DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Centrafrique: première visite de Mme Keita Bocoum de l’Onu

Par journaldebangui.com - 05/03/2014

L’Ivoirienne est l'experte indépendante de l'ONU sur la situation des droits de l’homme en République centrafricaine

 

Mme Marie-Thérèse Keita Bocoum, qui a été récemment nommée par le Conseil des droits de l’homme, effectue sa première mission dans le pays du 4 au 14 mars 2014. Cette mission a pour but de suivre la situation des droits de l’homme et d’identifier les domaines d’assistance technique et de renforcement des capacités qui aideront le pays à remplir ses obligations en matière de droits de l’homme. «Ces derniers mois, la République centrafricaine (RCA) s’est enfoncée dans une crise sans précédent. Le pays n’a cessé d’être le théâtre de toutes sortes de violations des droits de l’homme allant des exécutions extrajudiciaires les plus horribles que le pays ait jamais connues, à des traitements inhumains et dégradants infligées pour l’essentiel à des femmes et à des enfants», a-t-elle déclaré.

 


© binuca.unmissions.org
Image d'illustration
«Ma présence en RCA témoigne de l’intérêt qu’accorde la communauté internationale à la crise centrafricaine et à sa préoccupation face aux nombreuses violations des droits de l’homme qui ont été rapportées. Elle montre aussi l’importance et la nécessité de trouver au plus vite une solution idoine de nature à mettre fin à ces violations», a affirmé l’Experte indépendante. En RCA, l’Ivoirienne sera porteuse d’un message d’encouragement et de soutien aux nouvelles autorités, et notamment à la Présidente Mme Catherine Samba-Panza, «ainsi qu’à tous ceux et toutes celles qui ont déployé des efforts pour la recherche de la paix et de la protection des droits de l’homme en RCA», a-t-elle ajouté.

Au cours de sa mission de dix jours, Mme Keita Bocoum s’entretiendra avec des responsables gouvernementaux, des représentants de la société civile, des membres des agences des Nations Unies et du corps diplomatique. Elle se rendra également à l’intérieur du pays. A l’issue de sa mission, le vendredi 14 mars, l’Experte Indépendante tiendra une conférence de presse, dont les détails seront fournis ultérieurement. L’Experte indépendante des Nations Unies sur la RCA présentera une mise à jour orale lors la 25ème session du Conseil des droits de l’homme, le 26 mars 2014.



 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

A bangui,on appelle cela Film

Par gabin

05/03/2014 16:32

C'est quand le fer est chaud qu'il faut le battre.Séléka tuait et avait quartier libre pour tuer,on a vu personne,c'était à ce moment que vous devriez etre plus utile à ce pays. maintenant que le feu vert vous est donné pour venir continuer la manipulation et le reécriture de l'histoire ,il ne manque pas un jour que l'onu ou des organisations qui nous ignorer au pire moment de centrafrique venir faire leur job au service du système. A quand les enquetes sur l'armée tchadiene,sur le role de Déby en centrafrique dans ce qui est devenu notre année noire,et sa tentative de corruption de la misca et des dirigeants centrafricains. Ces dollars en provenance du tchad qui ont circulé et qui continuent de circuler.Quelque mois de seleka au pouboir,voila djotodia le multi milliardaire en villagieture et constructeur au benin sans souci. pourquoi les autres n'en feraient pas autant pensant faire la manche et remplir leur poche,tant qu'il ou elle obeissent au tyran et s'essuient les pieds sur le peuple en colère;
Centrafricains,filmer cmera ou photos tous ces rambos qui doivent proteger le peuple et qui roulent leurs muscles sur les champs de mines. C'est important d'accumuler des preuves,et pourquoi les gens ont tout interet à ne pas vite desarmer seleka pour continuer à prosperer et cumuler et ne venir avec des reportages bidon de bon seleka à berengo. Un seleka est un seleka ,suivre seleka malgré ce qu'ils faisaient doit amener à poser des questions sur de telle personne. l'armée n'est pas une poubelle,ils n'ont qu à servir koyara en agriculture qui a besoin de bras. la personne qui a tout juste et réflechi est l'ambassadeur americain. Pas de seleka dans l'armée centrafricaine. Il parle en responsable reflechi,pas ceux qui nous disent autre chose et qui ne veulent que notre retard

Bla bla..des frais de missions, et les morts continuenet de se compter depuis plus d'un an !

Par abou

05/03/2014 16:32

Centrfaricains, réunnissez vous vite entre vous, faites la PAIX entre Centrafricains, et faites cesser immédiatement les MASSACRES, et prenez votre destin en mains. Dnas l'unité, soyons INCLUSIFS (BOZIZÉ, DJOTODIA, les traitres les non-traitres tous enesmbles), VITE RÉUNISSONS-NOUS, n'attendons pas ! La CPI c'est de la diversion, la France qui en parle n'y croit pas puisqu'elle n'a pas ratifié la CPI comme les États-Unis, la Chine etc... ! Règlons nos problèmes entre NOUS, vrais filles et fils de ce pays ! Amen.

Encore des missions et des missions cependant les seleka qui ne parlaient que l'Arabe sont tous partis ...

Par sorokaté

06/03/2014 00:01

De qui se moque t-on?
Des missions et des missions . Simple hypocrisie. Honte à vous.
Le peuple Vaincra.
Sorokaté Alias Domzan-Bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués