NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Martin Ziguélé dans les starting-blocks

Par Source: jeuneafrique.com - 07/03/2014

Il n'a pas encore officialisé sa candidature à la prochaine élection présidentielle en Centrafrique mais y pense très fort

 


© jeuneafrique.com
Martin Ziguélé
Martin Ziguélé, président de l'Alliance des forces démocratiques pour la transition (AFDT, plateforme regroupant les partis de l'ancienne coalition de l'opposition démocratique), s'active et multiplie les déplacements. Ancien Premier ministre d'Ange-Félix Patassé et candidat officieux à la prochaine élection présidentielle en Centrafrique, Martin Ziguélé (photo) se prépare activement. Ses équipes de l'Alliance des forces démocratiques pour la transition (AFDT), plateforme regroupant les partis de l'ancienne coalition de l'opposition démocratique dont il est le président depuis le mois de janvier, ont rédigé une première version de son programme.

Après avoir assisté, du 13 au 15 février, au forum de Bamako, où il a notamment croisé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, il s'est envolé pour Paris, où il séjourne depuis le 17 février. Il y a été reçu par Jean-Christophe Belliard, directeur Afrique au ministère des Affaires étrangères, et par Cédric Lewandowski, le directeur de cabinet de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Il devrait l'être prochainement par Thomas Mélonio, l'adjoint d'Hélène Le Gal, la conseillère Afrique de François Hollande. Son parti, le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), étant membre de l'Internationale socialiste, Ziguélé a aussi profité de son séjour parisien pour s'entretenir avec Harlem Désir, le premier secrétaire du Parti socialiste.

 

 

 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LE SYNDROME DE LA RETRAITE

Par ALKALY

07/03/2014 14:12

APRES AVOIR CONTRIBUE A FOUTRE LE BORDEL DANS CE PAYS PARCE QU'ANIME PAR UNE SOIF SANS BORNE DE VENGEANCE ET DE REVANCHE QUI N'EST RIEN DE PLUS QUE LA HAINE, CE MONSTRE VA REJOINDRE SON COUSIN DOLOGUELE DANS LA DANSE POUR NE PAS DIRE LA COURSE FAMILIALE, POUR LE POUVOIR. ILS N'ONT PAS DE PROGRAMME A PART UNE CAPACITE DE NUISANCE BIEN DEVELOPPEE ET RENFORCEE PAR DES ALLIANCES CONTRE NATURE! POUR FAIRE BON GENRE, ON VERSE DANS UNE DEMAGOGIE MALVEILLANTE EN EVOQUANT LE PRESIDENT DU MALI, LE SECRETAIRE DU PARTI SOCIALISTE FRANCAIS, LE PRESIDENT HOLLANDE, LE PRESIDENT DE LA PLUS GRANDE PUISSANCE MONDIALE, HISTOIRE DE SE DONNER DES ASSURANCES SUR LES SOUTIENS DES RESEAUX PUISSANTS DANS LE MONDE.
BIEN EVIDEMMENT, ILS N'ONT PERSONNE QUI PEUT RESISTER A LEUR CROISADE CAR CES ALLIANCES LES PROTEGENT NUIT ET JOUR ET LES NOURRISSENT SI BIEN QUE LE SYNDROME DE LA RETRAITE NE LES QUITTE PLUS!
OUI, SYNDROME DE LA RETRAITE PARCE QUE SANS LE POUVOIR, C'EST LA GALERE AU CREPUSCULE DE LA VIE! PAUVRE CENTRAFRIQUE!

Pourquoi trahir sa partie à la FranceAfrique instrument néo-colonialiste?

Par sorokaté

07/03/2014 14:30

"....Après avoir assisté, du 13 au 15 février, au forum de Bamako, où il a notamment croisé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, il s'est envolé pour Paris, où il séjourne depuis le 17 février. Il y a été reçu par Jean-Christophe Belliard, directeur Afrique au ministère des Affaires étrangères, et par Cédric Lewandowski, le directeur de cabinet de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Il devrait l'être prochainement par Thomas Mélonio, l'adjoint d'Hélène Le Gal, la conseillère Afrique de François Hollande. Son parti, le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), étant membre de l'Internationale socialiste, Ziguélé a aussi profité de son séjour parisien pour s'entretenir avec Harlem Désir, le premier secrétaire du Parti socialiste..."

Monsieur Martin Ziguélé, le peuple centrafricain cherche des voies et moyens pour se débarrasser de la FranceAfrique cependant vous continuez à nous trahir au près de la France qui nous maintien dans cette honte.

Monsieur martin Ziguélé, ne vous trompez pas. Tout se paye ici, vous êtes un traître , vous nous aviez vendu à la France et Déby juste pour prétendre accéder honteusement à la présidence. Mais alliez vous réussir? voyez vous comment vous vous prostituez pour devenir président contre la volonté du peuple Centrafricain. Ce que vous faites en contre les idéologies de notre père national B. BONGANDA.

Par votre traîtrise nous avons vécu les atrocités des seleka qui nous ont déshumanisé.
Oui, monsieur Ziguélé votre soutien avec le PS Français est synonyme de nous maintenir dans la servitude néo-colonialisme. Le peuple centrafricain vaincra.

Vous n'avez jamais dénoncé le Tchad, ni les troupes Tchadiennes avec ce que nous subissons. La France est alliée de monsieur Idriss Déby et vous aussi allié de la France ce qui veut dire nous peuple Centrafricain nous sommes pris en étau, mais jusqu'à quand?
Pensez vous être le président dont aspire le peuple Centrafricain?
Non, nous avons besoin d'un président anti- FranceAfrique, nous avons besoin d'un président proche de nous que de la France. Un adage Africain" L'ami de ton ennemi est ton ennemi.."

Je ne vous défends pas de faire la politique , mais ce que vous faites est ce que je qualifie d'une politique de la trahison.
Par le passé vous avez combattu le président fondateur de MLPC feu A.F.PATASSE afin de l'éjecter à la tête du parti chose faite ce qui a eu de répercussions négatives sur sa santé morale.

A chaque circonstance dans notre pays vous vous métamorphosez en structure politicarde dans le but de devenir président , seule la vérité vous rattrapera. Votre famille et parents sont sous l'abri en France , vous êtes entre les deux avions cependant la seleka nous décime à volonté, vos amis Tchadiens nous tire dessus comme des animaux sauvages.

Vous êtes une HONTE pour l'Afrique libre, vous êtes une Honte pour la démocratie en Afrique, vous constituez un danger pour la nouvelle Afrique politiquement et économiquement indépendante.

Le peuple Centrafricain vous attend le moment venu.
Qui vivra VERRA.
Qui sème le vent récolte la tempête.

Sorokaté Alias Domzan-Bene.

Les dés sont encore pipés en Centrafrique. Attention !

Par Ngarra

07/03/2014 16:55

Après avoir lu les commentaires de mes deux compatriotes qui m'ont précédé et que je salue, je me permets de vous décortiquer les manigances, les manoeuvres mises en place pour faire de Ziguélé le prochain président de la République centrafricaine.

En effet, c'est depuis longtemps que je vois arriver Ziguélé avec ses grands sabots. " Monsieur le président " comme l'appellent ses proches ( président du MLPC, mais... ), magouillait depuis l'arrivée des socialistes au pouvoir en France ; étant donné qu'il était lui-même membre de l'Internationale socialiste et qu'il côtoyait depuis quelques temps des gens comme Fabius ou Harlem Désir, il en a profité pour se positionner très tôt pour la présidence de la RCA.

La rébellion des sélékas a eu lieu en décembre 2012. Aux accords de Libreville qui ont suivi, " Monsieur le président " met en avant Tiangaye pour devenir le Premier ministre de Bozizé en janvier 2013. " Monsieur le président " savait que les gens qui vont diriger la transition ne pourront pas se présenter aux élections présidentielles à la fin de la transition.

Bozizé tombe lamentablement le 24 mars 2013, les sélékas sèment la terreur en Centrafrique, mais " Monsieur le président " attend tranquillement la fin de la transition pour prendre la place qui lui revient de droit...

A l'approche de la démission souhaitée de Djotodia et Tiangaye en janvier 2014, " Monsieur le président " court à Bangui pour convaincre les partis d'opposition composant l'ex FARE de constituer un nouveau parti politique unitaire, l'AFDT, dont il prend la présidence en vue des élections présidentielles de 2015.

Depuis, il s'active et multiplie les déplacements pour s'afficher... Il a déjà été Premier ministre de Patassé jusqu'à sa chute en 2003. Sait-on exactement ce qu'il a fait pendant la primature qu'il a exercée ? C'est à ce titre que je dis que les socialistes français se trompent de stratégie. Laissez les élections se dérouler en toute transparence en Centrafrique et vous verrez que cela fera du bien aux deux peuples, français et centrafricain. Parole de Ngarra.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués