NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: le Président du CNT veut l’application la feuille de route de la transition

Par Etienne Vikoma/Acap - 06/03/2014

A l’ouverture de la 1ère session ordinaire de l’année 2014, Alexandre-Ferdinand Nguendet a invité le gouvernement à se mettre au travail en vue d’atteindre les actions prioritaires du moment

 

Cette session ordinaire a permis au Président du CNT de donner les grandes orientations des actions parlementaires de l’année en cours qui consistent entre autres de contrôler les activités du gouvernement. Parmi ses actions prioritaires, le CNT a demandé au gouvernement de procéder urgemment au déploiement des forces de police et de gendarmerie afin d’intervenir efficacement en appui aux opérations de sécurité intérieure engagées par les forces internationales. Mais aussi de l’implication des Forces Armées Centrafricaines (FACA) dans le processus de sécurisation et de pacification du pays.

 


© autre médias
Le CNT veut contrôler le GUNT
Au sujet de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, le Président Alexandre-Ferdinand Nguendet a exhorté le Gouvernement à poser des actes concrets afin de créer les conditions du pardon et de la réconciliation nationale, mais sans impunité. Pour ce qui est de la relance économique et la reconstruction post-crise, il a fait savoir au gouvernement que les stratégies et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs sont déjà définis dans sa feuille de route et il ne lui reste qu’à les appliquer. Sur la préparation des élections, il a invité le gouvernement à fournir à l’Autorité Nationale des Elections (ANE) les moyens de son travail.

Le Président Alexandre-Ferdinand Nguendet a suggéré au gouvernement de s’employer à la recherche ses moyens propres afin d’accompagner les multiples actions de la communauté internationale. En outre, il a décrié haut et fort que la partition de la République Centrafricaine n’est pas négociable et par conséquent, tous les centrafricains devraient se battre pour sauvegarder le caractère un et indivisible de la République, l’indépendance et la souveraineté nationale, et la sauvegarde de l’intégrité du territoire national.

Enfin, il a convié les ex-séléka et les anti-balaka à s’asseoir ensemble autour d’une table pour discuter de la question de la réconciliation nationale ainsi que de leur implication dans le processus du développement et de la sécurité. Il a rappelé le bilan de la législature de l’année dernière qu’il considère de positif dans la mesure où le CNT avait eu à adopter plusieurs textes dont la Charte Constitutionnelle de Transition, le Code Electoral, la loi organique instituant la Cour Constitutionnelle de Transition et la loi organique instituant le Haut-Conseil de la Communication.

 

 
MOTS CLES :

9 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

le blackmail ou le chantage de la france et son allie tchadien continue sur la partition

Par famoundjou

07/03/2014 10:56

beaucoup de centrafricains sont effrayer a l,idee de la partition ou la scission de notre pays au nord par les musulmans,c,est une realite?pourquoi seuleument le nord parceque cette zone regorge des nappes importantes de petrole le plus grand gisement n,est pas situer la ou se trouve les musulmans.les musulmans qui habitent le nord represente 2% de la population centrafricaine,quel sont les raisons qui poussera la communaute internationale a diviser notre pays ou accepter cette idee?disons que la france et son allie tchadien font du blackmail ou chantage en francais au peuple centrafricainla france et ses allies ont instrumentaliser la religion car les centrafricains ont vecue depuis des annees ensemble.une coalition mene par NDOTODIA et ses acolytes centrafricains ont commencer une guerre assimetrique avec le soutien financier du QUATAR et cette guerre est elabore par la france et sous-traite par le SOUDAN ET LE TCHAD qui ont envahient notre pays en se cachant derriere les rebelles de la selekas,le but ultime est d,empecher le petrole de sortir,un crime contre l,humanite avait pris place,la resistance centrafricaine a eu raison de ces mercenaires,maintenant leurs leaders veulent diviser le pays,voyons dans un loup les chances de ces illisionistes et utopistes et ceux qui se cachent derriere eux.

le ministre des affaires etrangeres ou l,ambassadeur centrafricain TOUSSAINT KONGO DOUDOU a L,ONU si je me trompe autant pour moi,veuillez m,en excuser ,avait fait un plaidoyer qui passe depuis hier nuit sur les chaines audiovisuelles anglophones BBC,CNN,AL JAZAIRA,demandant d,urgence l,envoie des soldats de L,ONU pour stabiliser le pays je cite(PLEASE YOU NEED YOUR HELP,IF YOU D,ONT HELP IT WILL BE A PARTITION,BOKO HARAM IS NOT FAR,NOT LET US LEAVE THIS COUNTRY) S,IL VOUS PLAIT NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE,SI VOUS N,AIDEZ PAS NOTRE PAYS VA ETRE DIVISER,BOKO HARAM N,EST PAS LOIN,NE NOUS LAISSEZ PAS QUITTER CE PAYS,voila ce qu,il a dit au nation unie,un aveu d,echec total,car le fonctionnaire charge du dossier avait dit s,il le conseil vote OUI ,il faut une periode de six mois pour que cette force onusienne soit operationnelle,pour vous dire que l,avenir de notre pays nous echappe et des forces sont en train de manipuler cette situation notament la france,tout est planifier depuis longtemps par ces forces obscures qui agressent notre la RCA en se voilant,car le TCHAD qui avait un siege non premanent au nation unie grace a la FRANCE avait voter NON a la presence des soldats des nations unies,croyant qu,ils vont avec la FRANCE controler la situation,les choses ce sont empirer et la france donne l,ordre a son sous traitant de dire OUI a la presence des forces onusiennes,nous sommes dans un film,ou nous voyons des episodes,nous ne controlons plus notre destin.

les centrafricains doivent parier a tout eventualite,si les musulmans qui sont des immigres du tchad,du nigeria,ou du cameroun declarent la scission,nous avons plus le choix de nous battre pour sauvegarder notre souverainete,il ya beaucoup de puissance dans le monde qui peuvent soutenir LES FACA,et reformer l,armee pour defendre l,integrite territoire,la FRANCE nous fait le chantage a cause de nos richesses,le petrole du nord est considerer par les francais comme une reserve a ne pas touche,LE PRESIDENT DEFUNT PATASSE etait chasser par BOZIZE qui a eu un soutient du TCHAD ET DE LA FRANCE pour le renverser,BOZIZE qui a donner le petrole au chinois paye le prix d,avoir octroyer le marche a l,empire du millieu,ce que nos politiciens maudits doivent connaitre que L,UNION DU PEUPLE dans cette situationest tres importante.les ambitions personnelles des politiciens centrafricains qui veulent tous etre president a mis notre beau pays dans cette situation,vous voulez tous etre a la magistrature supreme,vous etes responsable devant l,histoire ,vos aventures prepetuels et egoistes a emmener le peuple loin tres loin,nous risquons de perdre une partie de notre territoire a cause de l,irresponsabilite des politiciens centrafricains.

nous attendons tous celui que la france ou le tchad va pousser a declarer la guerre a notre pays en declarant la partition.nous n,auron pas le choix que demander de l,aide militaire a des puissances amies pour defendre le m2 de notre territoire,le but ultime des francais est de proteger leur interet,vous pouvez jouer chers francais mais les centrafricains defendrons leur territoire,des pays puissants dans le passe avaient vecue l,invasion y compris la france,mais vous vous etes battue avec l,aide de vos allies y compris les anciens combattants centrafricains,nous chercherons du soutien militaire partout pour defendre la rca.A BON ATTENDEUR SALUT CIAO.

Ces institutions qui n'en sont pas,un ETATinexistant,mais ça n'empeche pas les coqs de crier et la poule de briller

Par jean louis

07/03/2014 16:40

Famoundjou,tu as tout dit.ils tournent autour du pot .Le mal c'est seleka et le tchad,la france tourne,cherche des boucs emissaires.Dieu merci tous les centrafricains savent d'où vient le mal. si centrafrique avaient de vrais partis politiques,des voix fortes se seraient fait entendre.la voie n'est pas que des medias français,mais tous ces partis sont nourris par la france,ils ne sont pas avec le peuple.A part l'archevèque et d'autres réligieux, Il y avait la société civile qui parlait un peu,on ne l'entend plus. restent les anti balakas pour protéger et defendre ce peuple. Il faudrait que les Etats unis mettent un peu plus leur nez pour voir les magouilles qui se font en centrafrique?voir pourquoi les soldats ramenés par leurs avions,professionnels au départ virent à 180° et on parle d'influence de déby et de corruption? Certainement ils sont au courrant de tout cela.
Cnt? c'est quoi cnt ce truc illegitime à la russe,normal que les illegitimes se renvoient des consignes pour se donner une certaine contenance,mais le peuple ne vous reconnaitpas.Ceux qui sont avec vous et votre elué désigné sont ennemis des centrafricains.
j'ai lu ziguélé parler justice et reconciliation,mais j'espère qu'il parle se croyant exclu,il doit accepter le fait qu'il soit susceptible d'etre jugé dans tout ce qui arrive à ce pays.Qu'il ne vient pas jouer le démagogue après s'etre satisfait d'avaliser les 8 noms dont son principal concurrent et ennemi de déby à savoir bozizé avec la france pour les sanctions àl'onu.Sa justice,c'est le peuple quile lui fera,ça prend du temps mais ça arriverra. Bozizé ce qu'on lui reproche est centrafricai,c'est ce que je diraià un certain ngarra qui s'acharne sur bozizé.Mais vous ziguélé etles autres,Séléka c'estvous votre trahison;quand bien meme les horreurs de séléka s'affichait vous sillonnez les medias occidentaux,les videos existent pour defendre djotodia et seleka.Alors avec tout cela vous voulez attendre quoi de ce peuple. que la france vous impose? Ce sera ce que sera

@jean Louis merci

Par sorokaté

07/03/2014 18:45

Merci pour votre patriotique analyse.
Merci vive la résistance en Centrafrique. A bas la traîtrise, à bas la Francafrique, à la le Tchad et nos politicards.

Vive la Centrafrique.
Nous vaincrons quoi qu'il en soit.
Sorokaté Alias Domzan-bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués