Maintenant ils ne vivent que dans le virtuel et la déstabilisation des autres pays qui cherchent à émerger. C'est malhonnête.

Pourquoi les 45 millions d'euros utilisés dans le cadre de cette " intervention humanitaire " n'ont pas été débloqués avant pour aider la RCA à développer ses infrastructures routières, l'habitat, la construction des châteaux d'eau dans les différentes localités du pays ainsi que la mise en place du réseau de distribution de l'eau potable, la scolarisation des enfants, l'amélioration des structures sanitaires, bref ! Il ne manque pas d'eau en Centrafrique, il ne manque pas d'aliments ( en temps de paix ) en Centrafrique...

Aussi, au lieu de toujours envoyer des soldats étrangers en Centrafrique, pourquoi ne pas utiliser les moyens financiers et matériels dont disposent les différents pays intervenants ou l'ONU pour former l'armée centrafricaine en qualité et en quantité ? Tous les moyens sont bons pour ces pays pour appauvrir davantage la RCA et le mettre sous leur joug. C'est malsain.

Comment peut-on se faire bonne conscience en sachant qu'on est soi-même responsable de la situation catastrophique du pays qu'on prétend sauver ? Que les gens qui se disent intelligents répondent à cette question.

So tâ boubangô zo lâ ! Mon zi lé ti mon mâ ! moléngué ti Bé-Africa.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués