ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Berbérati: des morts et plusieurs bureaux d’achats de diamants pillés

Par kangbi-ndara - 20/02/2014

Environ 15 morts ont été enregistrés parmi les musulmans de la ville et trois bureaux d’achats de diamant pillés puis vandalisés

 

La ville de Berberati, située à environ 600 kilomètres de Bangui et moins de 200 kilomètres de la frontière Est du Cameroun a connu des actes de violence dans ses principales zones d’activités il y a une semaine de cela, précisément le centre-ville et le quartier musulman Poto-poto. Les milices anti balaka et une frange de la population de la ville de Berberati (Ouest) se sont livrés à des actes de violences et environ 15 morts ont été enregistrés parmi les musulmans de la ville et trois bureaux d’achats de diamant pillés puis vandalisés.

 


© lesoftonline.net
Des pierres précieuses ont été emportées
Selon un habitant joint au téléphone par Kangbi-ndara, il s’agit des milices anti balaka venus de loin qui se sont livrées à des actes de violences et de vandalisme contre les musulmans de la ville. Provisoirement, le bilan fait état de 15 morts, de nombreux blessés, plusieurs maisons détruites et les principaux bureaux d’achats des pierreries entre autres, BADICA, l’ADR et SINOUSSI ont été minutieusement pillés par la population devancée des milices anti balaka. «Les antis balaka ont fait une descente dans ce quartier pour chercher les armes et les ex Séléka qui sont restés dans ce quartier musulman», témoigne, Eddy Ela, un habitant de la ville. C’est grâce à l’arrivée des forces de la MISCA, marquée par des tirs d’armes légères que la ville a retrouvé un calme précaire ajoute un autre habitant. Pour l’heure, la MISCA patrouille dans la ville et ses périphéries pour un retour à la normale dans cette localité.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Les populations se libèrent du joug des trafiquants !

Par abou

21/02/2014 06:14

Des années que cette ville subt la loi des trafiquants du diamant avec l'appui de mafieux dits "musulmans" et la complicité des élites locales. Normal que la population profite de la chutte des sélékas pour remettre les pendules à l'heure.

LES DIAMANTS DE SANG DE LA SELEKA EN RCA

Par TITIES

21/02/2014 16:10

Les djihadistes de la SELEKA ont pris le pouvoir en Centrafrique puis organisés les massacres de la population en faisant des transactions de diamants et d'Armes de guerre pour accomplir leur projet de destruction de l'Etat Centrafricain afin d'instaurer un état islamique propice à ALQUAÏDA et BOKO HARAM . la RCA était membre des Etats qui faisaient parties du processus de KIMBERLEY jusqu'en mars 2013 , date du coup d'Etat des criminels de la SELEKA . Cependant , la RCA est soupçonnée d 'avoir vendu des diamants illicites pour approvisionner les groupes rebelles islamistes , a cet effet , la RCA était sanctionnée et exclue de l'Organisation Internationale qui contrôle le commerce de diamant . Finalement , l'objectif de la SELEKA est d'avoir la main mise sur tous les secteurs miniers de Centrafrique afin d'entretenir sa ma machine de guerre , pour continuer à massacrer la population civile .

La RCA est victimes des convoitises extérieures...

Par sorokaté

22/02/2014 13:27

Pour causes d'immenses richesses que regorge la RCA, elle subit des agressions honteuses qui relèvent d'une autre époque. Les mercenaires, des bandits, des criminels et le colon(France) en sont les principaux braqueurs de la RCA.

Si la RCA est riche c'est un don bénit de Dieu créateur, c'est fait naturel, ce qui veut dire la RCA reste et restera la TERRE des Centrafricains. la scission de ce pays c'est déclarer la guerre avec le peuple Centrafricain qui, est prêt à mourir s'il le faut juste pour une RCA inique et indivisible. N'en déplaise aux Franco-Tchado-Soudanais.

NB: Nous,peuple Centrafricain nous ne nous laisserons pas récoloniser. Que l'ONU, la CPI, le TPI, l'UE soient témoins de ce qui se passe en Centrafrique.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués