DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Arabie Saoudite: la LIM dénonce les massacres contre les musulmans centrafricains

Par journaldebangui.com et agences - 26/02/2014

Le SG Al-Turki a appelé le gouvernement centrafricain à prendre des mesures pour empêcher les groupes extrémistes de continuer à commettre ce génocide

 

Le Secrétariat général de la Ligue islamique Mondiale(LIM) a lancé un appel urgent à l’ONU et aux organisations des droits de l’homme pour intervenir, afin de mettre un terme à la tragédie sanglante en Centrafrique où les citoyens musulmans notamment des femmes et des enfants ont été massacrés et leurs corps déchiquetés et mutilés, leurs maisons incendiées, leurs quartiers détruits, les obligeant à l’exode vers le Tchad, le Cameroun et le Congo.

 


Dr Abdullah Bin Abdul Mohsen Al-Turki de la LIM
La Lim a indiqué dans une déclaration de son Secrétaire général et membre du Comité des Grands Oulémas de l’Arabie Saoudite, Dr Abdullah Bin Abdul Mohsen Al-Turki, que ceci est une épuration ethnique contre les musulmans dans ce pays, tout en soulignant que la LIM qui représente les peuples et minorités musulmans partout dans le monde, dénonce sévèrement cette campagne de liquidation des musulmans en Centrafrique, visant la présence islamique dans ce pays.

Al-Turki a appelé le gouvernement centrafricain à prendre des mesures pour empêcher les groupes extrémistes de continuer à commettre ce génocide qui a pour but obliger les musulmans à quitter le pays, tout en soulignant que ces musulmans centrafricains sont aussi des citoyens du pays, et sont soucieux de la coexistence pacifique et du développement du pays comme les autres citoyens appartenant à diverses ethnies et religions. Il a lancé un appel pressant aux organisations internationales pour intervenir pour mettre un terme aux massacres commis contre les musulmans, et appelé les organisations humanitaires à vite réagir pour secourir les victimes et les réfugiés dans les pays voisins.

 

 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Depuis décembre 2012, ce sont les sélékas à 95% musulmans qui ont amené la guerre en Centrafrique !

Par Ngarra

27/02/2014 14:23

Dr Abdullah Bin Abdul Mohsen Al-Turki, savez-vous de quoi est-ce que vous parlez ?

Au cas où vous n'étiez pas au courant, depuis décembre 2012, des activistes d'une organisation criminelle dénommée " séléka " ont obtenu le feu vert pour renverser le pouvoir de Bozizé par la force. Ils ont mis en place toute une stratégie qui leur a permis de rentrer dans un gouvernement d'union nationale. Mais cela ne leur a pas suffi. Ils visaient une conquête religieuse du pays. C'est ainsi qu'ils ont mis en action le djihad islamique offensif sur la Centrafrique et sa population à dominante chrétienne ou animiste. Je vous rappelle quelques uns de leurs actes : terrorisme sur la population, tueries, pillages, viols, suppression des signes représentant une autre religion que l'islam ( exemple : abattage tous les porcs dont se nourrissent en général les populations non-musulmanes et interdiction sous la contrainte de ne pas en consommer... ). Pourquoi de tels actes ?

La population centrafricaine a dû subir pendant environ dix mois cette terreur. Plus d'un million de gens ont fui leur domicile pour ne pas être tués par les colonnes de la mort que représentaient les sélékas. Cette colère concentrée est sortie d'un seul coup depuis l'intervention française en décembre 2013 et explique cette réaction bestiale qu'ont eue les gens par rapport aux musulmans en général. Beaucoup de ces derniers sont innocents, mais certains ont collaboré avec les sélékas dans les tueries et la spoliation des Centrafricains non-musulmans. Au lieu de rendre justice à tous ceux qui ont souffert de cette barbarie, les autorités de ce pays ne parlent que de réconciliation. A l'heure où nous sommes, le quartier KM5 à Bangui est une vraie poudrière, avec des musulmans disposant des armes de guerre, tandis que les membres de l'organisation appelée à tort " antibalaka ", manipulés par certains hommes politiques centrafricains continuent eux aussi de semer la terreur. Des deux côtés, il y a des meurtres...

Quand un peuple qualifié par tout le monde de peuple pauvre, le plus pauvre de la planète, vit paisiblement dans sa pauvreté et est heureux comme cela, a-t-on besoin de venir lui faire subir la violence ? Je vous demanderais de ne vous en prendre qu'aux commanditaires de cette situation qui appliquent le principe " diviser pour régner "... Tout se paie ici bas.

Play back

Par Télo

27/02/2014 16:23

Tu pris le film en plein milieu vieux. Demande à tes informateurs du pourquoi de cette situation avant de parler. Demande leur ce qu'ont fait tes protégés pour mériter tel sort. Pour te résumer la situation, ces petits ben laden ont seulement la monnaie de leur pièce. Ils ont aimé l'épée, hé bien, l'épée est entrain de les dévorer. Ils ont voulu terroriser, les voilà terrorisés. Pendant que tu y es, demande leur de rendre les armes en leur possession et tout ira bien pour eux. Sinon, ils devront subir la foudre des centrafricains. Et ce n'est qu'un euphémisme.

LES PAUVRES HYPOCRITES

Par SANI

28/02/2014 17:27

Vous dites que la SELEKA était constituée de 95% des musulmans,vous mentez(DEMAFOUTH)l'a bien annoncé sur la F24 que celle-ci était constituée de 50% de chrétiens,si ce vieux en parle ce qu'il est mieux informé que vous sur la situation,et les Nigérians,Nigériens,Maliens,sénégalais,qui sont tués sont-ils aussi des SELEKA ?Vous etes tous de mauvaise foi,SACHEZ QUE CES CRIMES ODIEUX,C'EST L'ISLAM QUI EST VISE,ILS NE RESTERONT PAS IMPUNIS,A TOUT MOMENT VOUS ALLEZ AVOIR DE SURPRISE,IL Y'AURA DE PLEURES,SOYEZ-EN SUES.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués