NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: le Général Sékouba Konaté ne sera pas aux côtés de la Misca

Par Source: africaguinee.com - 05/03/2014

La requête émise par le Général chargé de la force africaine en attente, a été rejetée par les Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine

 

Annoncé récemment dans la capitale Centrafricaine, le Général Sékouba Konaté ne s’y rendra finalement pas ! La raison, le conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine a opposé un refus face à la volonté du haut représentant de l’institution pour l’opérationnalisation en attente, en évoquant, le niveau de sécurité même dans la capitale Centrafricaine. Le Général Sékouba Konaté qui a fait plusieurs fois le front, comptait se rendre à Bangui pour s’enquérir de l’état des troupes de l’Union Africaine. «On nous a simplement dit qu’il n’est pas prudent pour l’instant pour le Général Konaté de se rendre là-bas vu que la situation sécuritaire ne s’est pas beaucoup améliorée même dans la capitale Bangui» a confié un proche de l’ancien président de la transition guinéenne en poste à Addis-Abeba.

 


© lesafriques.com
Le Général Sékouba Konaté, ancien homme fort de Conakry (Guinée)
L’Union Africaine tenterait t-elle de protéger le Général Sékouba Konaté ou l’empêcher de faire correctement son travail? A cette question, le haut représentant de l’Union Africaine pour l’opérationnalisation de la force africaine en attente a estimé que: «Mon rôle est à la fois politique et diplomatique. Ma mission consiste à faire des plaidoyers auprès des dirigeants africains mais aussi auprès de la communauté internationale pour le financement du projet de mise en place de cette force en attente» a expliqué le Général Sékouba Konaté.

Sur les raisons de sa volonté de se rendre dans la capitale Centrafricaine, l’ancien numéro deux du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (ancienne junte au pouvoir en Guinée, Ndlr) a confié: «Vous savez moi j’ai passé beaucoup de temps au front. Du grade de lieutenant à celui de Colonel j’étais au front. Je suis donc bien placé pour comprendre combien de fois ces soldats qui sont aujourd’hui en Centrafrique ont besoin d’être réconfortés et d’être encouragés» réagit t-il.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Centrafrique est devenu un laboratoire de toutes experiences,après,les seleka,sangaris,il ne manquerit plus que les talibans

Par alphonse

05/03/2014 16:17

Que ça x hommes de l'onu ou tous ceux qui veulent se pretendre experts sur la question centrafricaine,tant que La france ne sort pas de son double jeu avec l'un des responsables des maux que centrafrique vit à savoir Déby et régler le problème Séléka de façon methodique et pragmatique,on tournera en rond. Il faut un discours ,une action et une stratégie claaire des sangaris et de hollande et un gouvernement centrafricain de transition moins dépendant de l'extérieur et plus vers le peuple or on a l'impression que pseudo technocrates qui sont là ne sont pas différents sinon pire que les précédents dirigeants. ils préfèrent courir le monde que d'aller vers le peuple d'ailleurs ils savent ce qu'ils valent pour ce peuple. Et c'est une incompréhension de voir l'onu et la communauté internationale qui parlent des droits de k'homme à toutes les sauces et surtout de démocratie se ridiculisent en cautionnant un modèle d'élection qui n' a rien de démocratique pour nous accoucher cette catherine samba panza qui fait presque tout l' encontre des souhaits du peuple et reçoit encore ses directives des dictateurs qui veulment faire mains basses sur la politique centrafricaine,or les ceentrafricains dans leur majorité veulent tourner la page des soumissions et d'exister comme un pays qui n' a d'ordre à recevoir de personne sinon de son peuple.Cette samba panza est mise là pas pour le peuple et elle le sait bien c'est pourquoi leur préoccupation et son premier minsitre est de nommer des parents e t la liste s'allonge pour ne plus en finir avec des conseillers avec rang de ministres. Tout cela pour un pays qui n'existe pas et ces dérives n'interpelle pas la communauté internationale. va-t-on pays ces nominmées de la transition avec quel argent? C'est pourquoi il faudrait une transparence dans l'argent qui rentre dans notre pays et le details de ce vers quoi il est alloué s'impose. QU'ON SOIT TRANSPARENT ET QU'ON AFFICHE LES SALAIRES DU RESPONSABLE DE LA TRANSITION ET DE SON SECOND PREMIER MINISTRE ET TOUS LES MINISTRES ET CONSEILLERS;ET QUE A LA FIN DE LEUR MISSION QU'UNE ENQUETE SOIT FAITE SUR LEUR COMPTE ET ENRICHISSEMENT PERSONNEL CAR AU RYTHME OU LA PRESIDENTEE DE TRANSITION ET LE CHEF DU GOUVERNEMENT SE DISPUTE LES VISITES POUR SE FAIRE MOUSSER EN ENVELOPPES PAR LES MEMES DICTATEURS QUI SE CROIENT TOUT PERMIS EN CENTRAFRIQUE?IL VA FALLOIR QUE LES CENTRAFRICAINS COMMENCE 0 SE POSER CETTE QUESTION?UNE TRANSITION POUR FAIRE QUOI? SI C4EST POUR NOUS IMPOSER DES GENS AUSSI CONS QUI FONT QUE DEBY ET CONSORT PENSENT QU'ILS GOUVERNENT EN DEHORS DE LEUR FRONTIERE EN CENTRAFRIQUE,CENTRAFRICAINS IL NOUS FAUDRAIT COMBATTRE TOUS CES TRAITES AVANT QU'il ne soit trop tard. Car voyez un article disait que les anti balakas posent des souci et inquiétude à Déby et que cette résistance est considéré comme lui la prolongation de sa guerre avec BOZIZE et pour faire plaisir à Deby,la FRANCE à travers Le drian donc hollande,les Anti balakas sont habillés de tous maux et leur déclarer la guerre et cela devait etre concrétisée par la bouche du pion catherine samba panza,elle même. Alors que l'armée française pour la quiétude de cette coordinatrice de transition a largué les séléka avec armes et munitions lourdes au 12km. ces seleka de jour sortent ,à preuve leur mise hors de nuire vers la gendarmerie,ils sortent la nuit allant tuer des habitants dans leurs maisons dans les quartiers 12 et 13km,et cela qui avez vous entendu dénoncer? Si on vous dit que les anti balaka ont buté un ennemi de la Nation,vous verrez la traitesse samba panza sortir de son silence pour dire à ses maitres de les buter. Comment ne pas l'appeler traitesse,les centrafricains ne veulent plus de cette cohabitation barbare que ces tchadiens nordistes leur ont imposé depuis des années et que les dirigeants soumis à dEBY NE RESOLVAIENT PAS.Maintenant qu'ils foutent hors du territoire ces immigrés non commodes et que Deby a contribué à envahir centrafrique pour sa colonisation de peuplement(avez vous le nombre qui est sorti et qui reste à sortir? pourtant les coutumiers de centrafrique depuis les indépendances sont les tchadiens du sud or il ne s'agit pas de ceux là mais d'une nouvelle immigration qui n' a rien a voir avec notre vécu et dont le mensonge à leur donner à répeter: nous sommes nés et grandi ici etc, et ces immigrés façonnés déby qu'il continue de jouer son plan en les cantonnant à djamena les appelant cyniquement ,les Réfugiés centrafricains,ce sont ces faux refugiés rejetés par les centrafricains que la dame samba panza qui devait representer un peuple mais est partie à djamena conforter et representer déby dans son bras de fer contre le peuple centrafricaine et dire que ce sont ses frères centrafricains et que d'ici que le calme reviendra qu'ils reviennent. peut-etre que c'est elle qui ira les rejoindre car aucun quartier de bangui ne veut vivre avec des gens à problème et ce départ est vécu comme un bon débarras. si elle le veut,elle n' aqu'à leur offrir un lopin de terre à coté de sa maison et délimité leur périmètre de sortie.
Hier Déby dit qu'il arrete l'évacuation des tchadiens,il prepare autres choses,des provinces comme boda etc sont attaqués par des milices DE DEBY qui viennent sous de faux noms semer la terreur.Alors si les paysans qui souffrent qui ne sont pas le souci de cette dame des paillettes s'organisent et lynchent ,elle va nous parler de Anti balaka ennemi de la paix.On lui donnait le bénefice du doute,la prenant centrafricaine à part entière,mais comme le canard enchainé de ce matin sur d'autres personne ,elle a la gueule,elle gigotte devant les cameras,fait bien devant le drapeau.Mais c'est de la fumée,que meme son physique de CATCHEUR n'aide pas. j'ajouterai de la frime,la folie de grandeur;
Quand j'ai suivi un débat sur télésud AVEC MME REINE HASSEN que je n'aime pas beaucoup mais elle a dit quelque chose de vrai:Cette catherine samba panza n'est pas élue mais désignée. Et c'est vrai,qu'on abuse pas de notre intelligence. Cette assemblée du modèle russe de l'ancienne urss que nous a legué djotodia qui de cette communauté internationale qui nous soule avec le mot Démocratie l' a contestée pour mettre quelque chose de populaire pour légitimer cette DAME qui par ambition stupide s'est ridiculisée en tant que juriste en se jetant dans quelque chose de si grossier qui est totalement une comédie d'élection. le matin du vote,de source bien informée certaines personalitées pignon sur rue à bangui disait que ça se jouera entre mme samba panza et fils kolingba. consigne a été donnée.2 candidats Séléka pour baiser les centrafricains,le reste n'est que mise en scène,les autres candidats des faire valoir,il aurait éte honnête de leur rembourser leur argent. Cette caricature d'assemblée elel aussi désigné jouait le jeu de leurs maitres et alliance nécessaire.
C'est pourquoi pour moi et beaucoup d'autres centrafricains,il n' y a pas de fierté à tiere d'une telle comédie d'élection. mme samba panza devait avoir la victoire modeste et génée.au depart malgré tout on esperait que le coté centrafricain l'animera et l'aider à faire juste comme le peuple ressent la situation mais très vite on a vu le dégats que le pacte avec le diable peut faire d'un être,sa carcasse de catcheur n'est que coquille vide. C'est pourquoi pour nous centrafricains LES GENS QUI AVAIENT PERDU PENDANT CE SIMULACRE D'ELECTION A LA MODE DE LA DICTATURE DE L 'URSS ET DES PAYS D'EX L' EST SONT A HONORER PLUS QUE CES FINALISTES; LES POINTS RECOLTES PAR LES FINALISTES ET LA GAGNANTE SONT A L EGAL DE LEUR DEGRE DE COLLUSION AVEC SELEKA; LES AUTRES MOINS ILS LE SONT MOINS ILS ONT EU DE POINTS;TOUT LE MONDE S'accorde a dire qu'il n' y a plus d'ETAT EN CENTRAFRIQUE?ALORS POURQUOI CE SIMULACRE ET POURQUOI TOUS CES D2PLACEMENTS ET AU NOM DE QUI, CAR LE PEUPLE NE SE RECONNAIT NI DANS CETTE SOI DISANT PRESIDENTE DE TRANSITION ET CE QU'on veut qui soit un gouvernement. les centrafricains avaient voulu un comité avec responsable tournant avec toutes les composantes du pays pour penser et dire ce que sera la politique chez nous,mais on a courcicuité pour nous amener des memes mentalités de corrompus et prolonger un milieux politique pourri qu'on a connu depuis les années 80. Cette soi disant juriste a -t-elle un souci de déontologie? pour nous jeunes centrafricains nous regardons avec ironie ces Etats qui nous parlent de démocratie et qui nous humilie aujourd'hui on nous prouvons qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent en ridiculisant ce que ils brandissent comme intelligence et leur faire le contraire de ce que la bonne logique aurait permis de faire. Regardez,ils disent qu'ils ont des juristes,ces gens ils n'ont rien dans la tête,le profit est leur seul,regardez ce qu'on fait faire avec un. Si c'était un pays normal,une ou un juriste aurait refusé tous ces abus et faire avec ce que le droit permet partout,mais ce temps,c'est notre generation ,pas celle de celles qui envahissent les sites et qui se retrouvent vite à la mangeoire des parconnés.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués